Des fourmis restaurent l’écosystème de la plaine de la Crau

Microcosmos
Bref
le 8 Jan 2020
3

C’était il y a 10 ans. En 2009, un oléoduc rompait dans la plaine de la Crau polluant cinq hectares de ses sols. Après une dépollution par le remplacement de 72 000 de tonnes de terre et de galets, une technique originale a été mise en place pour restaurer le milieu. Des scientifiques ont introduit des fourmis dites moissonneuses dans cet espace si particulier des Coussouls de Crau, classé Natura 2000 : on parle d’ingénierie écologique.

“Après avoir implanté 200 reines, les résultats obtenus sont très encourageants : dans les zones où l’on a implanté les fourmis, la fertilité, la porosité et le brassage des sols sont bien meilleurs”, explique dans La Marseillaise Thierry Dutoit, chercheur CNRS à l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine (IMBE) qui est à l’origine de ce protocole de restauration naturelle. Les petites bêtes ont en effet procédé à un portage et un enfouissement efficace des graines de végétaux, accélérant la restauration de tout l’écosystème. La magie de la nature.

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    Préférons les fourmis de la Crau aux cigalous de Marseille…
    Je sais, c’est facile mais en ce début d’année, faudrait-il bouder son plaisir d’en faire une bonne facile?

    Signaler
  2. Zumbi Zumbi

    Les films catastrophe du début des années 50 avaient raison : les fourmis et les scorpions sauveront ce qui reste de la planète ; s’il reste quelques lombrics ça accélèrera le mouvement.

    Signaler
  3. Germanicus33 Germanicus33

    Génial !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire