À Vauvenargues, la CGT dénonce une chasse aux salariés syndiqués de l’Ephad Korian

Piquet
Bref
le 18 Juil 2019
0

La CGT organisait mercredi un rassemblement devant la maison de retraite, ou Ephad l’Agora, du groupe Korian à Vauvenargues. Le syndicat dénonce en effet des procédures de licenciement lancées à l’encontre de plusieurs salariés cégétistes. Deux personnes ont reçu récemment leur lettre de licenciement, tandis que deux autres, en arrêt maladie, s’attendent à faire l’objet d’une procédure à leur retour.

« Comme par hasard, il s’agit des quatre grandes gueules du site, à trois mois des élections professionnelles, estime Jean-Luc Botella, représentant de l’union locale. La direction savait qu’ils allaient se présenter et devenir salariés protégés, alors on leur reproche des histoires de planning, des faux prétextes, des dossiers à charges ». Syndiqués depuis plusieurs mois, les salariés en question dénonçaient le manque de moyens pour la prise en charge des résidents et des conditions de travail difficiles.

Interrogée par La Marseillaise, la direction explique que « la salariée licenciée pour faute grave a eu un comportement inapproprié et une autre a commis des manquements graves dans l’exercice de ses fonctions ». La direction assure également que « le dialogue est permanent avec tous les salariés ». En 2016, un établissement du groupe Korian à Marseille avait procédé à plusieurs licenciements de salariées qui dénonçait la maltraitance des personnes âgées induite par le manque de moyens alloués.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire