Des demandeurs d’asile manifestent devant l’office de l’immigration à Marseille

Réfugiés
Bref
le 10 Juin 2021
0
Manifestation de demandeurs asile devant l'Ofii. Photo : VA

Manifestation de demandeurs asile devant l'Ofii. Photo : VA

“Je suis arrivée à Marseille il y a deux mois. Depuis je suis à la rue, enceinte, avec un enfant et sans argent”. Assise sur un banc en face du siège local de l’Office Français de l’immigration et de l’intégration (OFII), boulevard Rabatau, Mariame Sylla, guinéenne, tient un bébé dans les bras. Elle fait partie de la soixantaine de demandeurs d’asile réunis ce jeudi pour défendre leurs droits devant cette structure rattachée au ministère de l’Intérieur.

Censés bénéficier d’un hébergement et d’une aide financière le temps du traitement de leur demande, ils seraient à Marseille, selon les calculs de l’association, 6590 à être suivis par la SPADA, la Structure de premier accueil des demandeurs d’asile, sans qu’aucun logement ne leur soit proposé, hormis l’hébergement d’urgence du 115, hautement saturé.

“On essaye de respecter la loi, de s’intégrer, mais ce pays ne veut pas de nous, lance au micro, dépité, un autre demandeur d’asile. Normalement, quand quelqu’un apprend ta langue, tu l’aimes.” Selon l’association des usagers de la SPADA, à Marseille, pour la plupart de ces migrants, l’attente d’une demande d’asile dure plus de trois ans. Tandis que la loi a fixé cette durée entre six et neuf mois.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire