L’Agence nationale du médicament saisit la justice après les essais illégaux de l’IHU

TUBERCULOSE
Bref
le 28 Oct 2021
1
L'institut de Didier Raoult est lié par une convention avec l'Institut de recherche pour le développement. (Photo : Emilio Guzman)

L'institut de Didier Raoult est lié par une convention avec l'Institut de recherche pour le développement. (Photo : Emilio Guzman)

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a saisi la procureure de la République de Marseille concernant les traitements contre la tuberculose administrés par Didier Raoult lors d’essais illégaux menés à l’IHU, révèlent nos confrères de La Provence. Le signalement au titre de l’article 40 a été reçu mardi soir indique Dominique Laurens, procureure de la République. Il intervient juste après la révélation d’une enquête interne au sein de l’AP-HM confirmant que ces essais ont été réalisés de manière “sauvage” .

Dans l’enquête de Médiapart publiée vendredi 22 octobre, l’ANSM précisait que certaines études de l’IHU n’ont pas été menées “conformément à la législation encadrant les recherches impliquant la personne humaine“. Ces tests ont entraîné de graves complications chez plusieurs patients, dont un mineur.

Source : La Provence
+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Il y a un encart dans la Provence ce matin qui décrit des pratiques d’essais sur des SDF.
    Si ces assertions avancées par une ONG sont avérées ,alors c’est pire que tout.
    Accusations gravissimes de la part cet ONG.Il est temps que l’enquête se fasse pour éclaircir cette situation.
    Hyppocrate doit regarder cette situation avec étonnement et inquiétude pour ce que sont devenues certaines dérives de la Médecine.
    A la suite des conclusions, et j’espère qu’elles seront moins pires que celles avancées par cette ONG ,pour l’honneur de la Médecine.
    Après nous verrons ce que vont devenir les soutiens des politiques locaux, mais tout ces derniers sont tellements dérisoires vis à vis de la gravité du problème.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire