Sur l’ancienne usine polluée de Legré-Mante, le projet de “quartier de mer” est mal embarqué

À la une
le 19 Juin 2024
13

Plus de dix ans après l'annulation d'un premier permis de construction de logements sur le site de l'ancienne usine polluée, le tribunal administratif examinait mardi trois nouveaux recours déposés par des riverains et des associations locales de défense de l'environnement. Ils ont de bonnes chances d'aboutir.

L
L'ancienne usine Legré Mante à la Madrague de Montredon (8e)

L'ancienne usine Legré Mante à la Madrague de Montredon (8e)

“Bravo !” Assise au troisième rang de la salle d’audience du tribunal administratif, la dame n’a pas pu s’empêcher de laisser éclater sa joie, alors que le rapporteur public vient de conclure son très long exposé. “On n’applaudit pas !“, tance son voisin. Ils sont une trentaine d’habitants de la Pointe-Rouge et de la Madrague-de-Montredon, militants de […]
Vous voulez lire la suite ?
Abonnez-vous à Marsactu

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. polipola polipola

    J’adore, avec 324 logements et 450 places de parking « il ne s’agit pas de densifier »
    Ils nous prennent vraiment pour des debiles.
    J’avais beau admirer Mathilde Chaboche je n’ai jamais réussi à comprendre comment un tel projet a pu être validé.

    Signaler
  2. jacques jacques

    C’est écrit noir sur blanc: il faut dépolluer. Si on ne construit pas, un de ces jours les mêmes opposants attaqueront la ville sous le premier prétexte venu et là c’est nous qui paye! Autant faire faire le boulot par les promoteurs. Ecco.

    Signaler
  3. jacques jacques

    PS ce n’est pas Caboche qui a signé le 1er permis mais l’adjoint de feu Gaudin

    Signaler
  4. PierreLP PierreLP

    L’annulation du permis aura pouenr effet de garder au pied du massif des Calanques une friche industrielle avec des ruines aux toits amiantés, un site pollue, des bâtiments remarquables aussi squattés, dégradés par certains occupants, et qui ne seront pas restaurés.
    Et critique priver le quartier d’équipements publics prévus dans le dossier.
    C’est garder la station de relevant des eaux usées qui fonctionne au prix de l’injection de tonnes de produits chimiques pour empêcher l’émission de sulfure d’hydrogène…
    Bravo !

    Signaler
  5. Richard Mouren Richard Mouren

    Deux questions distinctes: 1°) Le constructeur fera-t’il une dépollution du site dans les règles, cheminée rampante incluse (risques pour les riverains, élimination des déchets), sachant que ça coûte un pognon de dingue? L’administration aura-t’elle les moyens de contrôle suffisants? 2°) L’arrivée de cette population supplémentaire (supérieure à celle de l’ensemble immobilier “La Grotte Roland” à l’entrée des Goudes) va augmenter le problème d’une voirie insuffisamment dimensionnée, déjà fort saturée. La délivrance d’un permis de construire à des fins de dépollution semble être une fausse bonne idée, eu égard aux très nombreux points de pollution beaucoup plus dangereux du bord de mer entre la Pointe Rouge et Callelongue qu’il faudra bien penser à dépolluer un jour……

    Signaler
    • PierreLP PierreLP

      Il y a un programme de depollution sous MOA de l’ADEME qui doit commencer à court terme enteeSamena et Callelongue

      Signaler
    • Richard Mouren Richard Mouren

      Merci pour l’info mais j’attends de voir.

      Signaler
  6. LN LN

    Depuis tjrs je rêve d’y voir un parking obligatoire pour se rendre aux Goudes, à Callelongue, dans les calanques avec de nombreuses navettes ce qui résoudrait pas mal de problèmes

    Signaler
    • Andonis Andonis

      Ça bouchonne dès le rond-point de la pointe rouge (Lidl), c’est le premier entonnoir où il n’y a plus qu’une voie de circulation. Si un parking est fait, il devrait être fait avant ce rond-point

      Signaler
    • Electeur du 8e © Electeur du 8e ©

      Je ne comprends pas : que font nos zélus de la métropole ? Toujours pas de projet de 2×2 voies de type BUS entre la Vieille-Chapelle et Les Goudes ? C’est pourtant ainsi qu’ils entendent “fluidifier la circulation” : créer des aspirateurs à bagnoles.

      Signaler
  7. kukulkan kukulkan

    pour le coup je suis plutôt pour ce projet, il faut construire là où c’est logique à Marseille et ici le projet permet en plus de répondre à cette urgence de dépollution ! gagnant gagnant,

    Signaler
    • polipola polipola

      Vraiment ? Parce que vous pensez que c’est gagnant gagnant de rajouter plus de 500 habitants sur cette petite route sans faciliter ni augmenter aucunement la capacité des transports publics ?

      Signaler
  8. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    Le terrain a été vendu à Gingko / Constructa pour qu’ils le dépolluent en échange d’un permis de construire, car la collectivité n’a pas les moyens de dépolluer.

    Dommage, ils l’ont dans l’os : mal barré pour le permis, et c’est tant mieux.

    Deuxième effet kisscool : éplucher les études de sol et détection de pollution (dues au moment de la vente du terrain en théorie, et obligatoires de toutes manières) pour prouver la volatilité (probable, vue leurs natures) d’au moins une partie des polluants. Et là, paf, c’est le propriétaire du terrain qui doit dépolluer au titre du risque de santé publique.

    Oups.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire