Christophe Masse (ex PS) candidat à une candidature LREM dans le 13/14

Appel
Bref
Julien Vinzent_
8 Juil 2019 6

« Je ne suis pas inclus dans le dispositif mais je suis ouvert à toutes les propositions. » L’offre de service a le mérite de la clarté. Conseiller départemental (ex PS) du nord-est de Marseille, Christophe Masse se positionne dans La Provence comme candidat potentiel sur une liste de la République en marche dans les 13e et 14e arrondissements. « Je suis le dernier à y avoir gagné une élection locale contre le FN, en 2015 », avance-t-il. Et même si entre temps Alexandra Louis (LREM) a battu Stéphane Ravier (RN) aux législatives, « le miracle de juin 2017 ne se reproduira pas ».

À La Provence, qui l’interroge sur son profil qui ne cadre pas avec l’objectif de renouvellement affiché par le parti présidentiel (fils et petit-fils de député, à 55 ans, il est élu depuis trente ans), il fait cette réponse : « Le dégagisme est aussi stupide que la notion de clientélisme. (…) Il faut un mix entre personnalités politiques d’expérience, société civile et écologistes. »

Source : La Provence

A la une

La Bonne-mère, une basilique au bord de la crise de nerfs
Elle est un symbole de Marseille. Calée sur un ancien fort militaire dont elle tire son nom, elle est censée garder et protéger les...
Au sein de la gauche marseillaise, l’union, mais chacun à son rythme
Un "Mouvement sans précédent". Jeudi matin paraissait dans Libération un appel au "rassemblement inédit" pour les municipales à Marseille. Comme une impression de déjà-vu après...
Au tribunal, le squat Saint-Just tente d’obtenir un nouveau sursis
Est-ce le début de la fin pour le squat du 59 avenue de Saint-Just ? Après plusieurs reports, la première audience en vue de...
Le Cabaret aléatoire et Anaïs Bourdet travaillent ensemble à un monde de la nuit plus sûr
Le 23 juin dernier, la Marseillaise Anaïs Bourdet annonçait mettre fin à un projet qu'elle portait à bout de bras depuis 2012 : son...
Le Rex, l’immeuble d’Istres où le parquet financier cherche « une association de malfaiteurs »
C'est un immeuble moderne, comme les villes en produisent à la pelle, au coin de boulevards passants d'Istres. À une grosse centaine de mètres...
Faute de pouvoir encadrer les sportifs, la Ville démonte des équipements du stade Vallier
La ville de Marseille a une politique sportive paradoxale. D'un côté, elle organise "le tremplin sport" qui donne la possibilité à des enfants d'expérimenter...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Dark VadorDark Vador

    Il est mignon le fiston, trente années de politique au compteur et même pas marre! Normal, « Cricri » ne sait faire que ça : vivre de la politique. Dégage!

    Signaler
    • Input-OutputInput-Output

      Pour les électeurs qui auraient une mémoire de poisson rouge, rappelons que ce parasite de père en fils a aussi fait partie des signataires du « pacte d’allégeance » à Guerini lors des dernières élections Départementales. Et aujourd’hui, il est prêt à renier sa famille politique et se prétendre « progressiste » pour continuer à profiter du système…Où est l’icone gerbe ?

      Signaler
    • lilicublilicub

      Et pour les électeurs qui ont une acuité citoyenne certaine, ils n’oublient pas que Macron candidat à la présidentielle est venu faire allégeance à Guérini dès le debut de sa campagne. Faut dire que Nono il en connait des choses sur les manières avec lesquelles la section PS des Bouches-du-Rhône a abondé le PS de François Hollande. Macron a bu son petit lait.. Il parait même que ce dernier a nommé ses garde-fous pour entraver l’investigation des juges.

      Signaler
  2. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Le politique marseillais dans toute sa décrépitude

    Signaler
  3. leravidemiloleravidemilo

    La  » politique marseillaise », la tradition defferriste quoi, dans toute sa splendeur déclinante….
    J’attendais, j’attendais, et commençait même à douter, cette renouvelée proposition de bons et loyaux services. J’avais tort, il ne faut jamais douter concernant C Masse, l’actuel tenancier de la dynastie. Je m’efforce à être aussi fiable que lui, et adore lui dédier quelque dédicace, en tous cas depuis la disparition d’Andrieux (elle nous manque un peu, sur le nord est, comme figure de la chose defferriste). La dernière était lors de son subit renoncement ( Cf, brève de Marsactu du 30mai 17 : »Christophe Masse retire sa candidature sur la 3ème circonscription »). On y retrouve des constantes, « il faut un mix entre personnalité politiques d’expérience… »; c’est le « propre » du defferrisme que de baigner dans le « mix », dans le marigot.
    Le reste devient quand même de plus en plus alambiqué : « Je ne suis pas inclus dans le dispositif(il parle ainsi, pudiquement, de l’alliance entre les restes du dit système et les en marche forcée) mais je suis ouvert à toutes les propositions. » On m’accusera peut être de voir le mal partout, mais il faut quand même toute la tenue morale de notre journal préféré, et la bienveillance de ses journalistes, pour y attribuer le « mérite de la clarté ». Si ce Monsieur n’arrive pas à s’arrêter, ça va finir, selon moi, à relever de la seule presse satyrique….

    Signaler
  4. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Christophe, si tu lis les commentaires précédents, unanimes, tires-en les conclusions : arrête de te croire indispensable, toi aussi, et trouve-toi un vrai métier. Parcoursup offre des possibilités aux personnes qui doivent se réorienter : profites-en !

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire