Marsactu fait ses premiers comptes

Blog de l'équipe
le 7 Juil 2017
4

La semaine dernière, dans le cadre ombragé d’une terrasse du cours d’Estienne d’Orves, les cinq associés de notre journal ont tenu leur première assemblée générale d’approbation des comptes. Un exercice inédit exécuté avec d’autant plus de plaisir qu’il s’agissait de constater un bénéfice après impôts de 5766 euros. Les papiers sont en route pour être enregistrés, mais il nous restait encore à honorer notre engagement de transparence vis-à-vis de vous, lecteurs. C’est aussi l’occasion pour nous de mesurer l’énorme chemin parcouru pendant cette période et de vous livrer un point d’étape et quelques pistes pour les prochains mois.

Des fondations posées en 18 mois

Ces premiers comptes sont exceptionnels à plus d’un titre. Tout d’abord, ils s’étalent non pas sur 12 mois mais sur 18 mois, de la création de la SAS Marsactu au 15 juillet 2015 jusqu’au 31 décembre 2016. Ensuite, cette exercice a démarré par une mobilisation exceptionnelle, la vôtre, qui a permis à notre campagne de financement participatif d’approcher les 45 000 euros. Merci encore !

Armés de cette cagnotte de départ, nous avons pu lancer notre projet sur de bonnes bases : la réalisation d’un nouveau site, adapté à l’abonnement mais aussi aux différents supports (mobiles, tablette), le renfort de Lisa Castelly, sans oublier les frais d’installation et d’équipement, les premiers loyers…

À partir de décembre 2015, les abonnements ont progressivement pris le relais, pour atteindre un total d’un peu plus de 70 000 euros sur un an. Ces recettes nous ont permis de continuer à investir (notamment dans l’Agora mais aussi dans de premières campagnes de communication), de faire face à nos dépenses régulières et d’envisager plus sereinement le recrutement des fondateurs de Marsactu. Le tout sans publicité et sans financement des collectivités locales, gage de notre indépendance. La seule aide publique que nous avons touchée est un contrat aidé (CUI-CIE), la subvention obtenue pour le projet l’Agora n’ayant été versée (qu’en partie) en 2017.

Bien sûr, ces 18 mois n’ont pas été de tout repos. Nous avons subi deux cambriolages en mars 2016, une plainte en diffamation dont le traitement s’est étiré sur plus d’un an… Nous avons aussi dû nous adapter aux départs successifs de Roch Giraud, Élodie Crézé et Clémentine Vaysse, mettre davantage les mains dans le cambouis technique et financier tout en remplissant la promesse d’un journal quotidien qui prend le temps d’enquêter, de décrypter…

Six salariés et de nombreux projets

Aujourd’hui, Marsactu compte six salariés – dont trois fondateurs – sans compter notre développeur Mathieu Basili, associé à notre aventure mais qui conserve un statut d’indépendant. Depuis mars, vous avez peut-être échangé avec Nicolas Georges, qui a la lourde tâche de bichonner notre trésor : nos abonnés. Il contribue en parallèle au défi non moins essentiel de faire grandir cette communauté. Il y a quelques jours, notre journal a aussi accueilli une nouvelle plume, Violette Artaud, qui avait déjà croisé notre chemin il y a plusieurs années.

Pour demain, cette équipe est tournée vers plusieurs chantiers pour faire grandir cette dynamique, donner des ailes au gabian. Il y a d’abord une campagne de soutien, avec un appel à rejoindre la société des amis de Marsactu, ou à faire un don (pour plus de détails, c’est ici). Nous travaillons aussi à insuffler davantage de vie dans l’Agora, le pendant participatif de notre journal, à diversifier les propositions de chroniques, à améliorer la navigation sur le site mais aussi notre marketing. Car oui, il en faudra pour atteindre notre ambition de faire grandir notre communauté et atteindre (au moins) 5000 abonnés. On compte aussi sur vous pour jouer les recruteurs !

Une communauté à laquelle nous allons tâcher de donner plus de corps, avec l’Agora et un prolongement physique, avec la société des Amis mais aussi avec des billets de blogs plus réguliers comme celui-ci. À très vite !

Information sur les dirigeants et la répartition du capital

Lors de la création de Marsactu, nous avons prévu dans les statuts de faire un point chaque année sur les actionnaires du journal. Depuis, la loi a étendu cette publication annuelle à tous les journaux, ce dont nous ne pouvons que nous féliciter.

La présidence de Marsactu est assurée par Julien Vinzent. L’entreprise compte cinq actionnaires : Julien Vinzent (750 actions), Benoît Gilles (750 actions), Jean-Marie Leforestier (750 actions), Lisa Castelly (325 actions) et Mathieu Basili (325 actions).

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Court-Jus Court-Jus

    Bravo et longue vie au gabian !

    Signaler
  2. LaPlaine _ LaPlaine _

    Bravo pour ces bonnes nouvelles, vive les veilleurs du ciel.

    Signaler
  3. LN LN

    Finalement le gabian a du bon, (bien que ce volatile de chair et d’os soit quelque peu exaspérant dans notre ville…) Bravo !
    Pourrait-on savoir combien nous sommes d’abonnés à ce jour ?

    Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour,
      Marsactu compte à ce jour environ 1700 abonnés, particuliers et professionnels !

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire