France 3 Provence-Alpes dénonce le déferlement de commentaires racistes sur sa page Facebook

Vu sur le web
Bref
Violette Artaud
19 Jan 2018 3

La rédaction de France 3 Provence-Alpes a choisi la fermeté : elle signe ce vendredi un article intitulé “Notre page Facebook n’est pas un défouloir pour la haine et le racisme”. Les journalistes ont en effet relevé de nombreux commentaires haineux après la diffusion d’un reportage sur le quotidien des enfants Roms de Marseille.

“Ces commentaires sont injurieux, blessants pour les communautés visées dont les représentants et les soutiens nous contactent pour nous alerter. Nous bannissons aussi ceux qui dépassent les bornes. C’est notre responsabilité de média d’empêcher tout propos contrevenant à la loi sur nos publications et nos réseaux sociaux”, écrivent sur leur site les journalistes de France 3 avant de rappeler la loi : le délit de diffamation raciale peut être puni d’un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

3
commentaires
Source : France 3 Provence-Alpes

A la une

Après une crise interne, les Restos du cœur perdent leurs maraudeurs
Place de la Joliette, jeudi soir, un point de distribution alimentaire attire du monde. En quelques minutes, des individus, hommes, femmes, défilent pour récupérer...
Le “système” Jibrayel vaudra un procès à l’ex député PS
Après Sylvie Andrieux, Henri Jibrayel. Après la condamnation de la première, l'autre ex député PS des quartiers Nord de Marseille (battu en 2017) comparaîtra...
Un projet de stade à l’Estaque incarne les rêves de grandeur de l’Athlético Marseille
Samedi à 18 heures, le GS Consolat relooké en Athlético Marseille joue son premier match à domicile de la saison de National 2, la...
Suicide au travail de Yannick Sansonetti : Lidl fait appel de sa condamnation
Lidl France a décidé de faire appel de la décision de justice lui imputant une responsabilité dans le suicide d'un de ses employés de...
À Tarascon, la papeterie polluante impunie rentrera-t-elle dans les clous ?
L'usine de pâte à papier Fibre Excellence Tarascon et le collectif « Halte à la pollution de Fibre Excellence » – composé de citoyens...
Après la tentative de suicide d’un des leurs, les migrants mineurs plus perdus que jamais
Ce n'est pas le premier rassemblement de mineurs isolés étrangers devant le conseil départemental. Mais ce jeudi 9 août, le contexte ajoute une note...
  1. Germanicus33Germanicus33

    En effet c’est une honte..Les auteurs doivent être recherchés et jugés; l’ignorance et la bêtise n’explique pas tout!
    Nous devons soutenir France 3 qui aborde les thèmes qu’il faut aborder.

    Signaler
  2. chabby chicchabby chic

    c’est inhumain effectivement, mais il suffit de voir l’exemple donné par certains élus LR qui n’ont pas hésité à mettre à la rue, en pleine nuit, des enfants et à se sentir “soulagés'” après…..ceci entraine cela…non?

    Signaler
  3. julijojulijo

    Intéressante et ferme réaction de France 3. Bravo à eux.
    Facebook est sur certains sites un défouloir. Les commentaires haineux, racistes, et injurieux sont légions.
    L’anonymat -qui n’en est pas totalement un- protégerait les frustrés en tout genre qui se lâchent sur quasiment tous les sites d’infos sur facebook.
    Il reste à espérer que d’autres médias et assoc diverses fassent la même chose….mais il ne faut pas rêver : facebook a décidé que toutes ces vomissures s’appelaient : la liberté d’expression !!!

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire