Dernier jour d’immersion dans la non-routine de Marsactu pour mon stage de troisième

Billet de blog
le 18 Fév 2019
0

La dernière journée fut une sorte de résumer de ma semaine qui, malgré avoir été d’une durée exact de 42h, m’a semblée être passé en a peine 12h. Au programme de ce dernier jour d’Immersion, une matinée de reportage assez épique et une après-midi de rédaction classique avant une séparation déchirante entre l'équipe et la stagiaire. Je rigole, sachant que je ne sais comment je vais faire pour retourner dans ma routine d'écolière après une semaine aussi fantastique, je préfère dire, a dans 7 ans.

Pour mon dernier jour je ne déroge pas a la règle d’être ponctuelle, j’arrive 5 minutes en avance avec un paquet de viennoiseries en guise de remerciement. A 10h05, commencement de la conférence de rédaction avec toute l’équipe. Durant le bref Violette reçu un message d’une personne habitant dans le quartier Noailles lui signalant qu’actuellement se déroulait l’évacuation d’un immeuble et que des policiers se trouvaient devant un autre. A 10h35 la fin du bref est déclaré et Violette et moi partons en reportage voir ce qu’il se passe. Arrivées devant l’immeuble nous rencontrons Monsieur X que Violette connait bien puisqu’il s’agit d’une des personnes interrogés dans un de ses articles passés, il nous expliques alors la situation : les différents arrêtés qui avaient pu être affichés depuis 8 mois sans être suivis de contrôle et nous demande de le suivre pendant qu’il nous parle, puisqu’il ne lui reste plus beaucoup de temps pour récupérer ses affaires.

A ce moment là, la syndic nous voit et nous interdit d’entrer dans l’immeuble, nous en profitons alors pour l’interroger sur la situation. Suite à ça, je me poste devant la porte munie de l’appareil photo en attente d’habitant sortant chargés de leurs affaires sous les yeux impatients de la syndic. Pendant que Violette, elle, interroge des commerçants voisin à l’immeuble. C’est à ce moment là que Monsieur X descends un meuble, aidé d’un jeune homme qui voit la syndic râler du retard de 5 minutes que créaient les habitants; celui-ci s’énerve alors et lui dit : « nous on perd nos immeubles et vous vous avez 5 minutes de retards ». Après cela nous somme partie visiter un  immeuble voisin. Nous rentrons au journal à 13h, encore sous le choc de ce que nous venions de voir (lire l’article de Violette).

L’après midi, à partir de 14h30 je rédigeais « Immersion dans la non-routine de Marsactu 2 et 3 » et « Dernier jour d’immersion dans la non routine de Marsactu ».

Pour clôturer cette immersion je tiens à remercier toute l’équipe de Marsactu (que je ne manquerais pas de remercier oralement également). J’ai passé une semaine vraiment formidable ou chaque heure, chaque minute étaient intéressantes. Loin de m’être ennuyée à un quelconque moment je me suis, au contraire, sentie totalement transportée par cette fièvre du journalisme signée Marsactu. J’ai passé une semaine passionnante où j’ai pu découvrir ce qu’était le métier de journaliste, le beau, le vrai.

Merci a tous.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire