Un brouillon de débat sur la sécurité en attendant le huis clos

À la une
le 4 Avr 2011
6

Un arrière goût d’inachevé. En déposant deux amendements lors du conseil municipal de ce lundi, le groupe socialiste a mis sur la table le sujet de la sécurité, qui sera débattu le 30 mai à l’abri des caméras par les conseillers, avec pour invités le préfet des Bouches-du-Rhône, le préfet de police et le procureur de la République.

Les deux propositions du PS : l’embauche de 50 policiers (soit 1,2 millions d’euros) par an pendant quatre ans, avec à la clé un quasi doublement des effectifs, et l’extension du périmètre de la vidéosurveillance – ou vidéoprotection dans la novlangue sécuritaire – du centre-ville à l’ensemble de Marseille.

Jean-Claude Gaudin a indiqué n’être « sur le principe pas opposé » à une augmentation du nombre d’agents municipaux (même si ils sont un peu trop souvent en congés maladie ou maternité…) et surtout « être disposé à faire un gros effort financier sur la vidéoprotection ». Mais le maire a demandé au président de groupe socialiste Patrick Mennucci de retirer les amendements pour « attendre le débat du 30 mai, et d’ici là on va travailler sur un certain nombre de propositions ».

Demande acceptée par le maire du premier secteur, trop heureux de trouver enfin une oreille attentive sur une de ses marottes. On n’a pas très bien compris exactement ce qui empêchait la presse d’assister au débat du 30 mai : l’argument du maire Jean-Claude Gaudin (UMP« c’était une idée de Defferre » est un peu anachronique, son prédécesseur historique étant mort depuis 25 ans, et la période de réserve des fonctionnaires pour cause des cantonales est terminée. En attendant que les élus nous racontent au sortir du bunker de Bargemon dans deux mois, on devra donc se contenter de la passe d’arme de ce matin.

Stationnement, agressions, même combat ?

Problème : coincé entre le budget et environ 250 rapports, le débat a été brouillon. Pour Christophe Masse (PS) « la sécurité est devenue en France une compétence de fait du maire » et les fonctionnaires marseillais ont un rôle de « prévention de la délinquance ». Yves Moraine mettant lui l’accent sur la lutte contre l’incivisme : faire la chasse aux restaurateurs qui prennent leur aises avec leurs terrasses, au stationnement anarchique etc.

Même mélange entre sécurité et incivisme pour la vidéo-surveillance, dont la généralisation dans le « grand centre-ville » a déjà été actée l’année dernière. « Elle est nécessaire sur un certain nombre de grandes voies, notamment là où nous allons faire les bus à haut niveau de service. Il n’est pas normal que les policiers passent leur temps à mettre des PV aux gens qui sont en double file », a estimé Samia Ghali (maire PS du 15/16). Une idée approuvée par Yves Moraine et évoquée il y a quelques mois par Karim Zeribi, président de la RTM, qui verrait bien des mouchards sur les bus pour relever les plaques.

Caroline Pozmentier, adjointe de Gaudin, a elle insisté sur l’aspect sécuritaire, insistant sur « les abords des établissements scolaires ». Tandis que du côté socialiste on voyait plus grand en ciblant les « noyaux villageois ».

Coût et efficacité discutés

La question de la localisation a pourtant son importance affirme Nicole Hugon (Europe Ecologie-Les Verts), pour qui « la seule utilité démontrée des caméras concerne des lieux clos ou bien spécifiques ». Dans la foulée de Jean-Marc Coppola, qui soulignait le bilan discutable à Nice, « croire que l’on peut remplacer l’homme par des machines partout et tout le temps est une illusion », a-t-elle ajouté.

Et de citer le délégué général du forum français sur la sécurité urbaine, auquel Marseille vient d’adhérer : « les études ne montrent pas de façon nette une diminution de la délinquance ». Dans un article intitulé « le bluff de la vidéosurveillance », le magazine Science et vie était lui aussi très circonspect. La Gazette des communes, qui avait consacré à cette technologie un dossier complet, notait elle qu’elle « pes[ait] lourds sur les budgets ».

Et pas qu’en investissement mais aussi en dépenses de fonctionnement, comme on le voit dans son diaporama. Dommage pour une majorité où un boom du premier est qualifié dans le débat sur le budget d’« ambitieux » quand la limitation de la hausse des secondes est vue comme un « effort vertueux ». Idem pour les policiers municipaux, qui s’inscrivent dans la colonne fonctionnement et non « Marseille Accélère »

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. etranger 30 etranger 30

    Il en est un en tout cas qui a eu le courage d’exprimer ses idées face à son groupe politique !!
    Félicitations Monsieur TEISSIER !!

    Signaler
  2. M34 M34

    Que Monsieur Mennuci compare Monsieur TEISSIER au premier Ministre me semble plutot flateur et reconnaissant de la valeur de l’homme.

    Signaler
  3. jexprime jexprime

    Monsieur TEISSIER, ancien du PFN, flatte les égos de l’extrème droite.
    Il a tremblé aux cantonales et retrouve donc ses instincts de jeunesse……..

    Signaler
  4. Tresorier Tresorier

    Je ne vois pas ou est la discussion…..

    Il faut de la videoprotection et plus de policiers municipax, et ARMES !!!!

    L’état se désengage et ne nous fournira pas plus de policiers nationaux.

    Il en va de l’attractivité et de la qualité de vie de nos compatriotes.

    Signaler
  5. lecacou lecacou

    SI vous voulez voir les résultats de l’incivisme dans nos rues, vous pouvez consulter mon blog. J’ai rassemblé plus de 2500 photos de la saleté, du stationnement ahurissant (et presque jamais sanctionné),etc.

    http://lecacou.skyrock.com/

    Signaler
  6. lecacou lecacou

    Cela fait plus de 3 ans que je rassemble des photos des résultats pitoyable de l’incivisme dans nos rues :

    http://lecacou.skyrock.com/

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire