Habitat indigne : les oppositions se réveillent

Réactions
Bref
Jean-Marie Leforestier
23 Nov 2018 1

Jean-Claude Gaudin fait face à des tirs croisés sur la question de l’habitat indigne. Alors que même la majorité du maire de Marseille vacille, trois communiqués émanant des oppositions reviennent sur le drame de la rue d’Aubagne. La charge la plus lourde émane des députés La République en marche (lire ici), emmenés par Alexandra Louis, auteur d’un rapport sur la copropriété dégradée du parc Corot à la rentrée dernière. “La Ville a été le maillon manquant de la chaîne”, estime cette dernière dans La Provence. Elle préconise un certain nombre de mesures comme celle consistant à “faciliter l’acquisition provisoire de logements par les autorités publiques” pour rénover les logements.

La gauche s’alarme elle aussi de la situation. Sophie Camard, suppléante du député du centre-ville Jean-Luc Mélenchon dénonce “un système de corruption, de mafia et de mépris des pauvres”. Elle réclame des mesures de soutien supplémentaires pour les sinistrés, “la réquisition” des logements vides de la rue de la République ou encore “la dissolution de la Soléam”, la société publique en charge de l’opération grand centre-ville. De leur côté, les conseillers municipaux PS Benoît Payan et Marie-Arlette Carlotti estiment que “les priorités comme la méthode doivent changer”. Ils demandent la “préemption immédiate des prochaines ventes à proximité pour reloger les familles ayant tout perdu” et, comme d’autres, la “création d’un organisme uniquement dédié à la lutte opérationnelle contre l’habitat insalubre”.


A la une

Le parquet financier perquisitionne la vieille garde pléthorique de Jean-Claude Gaudin
Le parquet national financier est de retour au château. Il y a quelques jours, des gendarmes ont opéré de nouvelles perquisitions à l'hôtel de...
Faute de dialogue, la grève des femmes de chambre de l’hôtel NH s’enlise
C'est le 43e jour de grève. L'entrée principale de l'hôtel NH Collection est habillée de confettis de papier journal. Un mot signé de l'établissement...
Nouvelle information judiciaire ouverte pour harcèlement à Lidl Rousset
L'affaire Sansonetti est devenue un symbole du mal-être au travail, depuis le suicide de ce technicien de maintenance, sur le site de Lidl à...
Déguisés en touristes, militants et délogés interpellent Martine Vassal sur son indifférence
Ils sont entrés discrètement, au compte-goutte, en chemises et petites robes chics, quand on les croise plus souvent en t-shirt et pantalon. Ce mercredi,...
Travailleuses détachées à Arles, elles ont lancé l’alerte contre le servage moderne
Yasmine et sa cousine K. grandissent à Tarragone, en Catalogne, bien loin de la plaine fertile du pays d'Arles. En 2011, la crise les...
Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais
"Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche." Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. ptit-marinptit-marin

    que Payant parle & râle, soit.
    mais cette pauvre et inutile carlotti… … ça fait désordre!!
    oust…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire