La préfecture de police en péril imminent depuis cinq ans

façades
Bref
le 21 Nov 2018
0

Les travaux réalisés sur la façade haussmanienne de la préfecture de police, en 2003 et 2006, ne sont visiblement pas suffisants… Le bâtiment, explique La Marseillaise, est sous le coup d’un arrêt de péril imminent depuis le 6 novembre 2013. Des travaux, étalés sur 4 ans, et chiffrés à 1,5 million d’euros, pourraient commencer à l’automne 2019.

En 2012 déjà, le plafond du bureau du préfet de police s’était écroulé, entraînant un arrêt de péril pour l’intérieur du bâtiment. Mais « la solidité de l’immeuble n’est pas mise en cause », rassure le syndicat Sud. L’arrêté de péril pris par la mairie en 2013 concerne l’extérieur de l’immeuble. Il proscrit l’accès à un balcon du 2e étage, et instaure une zone de sécurité sur une partie du trottoir rue d’Armény pour éviter que des éléments de façades ne viennent blesser des passants. Cet arrêté fait suite à une expertise judiciaire réalisée par Richard Carta, qui est également l’auteur d’un rapport rendu le 19 octobre dernier sur le 65, rue d’Aubagne, effondré il y a deux semaines.

 

Source : La Marseillaise

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire