Benoît Payan (PS) et Jean-Marc Coppola (PCF) lancent une pétition contre le PPP des écoles

Réunis
Bref
Lisa Castelly
5 Nov 2018 0

Il y a longtemps qu’ils n’avaient pas parlé d’une même voix. Les chefs des groupes socialiste et communiste au conseil municipal de Marseille, Benoît Payan et Jean-Marc Coppola ont lancé ensemble une pétition contre le partenariat public-privé prévu pour reconstruire 34 écoles marseillaises (lire notre dossier). Les deux élus souhaitent obtenir “10 000 signatures” de citoyens marseillais afin d’ouvrir un débat en conseil municipal sur ce thème, “un projet de délibération reprenant cette idée, née de la société civile, pourra être inscrit à l’ordre du jour”, explique le texte accompagnant la pétition en ligne.

Les deux élus demandent le retrait du projet actuel, puis “la réalisation d’un diagnostic complet des écoles marseillaises”, et enfin “le choix d’une rénovation lourde, beaucoup plus économe”, plutôt que de passer par une démolition/reconstruction de la trentaine de groupes scolaires visés par le PPP. Ils soutiennent l’idée qu’une rénovation réalisée selon un appel d’offre classique plutôt qu’un partenariat public-privé avec des promoteurs serait moins chère, et permettrait de faire travailler davantage les “PME locales”, reprenant ainsi les analyses des groupes anti-PPP. Lancée le 2 novembre, la pétition comptait 1908 signatures ce lundi.

Source : Change.org

A la une

Le parquet financier perquisitionne la vieille garde pléthorique de Jean-Claude Gaudin
Le parquet national financier est de retour au château. Il y a quelques jours, des gendarmes ont opéré de nouvelles perquisitions à l'hôtel de...
Faute de dialogue, la grève des femmes de chambre de l’hôtel NH s’enlise
C'est le 43e jour de grève. L'entrée principale de l'hôtel NH Collection est habillée de confettis de papier journal. Un mot signé de l'établissement...
Nouvelle information judiciaire ouverte pour harcèlement à Lidl Rousset
L'affaire Sansonetti est devenue un symbole du mal-être au travail, depuis le suicide de ce technicien de maintenance, sur le site de Lidl à...
Déguisés en touristes, militants et délogés interpellent Martine Vassal sur son indifférence
Ils sont entrés discrètement, au compte-goutte, en chemises et petites robes chics, quand on les croise plus souvent en t-shirt et pantalon. Ce mercredi,...
Travailleuses détachées à Arles, elles ont lancé l’alerte contre le servage moderne
Yasmine et sa cousine K. grandissent à Tarragone, en Catalogne, bien loin de la plaine fertile du pays d'Arles. En 2011, la crise les...
Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais
"Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche." Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire