Vélodrome : champion de l'inflation

À la une
le 24 Juin 2010
5

Dernier calcul avant l’été pour ceux qui ont passé le bac de maths hier : 7000 places supplémentaires pour le Vélodrome à 243 millions d’euros (20 millions vont à la construction du stade de rubgy Delort), ça fait combien la place ? 34 714€. « Je n’ai pas travaillé sur des stades de cette taille, il faudrait regarder les plus récents, mais ça me paraît délirant comme montant« , commente Denis Dessus, vice-président du Conseil national de l’ordre des architectes. Allons-y : on refait la même avec le stade Marcel-Picot de Nancy, en lice pour recevoir l’Euro 2016 et dont les travaux devraient débuter au printemps prochain. 10 000 places de plus pour 60 millions d’euros, on arrive à… 6000€. L’extension du Stadium de Toulouse sera un peu plus chère avec près de 10 000€ la place. On vous passe l’exercice 3 sur le calcul du pourcentage d’écart…

Est-ce que les contribuables de Marseille, des Bouches-du-Rhône, de Paca et de France, tous appelés à participer à l’opération ne sont pas en train de se faire avoir ? « Tout dépend du programme, on ne peut pas regarder que le nombre de places rajoutées. Pour le Stadium, nous sommes obligés de casser 20 000 places et de les refaire pour la mise en conformité. Cela n’apparaît pas à première vue. Il faut voir aussi ce qui est prévu au niveau des salons, des loges. Et nous avons déjà la couverture, ce qui n’est pas le cas à Marseille. Cela coûte très cher« , nuance-t-on à l’agence d’architecture Cardete et Huet, chargée des études à Toulouse.

Un tout neuf pour le même prix

Mais Nancy s’en sort pour 15 millions d’euros pour son toit amovible. Et vu le montant global, pourquoi ne pas carrément construire un autre stade ? « Aujourd’hui, le ratio moyen est de 4000 euros la place, soit 268 millions d’euros pour un stade neuf de 67 000 places. Mais cela peut poser des problèmes de foncier ou d’accessibilité. » Exemple – un peu plus cher – avec l’Allianz Arena ultra-moderne et 5 étoiles UEFA de Munich : 69 900 places pour 340 millions d’euros. Ou encore le nouveau stade de Bordeaux (45 000 places) annoncé pour 165 millions d’euros.

Quand au système du partenariat public-privé (PPP), qui prévoit notamment l’entretien du stade pendant 35 ans par le privé, il est très critiqué, y compris par la Cour des comptes et le Conseil constitutionnel. « On n’a presque aucune concurrence puisque seuls les trois ou quatre grands groupes comme Bouygues, Vinci et Eiffage peuvent y répondre, et pas les PME. On cumule aussi les marges sur le financement, la gestion et la maintenance pendant toute la durée du contrat, ce qui fait qu’on se retrouve avec des coûts 50% supérieurs. Et je dirais personnellement le double des coûts réels. On le voit dans le cas des prisons : le privé se débrouille souvent pour que les dégâts soient pris en charge par la collectivité« , attaque Denis Dessus.

Artifice comptable

Bref, « on fait payer très cher aux générations futures nos besoins d’aujourd’hui ». Mais c’est le cas de n’importe quelle dette ? Sauf que le PPP « est utilisé essentiellement pour masquer l’endettement car cela permet de le faire apparaître dans la comptabilité publique dans les dépenses de fonctionnement. Ce sont généralement les collectivités endettées qui font cela, avec une vision électorale à court terme », poursuit-il. Pour faire plus simple : c’est comme si vous cachiez à votre banquier que vous devez tous les mois payer un loyer. Faut-il rappeler que la dette de la Ville s’élève à 1,8 milliards d’euros, soit environ 2ooo euros par habitants ?

Et de conclure : « à la limite, les PPP c’est très bien si c’est l’usager qui supporte le coût : personne ne vous oblige à aller au stade. Le problème, c’est que la mise des collectivités est souvent très importante. » Mais nous sommes mauvais joueurs à compter comme des épiciers : Jean-Claude Gaudin ne déclarait-il pas sur i-Télé après le titre de champion : « nous serons au rendez-vous, au-delà des dépenses, quand vous voyez 60 000 personnes se rassembler dans la joie comme il y a quinze jours, quand vous voyez ce phénomène d’unité, de fraternité, de générosité, ça n’a pas de prix ».

Un lien La vidéo de présentation du futur stade Vélodrome sur Youtube

Un lien Le projet de Grand Stade de Lille, lui aussi sous le feu de critiques pour son coût sur Dailymotion

Un lien Vélodrome Ricard ou Vélodrome Adidas ? Vos idées de nom sur Marsinfos

Un lien Comment cacher son endettement, la tribune de Denis Dessus dans Le Monde

Un lien Les rénovations, extensions et nouveaux stades pour l’Euro 2016

Un lien Le site officiel de l’Allianz Arena

Un lien La Cour des comptes et le Conseil Constitutionnel critiques sur les PPP

<a title="Stade Vélodrome
Stade Vélodrome, 3 Boulevard Michelet, 13009 Marseille, France” href=”http://maps.google.com/maps/api/staticmap?size=900×600&center=43.2698479,5.3958964&maptype=satellite&sensor=false&zoom=16&markers=icon:http://medias.marsactu.com/images/icons/marsi
nfos_gmap.png|43.2698479,5.3958964&key=ABQIAAAAkNoxDwXVJYt3SP7GSjjVZxQb4Zkl8ucVEUMjJQKbKaqE7e3lGBQ1qPrykbk0VWiS0zTOUgwP-g5pRA” rel=”lightbox”>geo_mashup_map

Stade Vélodrome
Stade Vélodrome, 3 Boulevard Michelet, 13009 Marseille, France

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Ozz Ozz

    Faudrait voir à pas oublier que le montant des travaux concerne le stade mais aussi une galerie marchande, un musée de l’OM, des habitations et plusieurs hôtels. Est-ce le cas dans les autres villes ?

    Signaler
  2. jvinzent jvinzent

    Des boutiques, des logements privés et des hôtels financés par les collectivités locales ? Je ne crois pas, ou alors c’est encore pire que ce que l’on pensait…

    Signaler
  3. LoreaL LoreaL

    trop d’argent pour un simple stade.

    Signaler
  4. lyonnais lyonnais

    Je serai à votre place amis Marseillais, je serai très content d’avoir un nouveau stade en plein centre ville. Se ne sera qu’une plus value pour vous (la ville de Marseille) sur le long terme.
    Les visiteurs iront le voir très facilement tout comme les supporters de l’OM;

    Nous à Lyon, notre plouc de maire s’obstine à le mettre en pleine campagne de plus sans accès. Il nous coutera plus de 300 millions EUROS rien que pour les accès qui serviront une vingtaine de jours par an.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire