La Ciotat : le projet d’hôtel passe la barre des recours

Palace
Bref
Violette Artaud
26 Oct 2018 0

C’est un projet dont on parle beaucoup, à la Ciotat. Que l’on soit pour, ou contre. Le projet de complexe hôtelier sur la promenade du bord de mer vient de passer le barrage du tribunal administratif de Marseille. La justice vient en effet de rejeter les deux recours de l’association de riverains La coulée verte de la rue du Rocher, qui demandaient l’annulation de la modification du PLU (plan local d’urbanisme) nécessaire pour engager les travaux ainsi que l’annulation du permis de construire.

Alors que le projet, porté par la société Finareal, avait hérité en 2013 d’un avis défavorable à la suite de l’enquête publique, la nouvelle version est aujourd’hui “conforme” estime la justice. Il s’agit précisément d’un hôtel de luxe du groupe Marriott de 80 chambres, d’un hôtel trois étoiles de 30 chambres, d’un restaurant, d’un commerce et d’un parking (sous-sol et surface). Le tout sur le terrain de 2800 m² de l’ancienne caserne et du théâtre du Golfe, vendu par la Ville en 2013 pour 4 millions d’euros. ” Cette opération constitue l’un des composants du projet urbain du centre-ville (…) et aurait un impact réel sur l’économie locale”, a rendu compte le tribunal. Avec ses 19 mètres de haut face à la mer, le projet doit être construit à côté de la chapelle des Pénitents Bleus, monument classé.

Source : La Marseillaise

A la une

Le parquet financier perquisitionne la vieille garde pléthorique de Jean-Claude Gaudin
Le parquet national financier est de retour au château. Il y a quelques jours, des gendarmes ont opéré de nouvelles perquisitions à l'hôtel de...
Faute de dialogue, la grève des femmes de chambre de l’hôtel NH s’enlise
C'est le 43e jour de grève. L'entrée principale de l'hôtel NH Collection est habillée de confettis de papier journal. Un mot signé de l'établissement...
Nouvelle information judiciaire ouverte pour harcèlement à Lidl Rousset
L'affaire Sansonetti est devenue un symbole du mal-être au travail, depuis le suicide de ce technicien de maintenance, sur le site de Lidl à...
Déguisés en touristes, militants et délogés interpellent Martine Vassal sur son indifférence
Ils sont entrés discrètement, au compte-goutte, en chemises et petites robes chics, quand on les croise plus souvent en t-shirt et pantalon. Ce mercredi,...
Travailleuses détachées à Arles, elles ont lancé l’alerte contre le servage moderne
Yasmine et sa cousine K. grandissent à Tarragone, en Catalogne, bien loin de la plaine fertile du pays d'Arles. En 2011, la crise les...
Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais
"Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche." Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire