Effondrement d’immeuble à Noailles : “nous pensons qu’il y aura des morts” dit Gaudin

Provisoire
Bref
Lisa Castelly
5 Nov 2018 0

Alors qu’aucun corps n’a pour l’heure été découvert dans les gravats des deux immeubles effondrés ce lundi matin rue d’Aubagne (1er arrondissement), les secours s’activent et tentent de déblayer les gravats sans provoquer l’effondrement d’un des immeubles voisins. Présent sur place en compagnie du ministre en charge du logement Julien Denormandie, Jean-Claude Gaudin a traduit l’inquiétude ambiante devant la presse : “Ce qui compte c’est que l’on trouve le moins de morts possible… mais nous pensons qu’il y en aura“.

Si l’un des deux immeubles était censé être inhabité, des riverains sur place affirment le contraire. Quant au second, il abritait plusieurs locataires dont on ignore s’ils se trouvaient sur place. Deux passants, blessés légers, ont été pris en charge par les secours. Dans la matinée, le préfet de police avait évoqué une vidéo tirée de caméras de surveillance de la rue, où l’on apercevait deux personnes à proximité de l’immeuble au moment de son effondrement, sans permettre de savoir si elles avaient pu échapper au drame. La rue d’Aubagne et le cours Lieutaud ont été fermés à la circulation pour permettre le déploiement des dispositifs de recherche et de sauvetage.


A la une

Martine Vassal paye de nouveaux vestiaires à 1,8 million au Cercle des nageurs
Combien coûtent des vestiaires de champions olympiques ? Si l'on en croit le rapport qui sera soumis au vote vendredi en commission permanente du...
17 ans plus tard, le tramway vers la place du Quatre-Septembre fait son grand retour
À Marseille pour que les choses bougent, il faut parfois prendre un peu d'avance. Il en est ainsi du tronçon de tramway qui doit...
« Notre préjudice s’élève à près d’un million et demi d’euros de marchandises volées »
"C’était open-bar pour tout le monde. Même les gens installés à la terrasse d’à côté sont venus se servir !" Samedi en fin d’après-midi,...
Vice-président LR du département, Thierry Santelli loue un taudis à Saint-Mauront
"Péril grave et imminent", "interdit à toute occupation". Ces mots, devenus récurrents, frappent un logement loué par Thierry Santelli, conseiller municipal Les Républicains et...
Manifestants cherchent maire, désespérément
Huit cercueils de carton noir avancent lentement vers l'hôtel de ville marseillais, au son d'une marche funèbre jouée par un saxophone, un tuba et...
Euroméditerranée se projette jusqu’en 2030, avec de nombreuses zones d’ombre
Il est de ces documents complexes aux nombreux acronymes qui découragent d'y plonger le nez. C'est le cas du "Protocole-cadre de partenariat n°V pour l'extension...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire