Royal appelle à une table ronde sur les boues rouges

SUSPENSE
Bref
le 30 Nov 2015
0

« Il y a beaucoup d’emplois dans cette entreprise mais il y a aussi plus de 2000 emplois dans le secteur de la pêche, du tourisme, des loisirs qui doivent être aussi protégés et puis c’est la santé publique ! » Ségolène Royal poursuit son offensive médiatique contre les rejets de boues rouges en Méditerranée même si elle n’a pas encore rendu sa décision quant à la demande de prorogation de l’autorisation des rejets formulée par Alteo.

La ministre de l’Écologie était hier l’invitée du Grand rendez-vous I-télé/Europe 1/Le Monde à l’occasion de l’ouverture de la Cop 21. « Je ne suis pas favorable à ce renouvellement. Maintenant on discute, c’est la démocratie. […] Je souhaite que l’ensemble des parties prenantes du territoire se mettent autour de la table avec l’entreprise », a-t-elle avancé. La ministre ne mentionne aucune date mais elle se rendra « bien sûr » sur site s’il le faut.

Ségolène Royal est sous pression politique dans ce dossier. D’un côté, les associations écologistes lui réclament une action forte. De l’autre, les acteurs politiques locaux, de la Ville de Marseille au député écologiste François-Michel Lambert en passant par le parc national des calanques, estiment nécessaire l’octroi d’une nouvelle autorisation à l’usine Alteo, assortie de conditions plus strictes de contrôle des rejets.

Loading

 

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire