Fin d’un litige de loyers entre la métropole et l’usine Scop-TI de Gémenos

ardoise
Bref
le 3 Nov 2023
4

Aix-Marseille Provence métropole a effacé une créance de 117 000 euros de loyers dans un litige qui l’opposait à l’usine Scop-TI – ex Fralib – de Gémenos, indique La Marseillaise. Le 12 octobre dernier, une délibération du conseil métropolitain, a soldé cette dette pour les loyers du fabricant de thé et infusions, commercialisées notamment via la marque 1336, sur la période entre septembre 2022 et mars 2023.

“En 2012, ce qui n’était pas encore la métropole a acheté et préempté le terrain et les locaux de l’usine. Nous avons trouvé un collectif de mutuelles qui a créé la SCI Coop mut immo, prête dès 2016 à racheter le bâtiment et le terrain. Ce dossier avait trouvé une solution en juin 2022 et devait être réglé en septembre de la même année. Mais le préfet a émis des réserves et la vente a finalement pu être faite en mars 2023″, explique à nos confrères, Olivier Leberquier le président de l’entreprise, désormais locataire de la SCI. Une bouffée d’oxygène pour cette coopérative, créée en 2014 par ses salariés après 1336 jours de lutte contre le géant industriel Unilever, dont le modèle économique reste toutefois encore fragile.

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Patafanari Patafanari

    On ne tond pas un œuf, surtout s’il est couvé par la cgt.

    Signaler
    • julijo julijo

      Dès le départ de la lutte en 2010 il y avait deux syndicats cgt et cfe-cgc et cela pendant 1336 jours.
      c’était une “bi-couvade”.

      Signaler
  2. vékiya vékiya

    courage aux scop-ti

    Signaler
  3. uneetoilefilante uneetoilefilante

    C’est trop dommage : Scop ti ou 1336, quand je fais mes courses, ça ne me parle pas !
    Aujourd’hui je dis “ah oui” parce que vous faites un article.
    Il eut fallu trouver un nom qui fasse un lien, pour les consommateurs, avec les anciennes marques.
    Et non pas ce nom commercial qui n’évoque rien à personne, surtout le temps passant.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire