Inquiétude à La Provence à cause de la liquidation des sociétés de Bernard Tapie

Avenir
Bref
le 12 Mai 2020
7

Fin avril, le tribunal de commerce de Bobigny à décider de placer en liquidation judiciaire les deux principales sociétés détenues par Bernard Tapie. La vente est censée aider à rembourser les 400 millions d’euros indûment perçus dans le cadre de l’arbitrage du litige avec le Crédit Lyonnais, depuis jugé frauduleux. En conséquence, la vente des 89 % de parts que Tapie détient au capital du groupe La Provence pourraient servir à éponger les dettes. Pour l’heure, Tapie à fait appel de la décision qui est néanmoins non suspensif.

“Cette décision ne manquera pas d’avoir un impact sur le fonctionnement actuel et sur l’avenir plus ou moins lointain de La Provence, s’alarme le syndicat national des journalistes (SNJ), cité par Le Monde dans un article consacré à ce sentiment d’inquiétude. Une inquiétude que partage les autres syndicats de journalistes. Et l’incertitude risque d’être longue, liée à la décision de faire appel. “On part sur une période d’incertitudes qui va durer un ou deux ans”, commente un élu SNJ. La direction se veut quant à elle rassurante. La Provence est autonome. Elle a les moyens de son exploitation. Il n’y a pas d’inquiétude particulière à avoir”, déclare Jean-Christophe Serfati, le PDG du groupe.

L’autre source d’inquiétude, partagée également par la direction, concerne l’après-confinement. Depuis le 16 mars, le journal a réduit sa parution de dix éditions quotidiennes à quatre, pratiqué le chômage partiel, tandis que les ventes et les recettes publicitaires se sont fortement réduites.

Source : Le Monde

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. julijo julijo

    evidemment, l’impact peut être réel. un quotidien régional qui risque de disparaître éventuellement c’est vraiment très triste et très inconfortable pour les salariés.
    Mais, je proposerais volontiers à l’ensemble des journalistes, et notamment au directeur du journal et à son rédacteur en chef, de peaufiner davantage la ligne éditoriale….l’impression de “remplissage” de colonnes et de pages est tenace et importante.
    des articles liés vraiment aux préoccupations des marseillais, sans être forcément du cirage de pompes des VIP régionaux ou des amis du propriétaire…. plus de reportages sur les associations (certaines se décarcassent…) plus proche de la vie des marseillais seraient vraiment les bienvenus.
    A ce moment là, les “gens” se sentiraient peut être plus concernés et l’achèteraient davantage….
    la presse papier est en difficulté, certes, mais une partie de celles ci vient forcément du contenu…

    Signaler
    • barbapapa barbapapa

      Au contraire, il faut qu’ils continuent et en rajoutent sur le culte de la personnalité de M Vassal, pas jusqu’à l’overdose mais presque. Sans les sommes considérables sorties des caisses de la Métropole et du Département, ils sont MORTS !!!

      Signaler
  2. Tarama Tarama

    “Inquiétudes à la mairie, qui va tenir lieu de journal officiel ?”

    Signaler
  3. patrick patrick

    ah la provence, autant de pub que dans un journal gratuit mais là il faut payer, la voix de vassal tremble…

    Signaler
  4. louis roissard louis roissard

    Pas de problème Xavier Niel arrive. Il vient de mettre la main définitivement sur Nice matin il peut dans la foulée récupérer devant le tribunal de commerce la Provence pour l’euro symbolique. Après par contre il faudra que Vassal fasse allégeance aux macronistes et en intègre massivement sur ses listes au deuxième tour des municipales, ou au premier on ne sait plus très bien. Pas difficile pour elle tant est grande son appétit de vaincre coûte que coûte.

    Signaler
  5. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Le confinement a laissé des traces dans la rigueur de la relecture : lire dès la première phrase “à décider” au lieu de “a décidé”, ça pique un peu.

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Et lire “que partage les autres syndicats”, ça fait une piqûre de rappel (grammatical). Que le ou la coupable apprenne par coeur le Bescherelle 😉

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire