Une rumeur est-elle en soi une information ?

Blog de l'équipe
L'équipe de Marsactu
10 Sep 2016 0

Chaque samedi, nous publions dans la newsletter hebdomadaire un « mot au lecteur », comme nous l’avons baptisé dans notre jargon. Rédigé par un de nos journalistes ou plus collectivement par la rédaction, il a vocation à donner un aperçu des débats qui l’agitent, des réflexions qui l’animent, à affirmer des choix éditoriaux. Ces coulisses seront désormais régulièrement publiées sur le blog de la rédaction. Voici celui du samedi 9 septembre :

Nous vous avons proposé cette semaine une enquête sur Airbus Helicopters, où les salariés attendent avec appréhension le discours du PDG le 15 septembre. Un « bruit de couloir insistant » a parcouru le siège de Marignane tout l’été : 400 postes de « cols blancs » vont être supprimés. Le premier réflexe de tout journaliste, face à une rumeur, est de tenter de remonter à sa source. Il s’agit de savoir si celle-ci est fondée, si elle dépasse la peur collective qui s’auto-entretient.

Dans le cas d’Airbus Helicopters, en remontant le fil, nous avons pu apprendre que la question a été posée en comité d’entreprise. Voici un premier élément sur lesquel le travail journalistique peut s’appuyer. Une toute petite piste, dans une entreprise de l’ampleur d’Airbus Helicopters – 8500 salariés à Marignane – où la communication est extrêmement contrôlée et l’enquête n’est pas chose simple. Il faut parfois, comme ce fut le cas lors de notre première enquête au printemps des mois avant d’obtenir un interlocuteur côté direction.

Mais les rumeurs, ni complètement infondées, ni totalement avérées, en l’occurrence, ont le mérite d’attirer l’attention sur la situation d’une entreprise. En prenant le pouls du climat social, les informations dénichées dépassent parfois la piste initiale.


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire