Fin de pollution à l’ozone : bilan mitigé pour la circulation différenciée en centre-vile

Indifférencié
Bref
Benoît Gilles
8 Juil 2019 1

La météo un brin plus clémente a mis fin ce week-end à un épisode de pollution à l’ozone, inédit par « son intensité, sa persistance et son étendue géographique », pour reprendre l’expression de Dominique Robin, le directeur d’Atmosud, organisme en charge des mesures des polluants. Consécutivement, la préfecture a également mis fin à la circulation différenciée dans le centre-ville de Marseille, sans certitude toutefois de ne pas voir réapparaître la même mesure plus avant dans l’été.

Son bilan est pour le moins mitigé. « Théoriquement, elle permet d’éviter la circulation des véhicules les plus polluants qui constitue 8% du parc et participent pour 20% de la pollution aux oxydes d’azote, estime Dominique Robin. Or, si les capteurs ont indiqué un infléchissement le premier jour, les jours suivants tout le monde a repris ses habitudes ». C’est là la limite de l’approche pédagogique voulue par les préfets de région et de police. « Même si on ne sait pas quand aura lieu, le prochain épisode, il faudra mettre en place un système plus cœrcitif », prévient le préfet de région, Pierre Dartout. Fin donc de la pédagogie. « Pour ce premier épisode, les forces de police et de gendarmerie déployée ont distribué 5000 flyers, explique Olivier De Mazières. Ils ont constaté 8000 infractions dont 1564 pour non respect des limitations de vitesse dans le cadre du dispositif anti-pollution ».

Si la préfecture devait de nouveau avoir recours au dispositif de circulation différenciée dans le centre-ville, les véhicules qui voudront rouler dans le périmètre du centre-ville devront être dotés des vignettes crit’air adaptées. 260 000 ont été commandées estime la préfecture.


A la une

Soutenue par Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal espère éviter la « guerre des droites »
Le secret de polichinelle n'en est plus un. Après plusieurs mois de faux suspens, Martine Vassal a annoncé sa candidature aux élections municipales, vendredi...
L’étrange évacuation des habitants du 36 rue Curiol
"La Fondation Abbé-Pierre aimerait avoir des explications de Marseille Habitat sur le cadre légal de l'expulsion du 36 rue Curiol." En quelques mots mesurés,...
Plombé par un chantier coûteux, Artplexe délaisse l’art et l’essai pour le cinéma commercial
Il est le cinéma censé amorcer le renouveau de la Canebière. Artplexe, dont les travaux font face au kiosque des Mobiles, s'écarte soudainement de...
Putsch et contre-putsch à l’UDE : lutte fratricide dans le parti de Madrolle et Bennahmias
Tempête dans un micro-parti. Alors que la semaine dernière, Christophe Madrolle annonçait son intention de se présenter aux municipales à Marseille, les tensions qui...
À Saint-Menet, le terrain de motocross sort discrètement de la piste
Le terrain de motocross de Saint-Menet continue de rater des rapports. Après les protestations des habitants de la Penne-sur-Huveaune, inquiets du bruit que l'activité...
Soutien officiel d’Yvon Berland, un journaliste couvre sa campagne sous pseudo
L'alphabet peut parfois être malheureux. En classant les soutiens à sa candidature aux municipales par ordre alphabétique, Yvon Berland a forcément mis en bonne...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. LNLN

    Je vais essayer d’expliquer l’approche pédagogique préfectorale à ma voisine de 74 ans asthmatobronchopneumopathe depuis 7 ans et qui ne sort plus depuis 9 jours…..

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire