Le gouvernement confirme la création d’une zone à faible émission à Marseille

Air
Bref
le 18 Sep 2020
9

Par un décret publié mercredi, le gouvernement a confirmé la mise en place prochaine de zones à faible émission (ZFE) dans plusieurs métropoles où la qualité de l’air ne respecte pas les normes européennes, dont Aix-Marseille-Provence. Ces ZFE sont des secteurs où certains véhicules jugés trop polluants sont interdits à certains horaires, afin d’améliorer la qualité de l’air. Lesquels, quand, avec quel accompagnement ? Depuis 2019, la métropole avait enclenché une étude sur la faisabilité de ce projet dans le centre-ville de Marseille. Comme le relève La Provence, ce décret institue désormais une “obligation” d’instaurer ces zones.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. CathBZ CathBZ

    si j’ai bien compris, il est urgent d’interdire l’accès à ces salauds de pauvres avec leurs vieilles voitures polluantes pendant que les bateaux de croisières continuent à nous empoisonner.

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Tout à fait ! Vous l’avez ! Et on va demander à Trump de nous expliquer comment on construit un mur… avec option d’étanchéité au Mistral; des fois que les odeurs des quartiers nord arrivent sur la corniche (en suivant Samia). Mais le décret doit aussi instaurer une ristourne sur la peinture verte. En ce moment il y a une grosse demande et ce n’est pas la Métropole qui va limiter le nombre de couches.

      Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Et c’est là que nous allons payer au prix fort l’absence d’alternative efficace en matière de transport. C’est-à-dire, en réalité, le je-m’en-foutisme et l’inaction d’un quart de siècle (au moins), qu’il s’agisse du partage de la voirie entre les différents modes ou de la création d’un réseau de transport collectif attractif et à la hauteur des besoins.

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Et pendant ce temps les calanques sont pourries par le collecteur de Cortiou, la Corsica Linea et les bateaux de croisières nous emboucannent, la saleté de cette ville est une pollution écologique permanente, Fos est une fabrique à cancers mais on crée des zones à pollution réduite.
    L’écologie politique est la dernière connerie inventée par nos élites qui généralement ne sont pas concernés par le problème, pas vrai Samia, qui en plus de polluer nos esprits nous cassent les pieds. Après la suppression du sapin de Noël à Bordeaux, je suis dans l’attente de la pitrerie marseillaise, nous ne sommes jamais avares en la matière Du symbole sans doute, mais pas que et démonstratif de cette idéologie récupérée par l’ensemble des politiques.
    D’ailleurs ces gens là feraient mieux de se taire à ce sujet, cela nous éviterait au moins une pollution auditive

    Signaler
    • Court-Jus Court-Jus

      Bref il serait urgent de ne rien faire ? Les calanques pourries, et la saleté, ce sont des problèmes qui n’ont rien à voir avec la qualité de l’air.
      La Corsica Linea utilise le courant à quai. Et les bateaux de croisière pourront bientôt l’utiliser également. Mais en cherchant bien vous trouverez toujours des excuses pour continuer à nous emboucaner …

      Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Court-Jus , la politique c’est comme le cinéma. Il y a des gens qui sont “bon public” et les “critiques” . En matière de pollution de l’air notre ami MACRON est sur ce coup le roi de l’enfumage , ce qui est coquasse et paradoxal car concernant un décret portant sur la pureté de l’air cela peut prêter à sourire. Bref, sa révélation écologiste et tardive ( les verts ont voté) lui fait émettre des signaux de fumée ( voir commentaire précédent) pour créer des” zones à faible émission”. Si les transports marseillais étaient performants, si Fos ne rejetait pas ses émissions de gaz, si les chèvres du ROVE n’émettaient pas tant de méthane , si les bateaux ne fumaient pas tant (pour mémoire , les ports d’Europe du nord ont solutionné ce problème de puis longtemps, c’est la différence entre des élus qui ont une volonté politique face à des élus qui ont des intentions politiques , sous entendu les Muselier, Vassal et Gaudin qui ont fait de la “com ” depuis 20 ans sur ces sujets), effectivement nous aurions éventuellement basculé vers ce projet. Mais rien n’est là.
    Alors, nous allons avoir droit au bal des “faux culs” , Département, Région , écolos de la mairie qui vont s’engouffrer dans ce truc de façon à faire payer aux gens leurs propres incompétences . Parenthèse , je me pose chaque fois la question suivante : comment fait un étudiant en professorat d’éducation physique de l’Estaque plage sans voiture, pour aller en cours à Luminy ? Vous me répondrez sans doute à pied , c’est son métier , mais alors il doit partir la veille et coucher en route, vue la qualité des transports en commun marseillais.
    Le drame dans cette affaire c’est que les écologistes qui sont des hommes et des femmes politiques comme les autres ( et oui, la politique est aussi une source de revenus , n’est ce pas Jadot ?) vont plonger dans la combine au lieu d’être un contre pouvoir , ce qu’ils auraient du rester.
    Pour info Cours-jus , si vous naviguez dans les calanques vers Cortiou, l’odeur, cela n’est pas du Chanel N°5.
    D’ailleurs et à ce titre vous employez à juste titre le terme d’emboucaner , marseillais sans doute , du moins je le suppose , je vais vous rappeler la signification en français de ce verbe qui est notoirement différente de sa signification locale . Emboucaner :”Faire sécher de la viande ou du poisson à la fumée”.
    Malheureusement si rien n’est véritablement fait , on peut décréter l’arrêt de la pollution ou bien de la bêtise mais y arriver est autre chose, nous allons tous finir emboucanés , et franchement, vous n’avez pas besoin de moi pour y arriver , nous le sommes déjà tous pas mal, emboucanés à cette heure.

    Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Pardon cocasse

    Signaler
  6. corsaire vert corsaire vert

    Si les transports en commun avaient été réfléchis et construits intelligemment les Marseillais n’utiliseraient pas leur voiture .
    Quand leur utilisation est comparable au parcours du combattant vive l’auto !
    On se demande ce qui a présidé à leur réalisation ….le souci du pratique ou la corruption ?
    Quant aux bateaux de croisières …tout a été dit …peut être interdire l’accostage en attendant l’aménagement des quais !
    La métropole responsable de tout cela depuis des lustres opine du chef ( sens propre et figuré ) aujourd’hui ?
    Mea culpa ou hypocrisie ?
    Au fait, Jacques 89, je n’aurais rien contre des rues vertes ….
    Pour l’arbre de Noel de Bordeaux et pour tous les autres également il existe une alternative économique en plus : les replanter …avez vous entendu parler de” l’alerte forêts” en France ?
    SVP, ne rentrez pas dans les faux débats ….proposer des alternatives au lieu de critiquer …

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Concernant l’accostage des bateaux .
      La négociations entre les compagnies de croisières et notamment les ports scandinaves a été la suivante . Soit vous modifiez vos façons de faire en terme de pollution ,soit vous n’accostez pas.
      La réponse a été, nous modifions nos façons de faire .
      Si les paquebots ne peuvent accoster à Copenhague , Stockholm , Oslo ou Helsinki où voulez vous qu’ils aillent pour accoster et faire tourner le business de la croisière s’amuse.
      Simplement sur ce type de sujet , nos amis scandinaves ont une vision radicalement différente des choses et ne baissent pas forcément la culotte en matière d’écologie.
      Rappelons nous l’épisode Ryanair et sa politique sociale déplorable à l’aéroport de Marignane. Ils devaient abandonner l’aéroport si ils étaient poursuivis , la présidence de la CCI de l’époque était prêt à s’assoir sur ce scandale. . Résultat Ryanair est toujours là, malgré sa condamnation.
      Alors , amis écologistes , au lieu de vous occuper de la gestion de la caisse d’assurance maladie des Bouches du Rhône , travaillez et enfoncez le clou sur les transports, le traitement et l’économie ( gaspillage) de l’eau, le traitement des déchets.
      L’écologie est transversale , elle n’est pas politique.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire