Alteo Gardanne demande son placement en redressement judiciaire

ROUGE
Bref
le 10 Déc 2019
1

L’usine Alteo de Gardanne annonce dans un communiqué avoir déclaré sa cessation de paiements et demandé son placement en redressement judiciaire. L’entreprise de production d’alumine qui emploie près de 500 salariés explique que « la demande d’alumine de spécialité a brusquement chuté depuis l’été. La situation s’est encore dégradée ces dernières semaines, entraînant une baisse des ventes en novembre de 30 % par rapport à celles du premier semestre ».

Une procédure de redressement judiciaire consiste en un gel des dettes de l’entreprise le temps que celle-ci puisse préparer un plan de redressement. Selon la Marseillaise, cette demande devrait être examinée le 12 décembre par le tribunal de commerce de Marseille.

La firme est connue pour ses rejets liquides toxiques en Méditerranée et avant 2015 pour ses boues rouges. Sur décision du tribunal administratif, elle est censée stopper tous rejets supérieurs aux normes en vigueur à la fin de l’année 2019.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. toine toine

    Ce n’est certes pas une bonne nouvelle pour l’emploi & les salariés mais au moins cela imposera aux pouvoirs publics d’engager un projet industriel alternatif sur ce site et surtout cela stoppera une bois fois pour toute le scandale des rejets des boues rouges dans les calanques!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire