Battue aux élections par Force ouvrière, la CGT AP-HM dénonce une manipulation du vote

Bug
Bref
Jean-Marie Leforestier
1 Fév 2019 0

La CGT n’a pas digéré l’instauration du vote électronique aux élections professionnelles au sein de l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille. Devancé par Force ouvrière qui a obtenu 52 % des voix, le syndicat arrivé deuxième dénonce une manipulation du scrutin et conteste son résultat devant le tribunal administratif, annonce La Provence. “Alors que nous étions en tête dans les urnes comme à l’hôpital Nord, le nombre à peine croyable de votes électroniques a complètement modifié la donne”, explique Danielle Ceccaldi, la secrétaire générale dans le quotidien.

Elle pointe notamment un système d’identifiants récupérables par téléphone : “un agent masculin s’est fait passer pour une employée. L’opérateur n’a pas réagi et a donné de nouveaux identifiants. Ce qui prouve que l’élection peut être truquée”. “La défaite a toujours un goût amer”, répond la secrétaire générale de Force ouvrière Audrey Jolibois, gagnante de l’élection, qui estime que tout s’est passé dans les règles.

Source : La Provence

A la une

Le projet de brasserie de la chambre de commerce fait bondir les cafetiers du Vieux-Port
Au Palais fin ? Le palais gourmand ? Le bistrot du palais ? Le concours est ouvert pour trouver un nom à la future...
Rue des Feuillants l’indignité côtoie toujours les immeubles évacués
Ça s'active rue des Feuillants. Les locataires du 22 font des aller-retour les mains chargées de cabas - ils ont une heure pour prendre...
Saint-Louis scelle la fin du sucre marseillais
Les 11 hectares adossés à la rue de Lyon où se trouve l’usine Saint-Louis sucre avaient déjà perdu de leur éclat depuis quelques temps,...
Mille logements et plusieurs tours pourraient pousser autour du Corbusier
Le bruit de la circulation du boulevard Michelet résonne jusqu'au pied de la Cité radieuse. L'unité d'habitation Le Corbusier classé au patrimoine de l'Unesco...
Sexisme en politique : dix élues marseillaises témoignent
Le 4 février dernier, le sénateur Rassemblement national Stéphane Ravier se lançait dans une attaque sexiste contre la conseillère municipale Europe écologie les verts...
Confortés par la justice, les opposants au PPP veulent un audit de toutes les écoles
Le 12 février sera marqué d'une croix rouge dans le calendrier des "anti-PPP". Architectes, instituteurs, parents d'élèves, professionnels du bâtiment, militants "attachés au service...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire