Le député Mohamed Laqhila répond aux soupçons de conflit d’intérêts

Écoute
Bref
Lisa Castelly
2 Nov 2017 0

Le député de la 11e circonscription des Bouches-du-Rhône, Mohamed Laqhila (Modem), réagit aux soupçons de conflits d’intérêts le concernant. Soulevée par la députée PS Valérie Rabault, la situation délicate du nouvel élu a été détaillée dans les colonnes de Marsactu (lire notre article) : ancien président de la fédération nationale des experts-comptables, il a défendu à l’Assemblée plusieurs amendements concernant sa profession. Par communiqué, Mohamed Laqhila répond aux critiques de sa consoeur parlementaire qu’il juge “inexactes et blessantes”. “Oui Madame Rabault, j’ai rédigé ces amendements en écoutant les experts-comptables ! J’avoue avoir écouté ces femmes et ces hommes qui après avoir prêté serment, s’engagent à faire respecter la loi et assument bon nombre de missions de services publics”, écrit ainsi le député.

“Madame Rabault a qualifié mes amendements de corporatistes au motif qu’ils ne portaient que sur les organismes de gestion agréés (OGA), poursuit-il. C’est absolument faux. Seuls trois des seize amendements que j’ai déposés en séance sur la première partie du projet de loi de finances faisaient référence aux professionnels du chiffre.” Il a aussi défendu quatre amendements similaires en commission.

En revanche, il ne revient pas sur les informations révélées par Marsactu qui confirment ses liens toujours forts avec sa corporation : le député est aujourd’hui encore administrateur d’un OGA, à titre bénévole, et emploie comme assistants parlementaires un salarié d’une entreprise d’expertise comptable dont il a la gérance ainsi que l’ancien délégué général d’ECF, un syndicat de la profession.


A la une

Martine Vassal paye de nouveaux vestiaires à 1,8 million au Cercle des nageurs
Combien coûtent des vestiaires de champions olympiques ? Si l'on en croit le rapport qui sera soumis au vote vendredi en commission permanente du...
17 ans plus tard, le tramway vers la place du Quatre-Septembre fait son grand retour
À Marseille pour que les choses bougent, il faut parfois prendre un peu d'avance. Il en est ainsi du tronçon de tramway qui doit...
« Notre préjudice s’élève à près d’un million et demi d’euros de marchandises volées »
"C’était open-bar pour tout le monde. Même les gens installés à la terrasse d’à côté sont venus se servir !" Samedi en fin d’après-midi,...
Vice-président LR du département, Thierry Santelli loue un taudis à Saint-Mauront
"Péril grave et imminent", "interdit à toute occupation". Ces mots, devenus récurrents, frappent un logement loué par Thierry Santelli, conseiller municipal Les Républicains et...
Manifestants cherchent maire, désespérément
Huit cercueils de carton noir avancent lentement vers l'hôtel de ville marseillais, au son d'une marche funèbre jouée par un saxophone, un tuba et...
Euroméditerranée se projette jusqu’en 2030, avec de nombreuses zones d’ombre
Il est de ces documents complexes aux nombreux acronymes qui découragent d'y plonger le nez. C'est le cas du "Protocole-cadre de partenariat n°V pour l'extension...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire