“Si on tape le mot-clé «Noir» dans les archives marseillaises, on ne trouve rien”

Interview
le 18 Sep 2021
10

Dans Claude McKay, de Harlem à Marseille, le réalisateur Matthieu Verdeil propose un voyage visuel et musical sur les traces de l'écrivain-poète-vagabond Claude McKay. Habillé de jazz et d'une saisissante collecte d'archives, le documentaire recrée l'ambiance du quartier réservé de Marseille et fait sortir de l'ombre la diaspora noire des années 1920. Extraits choisis.

Scène de rue Marseille McKay
Le documentaire se nourrit de nombreuses images d'archives des années 20 à Marseille (Archive extraite du film)

Le documentaire se nourrit de nombreuses images d'archives des années 20 à Marseille (Archive extraite du film)

Ce n’est pas un hasard si le film documentaire retraçant la trajectoire insaisissable de Claude McKay fait sa première escale à Marseille. Car c’est ici, dans l’ancien “quartier réservé”, sur la rive nord du Vieux-Port, que l’écrivain-vagabond jamaïcain a posé ses valises entre 1924 et 1929. Figure de la renaissance de Harlem, avant-garde de la […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Fougère Fougère

    Merci beaucoup pour cette découverte !

    Signaler
  2. MPB MPB

    Superbe ! Vient enrichir la découverte récente et enthousiasmante de Romance in Marseille

    Signaler
  3. Laurence5913 Laurence5913

    Quelle découverte ! Merci ! Vous nous communiquerez les dates et lieux des prochaines programmations du film ?

    Signaler
  4. naa naa

    Vu hier soir! Super documentaire! J’ai appris plein de choses, sur McKay d’abord, un personnage passionnant puis sur Marseille bien sur avec toutes ces belles images d’archive qui racontent aussi l’histoire de nos parents. Merci aux personnes qui ont organisé cet événement, la bienveillance était présente dans le film et dans la rue!

    Signaler
  5. MarsKaa MarsKaa

    C’est le gouvernement français et les autorités locales qui ont fait dynamiter ce quartier, qu’ils qualifiaient de “cloaque” et ses habitants de “nuisibles”, le plan de “rénovation” du VieuxPort existait avant l’arrivée des Allemands et est signé par les autorités françaises. Il existe un discours célèbre du Maréchal Petain qui est venu à Marseille et a approuvé ce plan de destruction du quartier. Apres une double rafle, les habitants ont été déportés vers des camps de transit, les juifs et les resistants vers les camps de la mort. Déportations signées et organisées par les autorités françaises.

    Signaler
  6. MarsKaa MarsKaa

    Très intéressante démarche, sur un sujet peu connu, peu documenté, merci au réalisateur pour sa ténacité, et à ceux qui feront vivre ce film !

    Signaler
  7. Thomas Thomas

    Bonjour et merci pour cet article très interressant. Une question à l’équipe de Marsactu ou aux lecteurs avertis qui pesseraient par là : il est fait mention d’une projection en plein air du documentaire “samedi”. Est-ce bien ce samedi 25/09? Et si oui, quelqu’un peut-il m’en dire plus sur le lieu de RDV?
    Merci beaucoup!

    Signaler
  8. Loeiza Alle Loeiza Alle

    Bonjour, merci pour votre retour positif ! La projection en plein air a eu lieu samedi dernier. Mais une autre projection est prévue dimanche 26 septembre, à l’Alhambra.

    Signaler
    • Thomas Thomas

      Merci beaucoup!

      Signaler
    • Loeiza Alle Loeiza Alle

      *Le 26 novembre, pardon !

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire