Après concertation, la ligne nouvelle part sur de bons rails à 3,5 milliards d’euros

Traversée
Bref
le 20 Avr 2021
0

La région et la préfecture se sont fendues d’un communiqué commun pour se féliciter de l’issue de la concertation concernant la ligne nouvelle Provence-Côte d’azur. Cette ligne à grande vitesse doit permettre de relier plus rapidement Nice à Paris et, ce faisant, permettre “d’augmenter l’offre de services ferroviaires pour l’ensemble de la région”. À Marseille, cela se concrétise notamment par la réalisation d’une gare souterraine à Saint-Charles. La phase concertative repousse à plus tard la création d’une quatrième voie entre Marseille et Aubagne. Elle ne tranche pas non plus entre les deux options concernant la cité Bassens dont l’une prévoit une démolition de la cité.

Enfin la région et l’État rappellent qu’un accord de financement à part égale a été trouvé pour financer les 3,5 milliards d’euros du chantier. Les collectivités locales concernées et l’État en assumeraient 40% chacun, tandis que les derniers 20% dépendent de l’obtention d’un financement européen. Une étape importante pour que le projet puisse obtenir une déclaration d’utilité publique, attendue pour 2023. La prochaine phase d’enquête publique est prévue pour la fin d’année 2021.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire