Sans surprise, la ZFE marseillaise n’a aucun impact

Décryptage
le 7 Fév 2024
13

Dix-huit mois après le début de sa mise en place dans la difficulté, le dispositif n’a pas vraiment eu d'effet sur la qualité de l’air ou le remplacement de voitures vers des modèles plus propres.

Une smart arbore une vignette Crit
Une smart arbore une vignette Crit'air sur son pare-brise, rue Fortia, le lundi 18 juillet 2022. (Photo SL)

Une smart arbore une vignette Crit'air sur son pare-brise, rue Fortia, le lundi 18 juillet 2022. (Photo SL)

Une surprise qui n’en est pas vraiment une. À un an de l’échéance fixée pour l’extension de la zone à faibles émissions (ZFE) aux véhicules classés Crit’air 3, la présidente de la métropole Martine Vassal (divers-droite) a annoncé son intention “de reporter sine die” cette mesure censée interdire l’accès aux voitures les plus polluantes. Leurs […]
Vous voulez lire la suite ?
Abonnez-vous à Marsactu

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Patafanari Patafanari

    DTC la ZFE

    Signaler
  2. thomaslc thomaslc

    Quelque chose me dit que ces ZFE ne vont pas faire long feu …
    Et vu comme elles sont injustes, tant mieux !

    Signaler
  3. vékiya vékiya

    le bien être et l’écologie ne sont pas les priorités de ces élus si mal élus. ils courent après le rn et ceux qui crient le plus fort pensant garder leurs places. c’est ni fait ni a faire comme souvent dans la région.

    Signaler
  4. Lucien LAURENT Lucien LAURENT

    Suffit de se balader dans les rues du 3ème pour constater que plus de la moitié des véhicules n’ont pas de vignette critair. Alors ils sont où les controles!

    Signaler
    • Syol Syol

      Vous êtes généreux ! Je comptais hier les voiture “vignettées” en remontant le boulevard de Paris : à peine 20% des véhicules étaient en règle (enfin avaient une vignette, car il y avait deux voitures avec une vignette 4, qui n’auraient donc dû pas être dans la zone, puisqu’elle est incluse dans la ZFE).

      Signaler
  5. Syol Syol

    Audrey Gatian : ““Appliquer une sanction alors qu’il n’y a pas d’alternative proposée aux conducteurs ce n’est pas une politique publique, c’est seulement mettre des contraventions pour faire du chiffre”.
    Attention : une telle phrase justifie aussi le comportement des automobilistes qui stationnent n’importe où (trottoirs, passages piétons, etc. etc.) au motif “qu’il n’y a pas assez de places de stationnement”.

    Le vrai problème est l’absence d’alternative crédible à l’utilisation de la voiture à Marseille, faute de transports en commun performants et fiables.
    Mais ce n’est pas au menu des politiques au pouvoir avec la disparition du plan bus 2025, concerté pendant de long mois, et l’apparition d’une “concertation” sur les transports : on parle, on parle et on n’agit pas.

    Signaler
  6. ALAIN B ALAIN B

    N’aurait-il pas fallu une carte de résident dans la zone ZFE jusqu’au changement de voiture qui devrait être conforme avec une vrai aide suivant les revenus
    Avec des transports communs efficaces et plus nombreux les autres voitures ne devraient plus entrer dans la zone ZEF
    Alors la création de cette zone sans véritable réflexion pour la réaliser dans un temps d’une dizaine d’années est un leurre et après on accusera les habitats de ces quartiers alors que la principale raison est l’impossibilité de se déplacer et sans moyen de changer de voiture,
    C’est comme l’obligation du compostage pour tous le 1er janvier qui ne sera pas appliquée ce qui ne vent pas dire qu’il ne fallait pas aller une amélioration du tri des ordures et en particulier le compostage

    Signaler
  7. Electeur du 8e © Electeur du 8e ©

    Quand on évite de préparer l’avenir en préférant préparer l’élection suivante, si possible sans “embêter” l’électeur, on finit toujours par être rattrapé par la réalité.

    Investir dans les transports collectifs, restructurer la voirie pour faire moins de place à la bagnole et plus aux autres modes, c’est du temps long. Ce temps long inconnu de celles et ceux qui sont aux commandes ici.

    On savait à l’avance que la ZFE serait un échec à Marseille.

    S’ajoute aux causes structurelles le légendaire laisser-aller local : compter sur l’autodiscipline en l’absence de contrôle, c’est croire aux apparitions de la Vierge Marie. Il suffit de voir le nombre de grosses voitures circuler sans l’ombre d’une vignette Crit’Air sur leur pare-brise bien qu’elle soit obligatoire : ce n’est pas le coût dérisoire de cette vignette qui décourage ceux qui ont les moyens d’acheter ces voitures, c’est le réflexe “moi, ma bagnole, mon je-m’en-foutisme”.

    Signaler
  8. RML RML

    Le titre de l’article est un peu agaçant…
    Et orienté. Il sous entend que la ZFE ne fonctionne pas. Or, comment qualifier le résultat d’une mesure qui n’est pas appliquée.

    Personnellement cette idée de zfe est sans doute la seule bonne idée de Macron. J’entends toujours parler d’inégalités mais qu’à cela ne tienne! Les inégalités ça se comble. C’est ça la politique. Un plan de remplacement des voitures par exemple en fonction des revenus. Si on regarde la zone, je pense qu’une grosse partie du 7ème à les moyens de changer de voiture, pareil pour une partie du 2e. La question de l’aide se pose pour son autre partie et le 3ème…quant au 1er c’est ingarable…
    Je vois juste un je m’en foutisme de la santé des citoyens…mais c’est pas nouveau…

    Signaler
  9. Clem Clem

    “Et surtout, au sein du périmètre ciblé par la ZFE, il s’agit de trois-quarts des voitures.”

    Gloups ! 75% des voitures immatriculées dans la ZFE seraient Crit’air 3 ?

    Ce n’est pas ce que donnent les statistiques publiques (https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/donnees-sur-le-parc-automobile-francais-au-1er-janvier-2023)

    Dans le 1er : 24% des voitures sont des Crit’air 3
    Dans le 2° : 19%
    Dans le 3° : 28%
    etc

    Dans l’ensemble des sept premiers arrondissements : 21% des voitures particulières sont des Crit’air 3. En additionnant les Crit’air 3, 4, 5 et non classées, on atteint 31% sur ces 7 arr. (et effectivement 41% dans le seul 3°).

    On est quand même loin des trois quarts non ?

    Signaler
  10. Frédérique Lagny Frédérique Lagny

    Et quid de ces scooters hautement polluants, bruyants, en infraction (rajout de pot), non concernés parce qu’ils se déclarent livreurs Uber eat, ou autres plateformes. Décidément, Marseille paradis des pollueurs !

    Signaler
  11. Karo Karo

    Et personne ne tique sur les 83 millions d’aides du département pour l’achat de véhicules électriques qui auraient pu être utilisés au profit du développement des transports en commun ?

    Signaler
  12. mrmiolito mrmiolito

    Ça s’est appelé ZAPA, puis ZCR, puis ZFE,ça fait depuis 2007 qu’on en parle. A chaque fois ça a foiré pour cette même raison dite d”exclusion sociale’.
    La seule façon de faire tenir équitablement cette mesure aurait été de reglementer également l’accès des véhicules en fonction du CO2 émis qui lui, est plutôt fonction du poids du véhicule.
    Zone interdite aux tacots des pauvres comme aux énormes SUV des plus riches, puisque les deux posent problème… Et prime a la casse adaptée aux deux cas de figure…
    Parce que qu’on le veuille ou non, l’avenir de la voiture en ville ce sera, quand on en aura enlevé le maximum, vraisemblablement de petites voitures électriques pour tout le monde…

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire