Les femmes de chambre de l’Intercontinental ont gain de cause

PALACE
Bref
le 27 Oct 2016
2

C’est une victoire sur toute la ligne. Ce jeudi matin, après 48 heures d’intenses négociations, les femmes de chambre de l’Intercontinental ont obtenu de leur employeur STN, une réponse positive à la quasi-intégralité de leurs revendications, apprend-on du syndicat CNT-SO qui les soutenait dans leur mouvement. Le système qui permettait à STN de payer ces employés à la tâche est désormais aboli. Elles seront payées à l’heure comme le prévoit la loi et bénéficient même d’une augmentation de salaire en passant 9,94 euros (brut) de l’heure à 10,26. Le montant de leur panier-repas double en passant de 2 à 4 euros. Il s’aligne ainsi sur le montant obtenu lors de la grève à l’hôtel Massalia. Les heures complémentaires dues seront versées et un week-end de repos par mois est accordé.

Elles obtiennent également le paiement partiel de leur 13e mois en 2016 avant son versement intégral en 2017. Six d’entre elles vont passer en contrat à durée indéterminée. Enfin, les jours de grève seront payés.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. barbapapabarbapapa

    Super nouvelle !
    Elles vont pouvoir améliorer un tout petit peu leur ordinaire, payer un pain au chocolat et un tour en petit train touristique à leurs rejetons, le pâtisser et le convoyeur enrichis vont emmener leur bourgeoise une fois à l’Intercontinental…

    Signaler
  2. HappyHappy

    Bravo à elles, merci à Marsactu d’avoir suivi ce combat qui ressemble presque à une fable.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire