Le département des Bouches-du-Rhône continue à s’endetter fortement

Dépenses
Bref
le 25 Jan 2021
4

Les élus ont examiné vendredi 22 janvier les orientations budgétaires du département des Bouches-du-Rhône pour l’année à venir. L’assemblée, qui doit être renouvelée cette année, a planché sur une augmentation de la dette de 300 millions d’euros en 2021. La collectivité poursuit ainsi une trajectoire très marquée depuis l’arrivée de Martine Vassal (LR) à sa tête en 2015.

Comme pour le budget 2020, les investissements exceptionnels dus à la crise du Covid pèsent fortement, explique dans La Provence le vice-président chargé des finances. “Ce sont des investissements sur des sujets d’avenir, productifs. Nous espérons qu’ils permettront de faire baisser le chômage et donc diminuer le nombre de personnes au RSA”, dont le département a la charge, a argumenté en séance Didier Réault. Selon un document présenté au débat, la majorité actuelle imagine que la dette de la collectivité pourrait atteindre 2,5 milliards en 2024 contre 1,4 milliard aujourd’hui.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. 236 236

    Si cela n’a pas encore été fait, le Département ( et la Métropole ) pourraient réduire voir supprimer les subventions au journal La Provence , pour commencer

    Signaler
  2. MarsKaa MarsKaa

    Est ce que les investissements jusque-là réalisés ont donné du travail aux chômeurs marseillais et boca-rhodaniens ? Elle a un culot cette femme ! Sa préoccupation ce sont les pauvres au RSA ? Vraiment ?

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Nous avons vu les mêmes à l’œuvre à Marseille, nous connaissons le résultat.une ville en ruines et ruinée.

    Signaler
  4. pascal pascal

    En complément, il serait intéressant de publier le document rapport financier 2019 du CD13 en page 15 (pour prendre du recul):
    https://www.departement13.fr/fileadmin/user_upload/budgets/CD13-RapportFinancier2019.pdf
    L’endettement est donc une caractéristique de la gestion de l’exécutif avec un nombre d’année de désendettement passant de2,1 années à 4,3 années de 2015 à 2019. La dette passe de 639 millions à 1039 millions, donc sans l’excuse du COVID… Elle va nous faire regretter Guérini qui au delà des affaires avait une gestion saine.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire