Sale temps pour les calanques

À la une
Élodie Crézé
19 Juin 2012 3

Les restes d’une activité industrielle florissante de plomb et d’acide sulfurique de plus d’un siècle, les rejets des eaux usées de la ville dans la calanque de Cortiou, le déversement de boues rouges – déchets de bauxite de l’usine de Rio Tinto de Gardanne dans la fosse de Cassidaigne : ce sont les trois pans du documentaire Calanques, une histoire empoisonnée, diffusé ce soir sur France 3 (voir ci-dessous).

A partir d’un travail d’investigation qui a duré près de deux ans, l’ex-journaliste de Marseille l’Hebdo Valérie Simonet a mis au jour les différentes pollutions affectant la zone s’étendant de Marseille à Cassis, avec en filigrane cet espace naturel luttant pour sa survie à proximité d’une agglomération de plus d’un million d’habitants à l’urbanisation galopante.

Scientifiques, pouvoirs publics, parc des Calanques : invitée de notre Talk actu, la réalisatrice et productrice revient sur ces constats et détaille les positions et les rôles des acteurs :

Loading

Le documentaire Calanques, une histoire empoisonnée sera diffusé ce soir, à 23 h 50 sur France 3 et rediffusé ce jeudi et le lundi 25 à 9 h. C’est une coproduction Pointe Sud productions, Ligne de mire production et France Télévisions, avec la participation d’Ushuaïa TV. La bande annonce :

Loading

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE SPECIALE – 2 MOIS pour 2€

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire