L’horizon professionnel restreint d’une jeunesse défavorisée

Reportage
Benoît Gilles
21 Mar 2019 0

Tous les mardis, le Théâtre de l'Œuvre accueille des jeunes suivis par l'Addap, association de prévention de rue qui passe par les activités culturelles. Grands ados ou jeunes adultes, ils racontent leurs perspectives d'insertion professionnelle où la quête d'autonomie passe avant la quête d'un métier valorisant. Reportage.

Marsactu organise un nouveau débat de Marsactu ce jeudi soir, “Jeune, insère toi si tu peux”. Pour réserver vos places, rendez-vous ici. Il a tout d’une ruche à l’œuvre, le petit théâtre à l’italienne de Belsunce. Le bourdonnement incessant des conversations, les corps qui se croisent, chacun sur leur trajectoire. En fond, le rythme trépidant […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Profitez de notre offre découverte 1 euro le 1er mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous


A la une

[Vivre à la Duranne] Un quartier presqu’île pour les transports
En matière de transport en commun, la Duranne, ce quartier qui émerge depuis 20 ans à une dizaine de kilomètres du centre-ville d'Aix, n'est...
Avec sa “marina olympique” face au Mucem, Martine Vassal met un pied dans la porte du port
"Dans la perspective des JO de 2024, l’éventualité de créer une nouvelle zone maritime entre le Mucem et le J1 semble judicieuse, sur le...
Pris entre les tirs des trafiquants, les parents du Racati ont peur pour leurs enfants
Ce mardi matin, une quarantaine de parents d'élèves des écoles maternelle et primaire Saint-Charles manifestaient devant leurs établissements. En cette rentrée des vacances de...
L’Italie veut vendre son consulat et son institut culturel marseillais
Le consulat d'Italie va-t-il bientôt déménager ? C'est le sens de la demande de déclassement du bâtiment, adressée par le consul d'Italie à Marseille,...
Le marché aux puces entame sa “montée en gamme” à coups de sets électro
Les basses résonnent sur la rue de Lyon. Il est 21 heures passées et le parking du marché aux puces, habituellement vide à cette...
Stéphane Ravier (RN) s’offre Eric Zemmour pour draguer la droite
Ils finissent les phrases l'un de l'autre, rougissent de plaisir à s'écouter parler, ricanent à chaque saillie provocatrice... À voir le flot d'atomes crochus...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire