La halle Eiffel d’Arles mise au placard

Rangée
Bref
Violette Artaud
10 Jan 2018 2

La halle Eiffel d’Arles, ancienne usine Lustucru et rare construction en acier des ateliers Eiffel, classée patrimoine du XXe siècle, va finalement être démontée et stockée annonce La Marseillaise dans son édition du jour. Dans un premier temps, un permis de démolir avait été signé dans le cadre de la zone commerciale de Montmajour par la mairie d’Arles. Cette dernière se félicite de cette décision prise de concert avec les services de l’État, la chambre de commerce et le promoteur immobilier qui construira le centre commercial sur le site. C’est ce dernier qui devra démonter et stocker la structure.

Si Christian Mourisard, l’adjoint au patrimoine de la mairie d’Arles estime la « solution acceptable », ce n’est sûrement pas le cas des 3000 signataires de la pétition demandant à la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, de la classer monument historique. « Il faut lui trouver un projet cohérent, à Arles ou à Marseille », s’est exprimé Jean-Bernard Memet, expert en métal qui se bat pour sa conservation.

2
commentaires
Source : La Marseillaise

A la une

Au Vélodrome, l’OM jouera vraiment à domicile
Ils vécurent heureux et gagnèrent beaucoup de titres ? Le maire de Marseille était ravi ce jeudi de célébrer dans la salle des mariages...
La chambre des comptes livre une inquiétante radiographie de l’AP-HM
Il ne faut pas attendre de la chambre régionale des comptes qu’elle remette en cause l’impératif d’équilibre économique réclamée à l’assistance publique des hôpitaux...
L’hôpital sous la rigueur : un gestionnaire témoigne d’un quotidien ubuesque
De l'hôpital et de son sous-effectif, on entend d'abord les soignants et les patients. Usagers et praticiens hospitaliers sont nécessairement en première ligne. Ce...
À Euroméditerranée, la présidente demande la tête du directeur
Une bombe. Quelques mots et une lente déflagration dont les effets en cascade sont encore difficiles à percevoir. Comme le rapportent Gomet et la...
[L’été à la Belle de Mai] La gestion du Couvent Levat génère des tensions dans le quartier
Ces derniers jours, l'événement résonne nationalement. Il s'affiche dans les pages culture de grands journaux nationaux - lire ici la Croix ou là le Monde. Émancipation : c'est...
La Ville de Marseille régularise les travaux sans permis de son adjoint au patrimoine
"Vous pensez que je suis le seul à Marseille ? Vous pensez que cela méritait deux pages dans les journaux ? C'est uniquement pour...
    • MagnavalMagnaval

      Ou ailleurs, pour faire (enfin) un marché couvert de qualité.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire