La halle Eiffel d’Arles mise au placard

Rangée
Bref
Violette Artaud
10 Jan 2018 2

La halle Eiffel d’Arles, ancienne usine Lustucru et rare construction en acier des ateliers Eiffel, classée patrimoine du XXe siècle, va finalement être démontée et stockée annonce La Marseillaise dans son édition du jour. Dans un premier temps, un permis de démolir avait été signé dans le cadre de la zone commerciale de Montmajour par la mairie d’Arles. Cette dernière se félicite de cette décision prise de concert avec les services de l’État, la chambre de commerce et le promoteur immobilier qui construira le centre commercial sur le site. C’est ce dernier qui devra démonter et stocker la structure.

Si Christian Mourisard, l’adjoint au patrimoine de la mairie d’Arles estime la « solution acceptable », ce n’est sûrement pas le cas des 3000 signataires de la pétition demandant à la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, de la classer monument historique. « Il faut lui trouver un projet cohérent, à Arles ou à Marseille », s’est exprimé Jean-Bernard Memet, expert en métal qui se bat pour sa conservation.

2
commentaires
Source : La Marseillaise

A la une

Le couvent dominicain renonce à accueillir l’Action française

Le centre culturel Cormier, rattaché au couvent dominicain de Marseille, a renoncé à accueillir le colloque consacré à Charles Maurras ce samedi.

À la fédération des chasseurs, la reprise en main ordonnée par...

Les 21 000 chasseurs des Bouches-du-Rhône et leur nouveau patron apprennent à se connaître. Le 10 avril, la justice nommait Frédéric Avazeri en tant...

Le parquet national financier multiplie les perquisitions dans les services municipaux

Le lieu est réputé pour sa tranquillité. Il n'y a guère que les piaillements de pie qui troublent le calme éternel du cimetière Saint-Pierre....

Indignation autour d’un hommage à Charles Maurras dans un couvent dominicain

"La nouvelle de l’organisation le 21 avril prochain, dans des locaux de l’ordre des Dominicains de Marseille, d’un « week-end d’hommage à Charles Maurras » par...

Martine Vassal entre en campagne

"Nous avons dû refuser du monde", glisse-t-on avec gourmandise dans l'équipe de com' de la présidente du Département. En entrant sur scène, Martine Vassal...

L’architecte du Vélodrome de 1998 demande 480 000 euros à la...

Il y a des soirées où le Vélodrome bout comme un chaudron de sorcière, à l'égal des plus grandes arènes d'Europe. Les supporters en...
    • MagnavalMagnaval

      Ou ailleurs, pour faire (enfin) un marché couvert de qualité.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire