[Vidéo] Associations : l’état d’urgence

Débat Marsactu
Lisa Castelly
6 Oct 2018 0

Retrouvez en vidéo l'intégralité du débat organisé par Marsactu et le Théâtre de l'Œuvre autour de la crise vécue par le monde associatif. Décryptage, témoignages, débat et échanges vifs étaient au programme.

(Image Nicolas Georges)

(Image Nicolas Georges)

Quelques heures pour faire l’état des lieux d’un paysage si vaste. Pour ce débat de rentrée, Marsactu s’est attaqué au sujet de la crise vécue par le monde associatif, sur une proposition du Théâtre de l’Œuvre et d’un collectif d’associations. Avec comme point de départ le constat de la réduction généralisée de la ressource publique (lire notre article), il s’agissait de décrire les difficultés et les enjeux rencontrés par les associations. Associations de quartier ou grosses structures, habituées des aides publiques et des appels à projets ou adeptes de l’autofinancement, les situations ne sont pas toujours comparables, et pourtant, les inquiétudes se ressemblent.

Comment faire vivre un action associative libre quand les aides publiques sont conditionnées à des commandes des collectivités ? Les associations sont-elles devenues le nouveau service public ? Avec quels moyens, quelle marge de manœuvre ? Voici les questions abordées d’entrée par une présentation version data, suivie des témoignages de deux associations aux actions très différentes : l’Union des centres sociaux des Bouches-du-Rhône et Yes we camp.

En deuxième partie, place aux débats avec deux représentantes des pouvoirs publics, Marie-Emmanuelle Assidon, préfète déléguée pour l’égalité des chances, ainsi qu’Arlette Fructus, adjointe au maire de Marseille et vice-présidente de la métropole en charge notamment de la politique de la Ville, ainsi qu’élue régionale en charge de la vie associative. À leurs côtés, Samia Chabani, directrice de l’association marseillaise Ancrages et membre du conseil présidentiel pour la Ville et Jean-Claude Boual, président du CAC, collectif des associations citoyennes.

Les échanges s’orientent sans surprise sur la question de l’avenir de la politique de la Ville, avec notamment la question du rôle tenu par les associations pour maintenir du lien social dans les quartiers prioritaires.

Même en 2 h 30 ce débat ne saurait répondre à toutes les interrogations, tant le paysage associatif est riche, varié et surtout complexe. Cette soirée, voulue par les associations comme le point de départ d’une prise de conscience collective, s’est terminée sur un temps d’échanges avec le public, vif, qui a permis d’aborder de nouvelles questions mais aussi d’approfondir celles déjà évoquées.

Tous les deux mois, Marsactu et le Théâtre de l’œuvre mettent en débat des thèmes qui font l’actualité de la ville. Pour être tenu au courant de ces soirées, n’hésitez pas à vous inscrire à l’une de nos newsletters, à suivre notre page Facebook ou notre fil Twitter.

La captation vidéo a été réalisée par Mickael Flores


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire