La formation des étudiants infirmiers de deuxième année stoppée dans la région

Déformées
Bref
le 18 Nov 2020
0
Photo : Emilio Guzman

Photo : Emilio Guzman

Ils sont dans l’incompréhension. Les apprentis infirmiers en deuxième année de la région Provence Alpes Côte d’Azur voient leurs études mises au point mort. “On crie sur tous les toits qu’on manque des infirmiers et on nous empêche de devenir des infirmiers compétents”, s’inquiète auprès de Marsactu Nastassia Schembri, déléguée suppléante de la promotion des deuxième année de l’IFSI SUD, l’Institut de formation de soins infirmiers au sud de Marseille. L’Agence régionale de santé justifie cette pause jusqu’au 13 décembre par “la situation préoccupante et tendue des établissements, en termes de besoins en ressources humaines médicales et soignantes”, lit-on dans La Provence. Les étudiants concernés peuvent ainsi candidater pour des postes d’aide-soignants à l’AP-HM, dans d’autres établissements de soins ou même dans des Ephad rassemblés sur une plateforme.

“Nous sommes volontaire pour aider, mais il faut que cela soit en adéquation avec la réalité”, poursuit la jeune femme. “S’il y avait un réel manque ça serait des réquisitions et on nous imposerait des postes. Là, on nous demande de choisir sur la base du volontariat mais on va jusqu’à fermer notre formation ?”, complète Anaïs Hassaine, déléguée de la même promotion. La semaine dernière, cette dernière a pourtant été réquisitionnée dans un service de réanimation de l’AP-HM, comme 10 % de ses camarades. “Sauf que nous n’avons reçu qu’un seul patient. Nous devions seulement le surveiller, il était plus là pour justifier l’ouverture de l’unité qu’autre chose”.

Dans un récent article, Marsactu pointait plutôt, pour pouvoir armer des lits, le manque d’infirmier réanimateur à l’AP-HM. Réunis en collectif et sur une page Facebook qui comptabilise 2700 membres, ces étudiants craignent de voir leur formation sacrifiée. Des étudiants en kinésithérapie, puériculture voire médecine serait également concernés et prévoient, avec les étudiants infirmiers, de mener des actions.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire