France 3 Provence-Alpes dénonce le déferlement de commentaires racistes sur sa page Facebook

Vu sur le web
Bref
Violette Artaud
19 Jan 2018 3

La rédaction de France 3 Provence-Alpes a choisi la fermeté : elle signe ce vendredi un article intitulé “Notre page Facebook n’est pas un défouloir pour la haine et le racisme”. Les journalistes ont en effet relevé de nombreux commentaires haineux après la diffusion d’un reportage sur le quotidien des enfants Roms de Marseille.

“Ces commentaires sont injurieux, blessants pour les communautés visées dont les représentants et les soutiens nous contactent pour nous alerter. Nous bannissons aussi ceux qui dépassent les bornes. C’est notre responsabilité de média d’empêcher tout propos contrevenant à la loi sur nos publications et nos réseaux sociaux”, écrivent sur leur site les journalistes de France 3 avant de rappeler la loi : le délit de diffamation raciale peut être puni d’un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

Source : France 3 Provence-Alpes

A la une

Le sort de la reconversion “écologique” de Total la Mède se joue actuellement au parlement
Un "moment important", lit-on sur le compte Twitter du député des Yvelines (78) Bruno Millienne. Vendredi 16 novembre, cet élu Modem est parvenu à...
Le commissaire enquêteur s’oppose sévèrement au projet d’hôpital privé de Saint-Barnabé
En trois petites pages et sept arguments implacables, le commissaire enquêteur Yann Le Goff rend un avis défavorable au projet d'hôpital privé qui doit...
Habitat en péril : le réveil soudain de la mairie pousse 1130 Marseillais hors de chez eux
Depuis le drame de la rue d'Aubagne, 1134 personnes ont été évacuées de leur logement. Sur le terrain, victimes ou fonctionnaires, personne ne nie la...
Effacée à Marseille, Valérie Boyer tient à la ligne dure nationale
Valérie Boyer, ancienne élue à la rénovation urbaine, n’a pas pris la parole pour évoquer le drame de la rue d’Aubagne, survenu le 5...
À Air-Bel, les nouvelles canalisations ne noient pas la défiance des habitants
Novembre 2018, à Air-Bel, pause cigarette pour quatre ouvriers devant l'entrée du bâtiment 38. La porte est maintenue ouverte par des tuyaux noirs. "C'est...
Le projet de la piscine d’Euroméditerranée prend l’eau
Il fait partie des arguments avancés par la ville de Marseille, lorsque les critiques concernant le manque de piscines municipales se font trop vives....

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Germanicus33Germanicus33

    En effet c’est une honte..Les auteurs doivent être recherchés et jugés; l’ignorance et la bêtise n’explique pas tout!
    Nous devons soutenir France 3 qui aborde les thèmes qu’il faut aborder.

    Signaler
  2. chabby chicchabby chic

    c’est inhumain effectivement, mais il suffit de voir l’exemple donné par certains élus LR qui n’ont pas hésité à mettre à la rue, en pleine nuit, des enfants et à se sentir “soulagés'” après…..ceci entraine cela…non?

    Signaler
  3. julijojulijo

    Intéressante et ferme réaction de France 3. Bravo à eux.
    Facebook est sur certains sites un défouloir. Les commentaires haineux, racistes, et injurieux sont légions.
    L’anonymat -qui n’en est pas totalement un- protégerait les frustrés en tout genre qui se lâchent sur quasiment tous les sites d’infos sur facebook.
    Il reste à espérer que d’autres médias et assoc diverses fassent la même chose….mais il ne faut pas rêver : facebook a décidé que toutes ces vomissures s’appelaient : la liberté d’expression !!!

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire