Le centre commercial Istropolis retoqué par la commission d’aménagement commercial

Bref
le 6 Jan 2020
2
Au nord des terrains vagues d'Istropolis, un premier magasin Décathlon a déjà poussé. Capture d'écran Géoportail.

Au nord des terrains vagues d'Istropolis, un premier magasin Décathlon a déjà poussé. Capture d'écran Géoportail.

Défavorable. Pour l’heure, seul le sens de la décision de la commission nationale d’aménagement commercial (CNAC) apparaît sur le site de l’instance qui, en dernier recours, valide ou invalide les projets d’aménagement commercial en France. La décision concerne l’énorme projet de centre commercial à l’ouest d’Istres, baptisé Istropolis (lire notre article sur ce projet). Ce projet de 28 000 mètres carrés dont l’implantation était prévue dans la zone d’activités du Tubé n’en est pas à son premier passage devant la commission. C’est la quatrième fois que la CNAC avait à se prononcer sur ce projet. Déjà en juillet 2018, elle avait rendu un avis défavorable, essentiellement motivé par des questions d’accessibilité du site, situé en lisière de la voie rapide entre Miramas et Istres.

Dans ce bras de fer, la société luxembourgeoise Arizona investisments a un soutien important en la personne du maire d’Istres et président du conseil de territoire, Ouest Provence, François Bernardini. Spécificité supplémentaire, la fille de ce dernier a un temps contribué à la commercialisation de cet ensemble commercial, souhaité par son père, lui-même objet d’une enquête judiciaire depuis plusieurs années.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. alaingilles alaingilles

    Alain Gilles
    bétonner, bétonner, telle est la devise du maire; il a reçu jadis le label coeur de ville mais il laisse dépérir le centre ville, maintenant défiguré par des immeubles; faut-il que toutes les villes s’enlaidissent avec des zones commerciales périphériques et des bagnoles partout?

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Bernardini, centre commercial, société au Luxembourg, la fille salariée.
    Bizarre, vous avez dis bizarre, tiens comme c’est bizarre ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire