Drame de la rue d’Aubagne : la mise en examen de Julien Ruas confirmée

BIS
Bref
le 16 Mar 2022
7

La chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Aix-en-Provence a confirmé ce mercredi 16 mars la mise en examen de Julien Ruas dans le cadre de l’enquête sur les effondrements de la rue d’Aubagne qui avaient causé la mort de huit habitants, rapporte La Provence.

Seule personnalité politique mise en cause aujourd’hui, l’ancien adjoint de Jean-Claude Gaudin en charge de la prévention des risques urbains contestait cette mise en examen et refusait de servir de fusible. Les magistrats ne l’ont pas suivi et ont rejeté la requête en nullité déposée par ses avocats.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    S’il ne veut pas servir de fusible, qu’il balance toutes les responsabilités, qu’il dénonce tout le système de l’incurie municipale sous Gaudin.

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Voilà. Tout simplement.

      Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Et puis la gaudinie va reconnaître les faits “par négligence”,1 an avec sursis et 15 000 euros d’amende.Tennyson disait qu’une vérité a moitié dite est pire qu’un vrai mensonge.Il serait bien que Ruas médite cette réflexion, si il ne veut pas se retrouver seul au milieu du bois

    Signaler
    • Richard Mouren Richard Mouren

      je sens qu’il va se retrouver tout seul au milieu du bois…… Un adjoint porteur d’une délégation signe au nom du maire, non? Donc le maire est responsable, non? Dites-moi si je suis dans l’erreur.

      Signaler
  3. Dark Vador Dark Vador

    Je ne connais pas M. RUAS, mais il ne doit pas porter seul cette écrasante responsabilité, ce qui est non seulement entendable mais surtout vrai. On se doute qu’il n’était pas un spécialiste reconnu du logement indigne (apparemment il n’en a pas personnellement profité, ce qui est déjà un bon point par rapport à certains de ces camarades). La Gaudinie triomphante était truffée de “spécialistes” en tous genres, sauf dans ce domaine, d’où la catastrophe annoncée et c’est un miracle s’il n’y a pas eu d’autres effondrements à ce jour. M. RUAS doit donc dire haut et fort qui faisait quoi, quand, comment, pourquoi. Se défausser purement et simplement sera évidemment contre productif pour lui, j’espère qu’il y songe…

    Signaler
  4. EmiRom EmiRom

    Mais que sont devenus ces élus LR marchands de sommeil et exploiteurs de la misère humaine qui avaient des appartement en location rue d’Aubagne?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire