Le centre commercial du Prado inauguré

Buzzer
Bref
le 28 Mar 2018
4
Le centre commercial Prado sera un des partenaires de la Ville dans la lutte contre la vacance commerciale. (LC)

Le centre commercial Prado sera un des partenaires de la Ville dans la lutte contre la vacance commerciale. (LC)

Ses formes arrondies et blanches viennent s’adosser au stade Vélodrome. Le nouveau centre commercial Prado a été inauguré ce mercredi par une foule d’élus et les porteurs de ce projet. Après trois ans de travaux, le bâtiment de 23 000 mètres carrés accueillera à terme une quarantaine de boutiques, même si à l’heure actuelle, plusieurs grands espaces demeurent sans affectation connue, tandis que d’autres sont encore en cours d’installation. Le directeur général de Monte Cristo Capital, associé à Klepierre sur ce projet, assure constater un “grand succès sur le plan de la commercialisation” et avoir dû refuser certaines enseignes. Ce nouveau centre commercial surplombé d’une élégante canopée de verre vient à ses yeux satisfaire un manque dans un secteur, les quartiers sud “particulièrement dense et favorisé”.

Parmi les enseignes présentes à ce jour, si certaines s’approchent du haut de gamme – Repetto, Kusmi Tea, Comptoir des Cotonniers et même un concessionnaire Tesla – d’autres boutiques sont des classiques des centres commerciaux, notamment pour le vestimentaire – Zara, Etam, Courir. L’ensemble de l’offre reste fortement appuyée sur les Galeries Lafayette, qui ont quitté la rue Saint-Ferréol pour occuper un immense espace de 9 300 mètres carrés. Bien qu’ayant récupéré des enseignes parties du centre-ville, le directeur général affirme avoir en tête le souhait de “ne pas heurter l’hypercentre-ville”, sans forcément expliquer comment.

Présent à la tribune, entouré d’un grand nombre d’élus municipaux, Jean-Claude Gaudin a salué la création de “126 emplois” et espéré que “l’armée de travailleurs qui ont construit les lieux vont être remplacés par des milliers de visiteurs”, avant d’appuyer sur le “buzzer” déclenchant une pluie de confettis et paillettes. Le lieu est toujours dans l’attente d’une validation préfectorale de la nouvelle zone touristique internationale qui permettra au lieu d’ouvrir le dimanche.

 

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Tarama Tarama

    Zara, Etam,.. soit pareil que partout ailleurs et notamment au centre commercial Bonneveine (dont jamais autant de locaux n’ont été vacants).

    Signaler
  2. julijo julijo

    Comme pour tout le reste….transports, écoles, sport…… ces nombreux élus nullicipaux et nullissimes vont mettre la ville à genoux !!

    Il va y en avoir du boulot après la visite du pape !

    Signaler
  3. petitvelo petitvelo

    Ah les emplois créés à gauche … et supprimés à droite :o))

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire