Retrait de Jean-Laurent Félizia : dans les coulisses d’un psychodrame

Actualité
par Coralie Bonnefoy & Loeiza Alle
le 21 Juin 2021
78

Après avoir annoncé son maintien, le candidat du Rassemblement écologique et social, Jean-Laurent Félizia, a finalement choisi de se retirer pour faire barrage au Rassemblement national. Marsactu fait le récit d'une volte-face qui a plongé les forces écologistes et de gauche dans la tourmente.

Jean-Laurent Félizia, au soir du premier tour des régionales 2021. (Photo Emilio Guzman)

Jean-Laurent Félizia, au soir du premier tour des régionales 2021. (Photo Emilio Guzman)

Visage fermé, mâchoire serrée. Dans un silence assourdissant, Jean-Laurent Félizia s’avance furtivement au cœur de l’arène de caméras, avant d’ôter son masque vert. Pour accoucher dans la douleur. “Je voterai dimanche prochain Renaud Muselier pour battre Mariani et sa triste cohorte.” Ce lundi après-midi, depuis son QG de la rue Friedland (6e), la tête de liste du Rassemblement écologique et social aux régionales vient annoncer son retrait du second tour des élections. Avec une amertume non dissimulée. “Il n’y avait en vérité pas de bon choix, mais c’était ma responsabilité d’en prendre un”.

Le candidat repart, aussi discrètement qu’il est arrivé. Quelques applaudissements fusent, mais peu de colistiers sont présents. Ceux qui sont restés égrènent les adjectifs “courageux”, “délicat”, “déchirant.” Certains ont le cœur gros  en se repassant le film de la campagne. “Je comprends sa décision”, détache lentement Capucine Edou. “Le contexte est très difficile. Je vais m’arrêter là si vous le voulez bien”. La tête de liste dans les Bouches-du-Rhône ne cache pas ses larmes naissantes.

Jean-Laurent Félizia a jeté l’éponge. La pression, énorme, qui pesait sur les épaules du candidat a eu raison de lui. Pourtant dimanche soir, sûr de son fait, il annonçait le maintien de ses listes. “Les citoyens de gauche attendent autre chose que l’effacement de leurs valeurs et de leurs idées”, assumait-il, à la tribune. Faisant du retour des forces de gauche et écologistes dans l’hémicycle régional l’enjeu de son second tour, il renvoyait alors Renaud Muselier, le président sortant Les Républicains (31,9%) et Thierry Mariani investi par le Rassemblement national (36,4%) au duel sur lequel les sondages se focalisaient depuis des semaines.

Salué en héros dimanche soir, retiré lundi après-midi

Jusqu’à lundi, 11 h, le conseiller municipal du Lavandou a réussi à résister aux oukases de son parti EELV, du premier secrétaire du PS Olivier Faure ou du PCF qui lui intimaient de se retirer. Mais en quelques heures, l’exultation s’est muée en tristesse. Que s’est-il passé pour que Jean-Laurent Félizia, salué en héros dans son QG dimanche soir, sonne finalement, comme Christophe Castaner en 2015, le repli en rase campagne ?

Plusieurs candidats de gauche soulignent une décision prise, trop tôt, avant que les résultats définitifs ne soient connus. “Les quatre points d’écart supplémentaires entre Mariani et Muselier nous ont amené à réévaluer la situation, commente Nathalie Morand colistière (EELV). On ne pouvait pas faire de pari. Le RN, c’était inenvisageable”. Elle réfute toute pression de la part des instances nationales.

“Une réunion d’une heure a suffi”, relate pourtant un autre colistier “dépité, dépité, dépité”. Le candidat raconte : “À 11 h, l’état d’esprit était le même que la veille au soir. Ils ont eu une visio d’une heure avec les instances des Verts, quand ils en sont sortis, c’était mort. C’est le petit staff d’EELV qui renversé le truc, deux personnes en particulier qui n’ont pas voulu assumer.”

Il a dit qu’il ne pourrait pas supporter de porter ça, s’il n’y avait ne serait-ce qu’un risque minime de bascule au RN.

Un colistier

Dans la foulée, la réunion qui suit, à la mi-journée, rassemble têtes de listes et quelques responsables des partis et entérine le rétropédalage. Jean-Laurent Félizia – choisi par EELV “notamment parce qu’il portait une motion précisant qu’il n’y aurait pas de retrait”, rappelle un écologiste – finit par craquer psychologiquement. “Il a dit qu’il ne pourrait pas supporter de porter ça, s’il n’y avait ne serait-ce qu’un risque minime de bascule au RN. Je l’ai rarement vu si accablé. Je peux le comprendre, mais je le vis un peu comme une trahison”, dit le même militant.

Anthony Gonçalves ne partage pas cet avis. Le candidat communiste était l’un de ceux qui défendaient le plus clairement l’option du retrait. Il affiche aujourd’hui son soulagement : “La pression du national a évidemment joué un rôle, mais Jean-Laurent a pris sa décision en son âme et conscience. On ne peut tout simplement pas courir ce risque. Il y a eu un emballement sur le sens réel des premiers résultats. Or seul un report de voix sur la liste de Renaud Muselier est de nature à faire basculer l’élection.”

Un choix collectif, puis un revirement individuel

Pour d’autres, ce revirement est impossible à digérer. À l’heure où Renaud Muselier, le président sortant Les Républicains, envoie un communiqué pour saluer “cette décision républicaine”, Jean-Pierre Cervantes, tête de liste EELV dans le Vaucluse, choisit de quitter Marseille pour Avignon. Pas question pour lui de rester présent à l’allocution de son chef de file et de le voir en direct “manger son chapeau”.

Ce choix n’est pas démocratique, parce que la majorité des gens présents étaient favorables au maintien.

Marie-José Allemand (PS)

Comme d’autres, il pointe un revirement individuel, lundi, quand la décision a été collective, dimanche. “Je suis furieux. Faire de la politique, c’est avoir du courage et là, Jean-Laurent Félizia n’a pas été à la hauteur”, regrette l’Avignonnais. Même déception palpable chez Marie-José Allemand, première fédérale du PS dans les Hautes-Alpes et qui conduisait la liste dans ce département : “Ce choix n’est pas démocratique, parce que la majorité des gens présents étaient favorables au maintien.”

“C’est la ligne Jadot qui a gagné”, soupire un colistier. La même qui, depuis le début de la campagne, mène la liste d’union à la baguette, celle qui a préféré Jean-Laurent Félizia à Olivier Dubuquoy, écarté certains des membres de l’appel Il est temps (La France insoumise et Mad Mars en premier lieu), prôné un accord mort-né avec l’écologiste centriste Jean-Marc Governatori. Il insiste : “Ces gens jouent les présidentielles. Et nous, on reste là comme des cons.”

Un geste de Muselier en retour ? “Mais oui, bien sûr”

Plusieurs colistiers pointent ce qu’ils voient comme “une grosse erreur politique”. “Quelle certitude on a que le retrait va permettre la victoire de Muselier ?”, interroge Marie-José Allemand qui reprend un argument que Jean-Laurent Félizia faisait sien pour arguer de son maintien, dimanche soir.

Renaud Muselier assure que les électeurs de gauche et leur sacrifice ne seront “pas oubliés”. La team Félizia en doute. Quand bien même le sortant Les Républicains promet de proposer “des mécanismes nouveaux qui leur permettront de peser grâce à des propositions de délibérations, de motions et de vœux, au sein même de l’hémicycle régional”. Un sympathisant désœuvré ironise : “Mais oui, bien sûr. Comme avec Estrosi, hein !”

Chez les militants qui ont reçu l’annonce du retrait par un mail sobre et court à 17 h 15, le sentiment d’être privé d’une partie de la campagne prédomine. L’un d’eux confie : “Ne croyez pas que tout ça était improvisé. On avait retravaillé et réécrit nos professions de foi et nos bulletins pour le second tour. Ils étaient sans logo des partis.” Sur un mur du local de la tête de liste du Rassemblement écologique et social, de grandes feuilles blanches accueillent les phrases fortes qui devaient ponctuer la semaine jusqu’au second tour. Au marqueur bleu, un peu effacé, l’une d’elles clame : “Premier tour je choisis, deuxième tour aussi.”

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Coralie Bonnefoy
Loeiza Alle

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. bernie73 bernie73

    C’est une trahison des électeurs, la prochaine fois, ils resteront à la maison.

    Signaler
    • RML RML

      ils sont déjà resté à la maison lol

      Signaler
  2. MarsKaa MarsKaa

    Merci pour ce reportage de l’intérieur.
    Tout cela est démobilisant. Et décourageant.

    Signaler
  3. BUJOLI BUJOLI

    Ce retrait est un manque de respect des électeurs qui ont porté leur voix au 1er tour sur la liste de rassemblement dans une élection marquée par une forte abstention…En plus ce retrait comme celui de Castaner en 2015 transforme une élection proportionnelle en un système majoritaire….Venant de partis qui revendiquent la proportionnelle parce qu’elle permet l’expression de toutes les composantes c’est fort de café….La prochaine fois il sera sans doute encore plus compliqué de faire voter au 1er tour. La démocratie est en grand danger..Cette alliance s’est fait hara kiri….Quant aux gadgets en échange on a vu avec Estrosi que çà ne sert à rien…..

    Signaler
    • RML RML

      quand vous dites les électeurs, vous parlez de vous. Je suis électeur, et avec 4 points d’écart entre LR et le RN, je suis soulagé du retrait. Je n’aurais pas voté pour la liste de gauche au 2nd tour . Je crois que vous confondez les électeurs et les militants.
      Les élections régionales sont un scrutin proportionnel, certes, mais avec prime majoritaire, qui permettra au gagnant d’avoir les pleins pouvoirs. On ne peut pas y réfléchir comme dans une proportionnelle stricte.
      Et pour les gadgets, en ce qui concerne la culture par exemple – le monde de la culture avait négocié en 2015 entre les deux tours – , le gadget a été opérationnel.
      Tout cela est horripilant, désolant, pathétique, ce qui l’est surtout, c’est que la gauche elle-m^me n’a pas su faire venir les électeurs aux urnes.

      Signaler
  4. jasmin jasmin

    Il n’y avait pas d’autre choix pour faire barrage au RN. Après tout la responsabilité d’un vote peu attractif pour les écolos et trop attractif pour le RN revient aux électeurs et aux responsables politiques qui n’arrivent pas à faire et voir une différence pour les gens. Et donc l’histoire se répète jusqu’a ce que le RN ait la majorité des voix sans avoir besoin de qui que ce soit. Ce n’est pas étonnant que les gens complètement dégoutés restent à la maison au lieu d’aller voter. Malgré tout, c’est aussi à chacun de s’engager à faire une différence. La citoyenneté, ce n’est pas que l’affaire des élus.

    Signaler
    • Andre Andre

      Jasmin, on ne peut réduire chaque nouvelle élection à un barrage contre le RN. Pour le coup, c’est le debat politique qui est escamoté, le choix électoral réduit à néant. La démocratie est en danger, plus personne n’ira voter.
      Un grand absent au débat, les motifs du vote RN. Car si le résultat du scrutin est ce qu’il est, cela veut dire qu’une grande partie des votants s’est exprimée, librement, en faveur de ce parti. On semble vouloir l’oublier. Et ces électeurs ne sont ni plus méchants, ni plus bêtes, ni plus fachos que les autres. Alors?….

      Signaler
    • Mstmitre Mstmitre

      Muselier n’avait qu’à appeler ses électeurs à venir voter pour le 2e tour ! Il croit pouvoir bénéficier du report des électeurs de gauche? Pas le mien en tout cas! Et si le RN passe au final on va nous accuser nous les électeurs de gauche? Ceux qui ne représentent que 16%?

      Signaler
    • patrick patrick

      16% de 33%….

      Signaler
  5. Mireille Urbain Mireille Urbain

    Eh bien! On ira voter blanc ou nul. On commence à en avoir l’habitude. Mais il est inadmissible que ces gens qui se disent de gauche (laquelle?) et ont voté pour la droite dure au non du “pacte républicain” soient ensuite dans la rue en train de critiquer la politique de ceux à qui ils ont donné leur voix. La décence et la cohérence voudraient qu’ils se taisent et restent dans leur coin pour se faire oublier.

    Signaler
    • jasmin jasmin

      La question s’est posée au deuxieme tour des présidentielles entre Chirac et Jean-Marie LePen. Je me souviens avoir vu des gens vomir et aller mettre le bulletin de vote pour Chirac dans l’urne. Ils le feront cette fois ci pour Muselier. C’est la seule facon d’arrêter le RN pour le moment.

      Signaler
    • patrick patrick

      Jasmin, vos références datent un peu. Chirac a fait 82% contre lepen, combien pour Macron contre la fille ? vous voyez la tendance ? J’espère qu’il y aura en paca une abstention massive des électeurs de gauche le 27. Ce barrage est une abomination qui ne fait que grossir le parti des abstentionnistes.

      Signaler
  6. patrick patrick

    rubirolla qui se retire
    le coco dont j’ai oublié le nom qui se retire au profit d’un clone du fn
    et maintenant la liste Félizia se retire
    un conseil pour la soit disant gauche : LA PROCHAINE FOIS RESTEZ CHEZ VOUS.
    c’est ce que je ferai le 27? ne comptez pas sur moi pour servir lr/em
    vous vous êtes fait bien avoir encore une fois. si vous visez les 80% d’abstention je vous comprends.

    Signaler
    • RML RML

      il ne faudra pas pleurer si le Rn emporte la Région. Regardez les engueuler leurs électeurs après le premier tour. Dans le Nord, littéralement : “bougez-vous”.
      Si cette manière de parler aux citoyens vous va, si tout ce que représente le Rn vous va, pas de souci. Nous ne partageons pas les m^mes valeurs.

      Signaler
    • patrick patrick

      Je ne compte pas pleurer ni me réjouir. Ils ne font pas confiance aux électeurs au 2eme tour, j’en prends acte. Mais c’est un peu gros de me demander de soutenir un ersatz du fn

      Signaler
  7. Titi du 1-3 Titi du 1-3

    Moins de 5% des inscrits il y a quand même comme un problème pour la gauche en PACA.

    Signaler
  8. MPB MPB

    On baisse la culotte une fois encore…

    Imaginons un instant la situation inverse : la liste Muselier, plus encore ses électeurs, se seraient-ils désistés au profit de Felizia ?! Le front républicain est un concept à sens unique. Au profit de la droite.
    Dimanche prochain je vote Desproges. Ou encore Felizia.

    Signaler
    • Phil from Mars Phil from Mars

      Très juste

      Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      D’ailleurs, aux départementales, plusieurs cantons du centre-ville de Marseille ont un 2e tour Gauche / FN. Les LR appellent-ils à faire barrage au FN et à voter pour la gauche ?

      Signaler
  9. Pascal L Pascal L

    Et les listes comme ” oui la Provence” et autres écolos provençaux du dimanche ont leur part de responsabilité. N’oublions pas les effets néfastes de ces gens certainement sympathiques mais sur leur petit nuage de l’écolologioe sans vague. Je suis un peu plus réservé sur la tête de liste.

    Signaler
    • Pascal L Pascal L

      Tête de liste qui, me semble, avait plus d’ambition que de raisons.

      Signaler
  10. sb sb

    Bonjour Tristesse.

    Signaler
  11. Hde mars Hde mars

    Dimanche tous à plage….

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Je voterai pour les départementales. Un binome de gauche face à un binôme FN, je vais voter.
      N’oublions pas qu’il y a deux élections en même temps.
      Il ne s’agit pas de jeter le bébé avec l’eau du bain.

      Signaler
    • patrick patrick

      marskaa, libre à vous d’accepter l’irrespect. Pour ma part, pc/ps/eelv ne me font pas confiance pour la région, dans ce cas qu’ils n’attendent plus rien de moi. bye.

      Signaler
  12. danielle di scala danielle di scala

    Les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

    Signaler
  13. R13 R13

    Affligeant.
    Tripatouiller les élections en permanence c’est quand même bien un mal français.
    Gagner ou perdre une élection loyalement et représenter ses électeurs c’est trop dur pour la gauche et lr. Il faut maintenir les petits arrangements. Ça cela fait le lit du rn.
    Et on s’étonne de l’abstention …
    A quand des élections à 1 tour ?
    Que les meilleurs gagnent et soient convainquant

    Signaler
  14. Phil from Mars Phil from Mars

    Cette décision fait le lit du Rn. Maintenant ou demain. Depuis 10 ans au moins enpaca voter à gauche ne sert plus à rien puisque on se couche tout le temps.Aukourd hui contre l’avis des électeurs Elle s’autodissout. Comme mon vote dimanche

    Signaler
  15. Alain M Alain M

    Il ne s’imagine tout de même pas que je vais aller voter pour la droite locale parce que lui va le faire. Il a dit, ailleurs , qu’il n’est pas propriétaire des voix. C’est vrai, mais il se comporte comme s’il était propriétaire de la liste et détenteur de droits sur elle. De plus l’article dit qu’il y avait une majorité de la liste pour continuer. Alors qu’elle est l’histoire réelle de ce retrait? Comment des gens extérieurs et lointains ont pu obtenir ce résultat?
    Tout pue dans cette histoire. Présenter une liste c’est un contrat avec les électeurs dont le premier article est de conduire le navire même par gros temps. Avec lui à la barre, c’est devenu le Costa Concordia. A la première difficulté, le capitaine saute se mettre au sec et laisse près de 200 000 marseillais se démerder avec la situation. Et nous , nous faisons quoi, derrière lui? Perdre en politique c’est naturel et respectable si le débat et la confrontation d’idées ont pu avoir lieu. Mais capituler avant d’avoir mené la bataille c’est indigne , irresponsable. Une question toute bête: Félizia n’avait donc jamais envisagé ce cas de figure avant de se lancer? Quelle impréparation!
    Et puis il faudra examiner cet autre problème un jour: si le RN peut gagner les élections ce n’est pas à cause de la présence de la gauche, c’est parce qu’il est majoritaire. Se retirer ne fera pas disparaître les électeurs du RN. Il y a un moyen plus simple pour cela, c’est de faire ce que Brecht proposait: si le peuple vote mal il suffit de dissoudre le peuple et d’en élire un autre. Remarquez c’est ce que réussit la liste Félizia , sauf que c’est elle qui se dissout toute seule et fait élire la droite. Et laisse 200 000 zombies politiques errer pendant 6 ans . Bravo ! l’artiste.
    Je suis d’habitude inépuisable, indécrottablement optimiste et volontaire. Pour la première fois de ma déjà longue vie – j’ai 71 ans – je suis vidé, découragé. Je n’ai plus envie. Trop , c’est trop. La couleuvre se fait boa. Demain soir, j’ai une réunion associative avec des élus. Je ne vais pas pouvoir les écouter sans penser à cela. J’ai l’estomac qui se serre en y pensant.Alors, je vais rester chez moi. Je vais ouvrir une bouteille de bourgogne et sortir les Ozu que je n’avais jamais le temps de regarder. Qu’ils se démerdent. Il me reste trop peu à vivre pour le gaspiller à parler avec eux.

    Signaler
    • patrick patrick

      Merci.

      Signaler
    • Doc Boxk Doc Boxk

      Oui, oui je vote Ozu ! Avec de préférence un muscat du cap corse.
      Sinon on ne peut que déplorer un manque d’imagination qui en devient pathétique.
      Certes faire barrage au FN / RN est un objectif clair et nécessaire. Mais pourquoi ne pas appeler les « 200 000 zombies » électeurs de la liste Félizia à la jouer « malin ». Nombre d’entre nous avons des procurations. Avec une abstention à 66 % ces voix ont d’autant plus de poids. Alors, par exemple, dans un couple avec quatre votes (deux procurations), on en réservait un pour la liste Muselier et les 3 autres à Félizia. Seul on faisait un / un. Bref on assurait défaite FN tout en garantissant une représentation gauche / vert. Là on se reprend six ans de purgatoire. Mais en 2027 j’aurais quitté cette région désespérante.
      Et dimanche prochain ….

      Signaler
  16. Andre Andre

    Mon fils qui a 24 ans et qui a voté dimanche me disait hier que voter ne sert plus à rien Il s’abstiendra au deuxième tour et je l’approuve. Je ferai de même. On reproche à la jeunesse de ne pas s’intéresser aux élections, il y a de quoi!
    Ce qui se passe est honteux!
    Tous les scrutins sont maintenant pervertis. On vote pour ou contre le RN, les élections se réduisent à cela, le niveau zéro de la démocratie.
    Mais si le RN est anti-republicains, qu’on l’interdise et qu’on en finisse plutôt que s’adonner à ces mascarades électorales.
    Comment peut on encore supporter ces états-majors politiques qui prétendent préempter nos voix au nom de leurs petites stratégies? Les Verts qui prétendaient incarner un renouveau font pire que les autres. Finalement, l’existence du RN arrange beaucoup de monde. J’éprouve un grand dégoût . Dimanche prochain, j’irai me balader.

    Signaler
    • PineGap PineGap

      Militant et électeur republicain, j’en ai marre et ras le bol des donneurs de leçons apparatchik qui n’ont comme projet que le maintien du statut quo.
      Ras le bol du fantasmé RN/FN. Qu’on l’interdire… Sinon qu’on laisse les électeurs décider. Y compris les électeurs de Félizia qui sont assez grands pour décider, eux-mêmes si ils veulent Muselier Mariani ou blanc ou nul.
      PS :
      Il serait temps que Payan Fortin et leur équipe se mettent à bosser et soient capables d’organiser un scrutin au lieu d’être dans ´la communication et le fonctionnaires bashing en permanence
      2022 c’est demain…

      Signaler
  17. julijo julijo

    je commence à m’interroger sur l’intérêt général de ces discussions. j’avoue que j’ai tendance comme tout le monde à avoir un avis, et je le donne, pas forcément raison, mais c’est mon choix. et j’apprécie les commentaires sur ce sujet.
    mais à quoi peuvent donc servir ces analyses profondes ou pas sur ces élections avec 2 électeurs sur 3 qui n’ont pas voté ???
    bien évidemment ces tergiversations de droite et de gauche dans notre région n’ont pas aidé, pas motivé non plus les électeurs à se déplacer ; et ça continue encore et encore.
    le rn s’approprie aisément ces abstentionnistes… mon micro trottoir à moi, pense bien le contraire dans mon quartier (le 12 ardt) ou le fn-rn est tjrs bien présent et bien “votant”. et -si je peux me permettre, vu l’origine de ce mot- plutôt prosélyte.
    et l’ambiance générale du “circulez ya rien à voir” est consternante sur ces 2 électeurs sur 3.

    Signaler
    • Andre Andre

      A continuer leurs mascarades électorales, bientôt on regrettera avec émotion qu’il y ait eu, en 2021, encore 33 % de votants…

      Signaler
  18. BRASILIA8 BRASILIA8

    au second tour des cantonales j’ai le choix entre LR Royer-Perreaut et l’Union de Gauche …….et un bulletin blanc
    même si LR est moins pire que !!!! l’Union de Gauche bôf merci Mr Félizia !!!
    donc bulletin blanc

    Signaler
  19. hervé hervé

    Est-ce que quelqu’un sait si la fusion des listes a au moins été envisagée ?

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      aucun intérêt et j’espère que Félizia aurait la décence de refuser
      si ses électeurs voulaient voter LR ils pouvaient le faire sans problème

      Signaler
    • julijo julijo

      oui à peine et avant même le 1er tour, il semble, mais pas abouti. les états majors parisiens ne voulaient pas ajouter à la confusion. MDR.
      et puis mumu a une liste tellement équilibrée (!) qu’il était difficile d’envisager de refouler qui que ce soit pour laisser des places.
      a vérifier éventuellement, mais bof

      Signaler
    • Andre Andre

      Union des liste? Je crois que ce serait encore pire.
      De toute manière, d’après l’article, c’est l’état major parisien des Verts qui decide de tout.
      Félizia est un pauvre gars qu’on a mis et qu’on retire.
      Ça a dû rappeler de bons souvenirs à ses co-listiers du PC (qui approuvent).
      Ecologistes !? Mais on se croirait revenus aux beaux jours du stalinisme.

      Signaler
    • petitvelo petitvelo

      A mon avis, la fusion est effectivement le seul front républicain digne de ce nom. Voter ou s’abstenir pour une liste “La provence d’abord” qui a un programme à peine différent de celui du RN n’est plus un barrage mais un adoubement. Il faut sortir du système des barrages et obtenir une proportionnelle plus franche … en l’absence de liste de fusion, il faut aller dans le mur et faire passer le RN.

      Signaler
    • Mistral Mistral

      La fusion Muselier/Felizia a bien été envisagée puisqu’ils ont même commandé un sondage sur le sujet, il serait d’ailleur intéressant d’en avoir les résultats !

      Signaler
  20. marianne13 marianne13

    En cas de victoire de l’extrême droite, il me semblerait décent que tous ces abstentionnistes soi disant de gauche la mette en veilleuse. Ni la colère, ni la tristesse, ni la déception ne justifient le renoncement à combattre, y compris par les urnes, la bête immonde.
    Au 2ème tour, on élimine !

    Signaler
    • TINO TINO

      C’est encore aux électeurs de gauche qu’il revient de tenir les murs de la maison démocratie pour qu’elle ne s’effondre pas. Mais cet effort devient épuisant. Surtout quand on voit l’extrême droite avec un bidon d’essence et la droite avec les allumettes pour tout enflammer.

      Signaler
    • R13 R13

      Si le rn est anti démocratique il faut le faire interdire.
      Si non il faut accepter de respecter les électeurs et le principe même de la démocratie.
      Ce genre de manœuvre est scandaleuse et malheureusement toujours de gauche …
      La droite aurait elle acceptée cela. Permettez moi d’en douter.
      C’est toujours les mêmes dindons de la farce

      Signaler
    • Mistral Mistral

      Le niveau de la gauche est le résultat des erreurs des états-majors, et du mépris qu’ils ont pour leurs militants et leurs électeurs. La palme est attrribuée à EELV qui a rejeté les collectifs citoyens et une large partie des mouvements de gauche, le mépris et la suffisance mènent tout droit à la défaite c’était écrit !
      Les têtes de liste de Felizia sont tristes parce qu’ils n’auront pas le poste de conseiller régional qu’ils pensaient avoir gagné à force de trahisons et de magouilles !

      Signaler
    • patrick patrick

      « Il ne faut pas renoncer à se battre »… mais on se retire. Relisez vous avant avant d’invectiver les soit disants…

      Signaler
    • MalMass MalMass

      @marianne13 : qu’elimine-t-on quand on vote pour un parti qui accepte en son sein des élus importants qui participent à la banalisation des idées de l’extrême droite ?
      Quant à l’abstention, elle devient légitime, quand d’élections en élections, les responsables politiques s’assoient sur leurs valeurs et sur leurs électeurs. Ce devrait être d’abord aux responsables politiques de faire preuve de responsabilité et non aux électeurs. Le boycott est parfois la seule arme qui reste.

      Signaler
  21. gastor13 gastor13

    Cette magouille devait être prévue depuis le début, maintenant on connait la gauche, il n’y a qu’à voir à Marseille avec Rubirola et Payan. Tout est écrit au départ

    Signaler
  22. Andre Andre

    Puisque le RN est anti-republicain au point de justifier qu’on vote n’importe quoi pour lui faire barrage, pourquoi l’autorise-t-on à se présenter aux élections?
    En fait, cela arrange trop nos politiques. Il suffit désormais d’être second derrière le RN au premier tour pour être sûr d’être élu au deuxième, sans programme et sans bilan. 👏

    Signaler
  23. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Je crois avoir vu passer sur Twitter l’information selon laquelle Mme Vassal refuserait d’appeler les électeurs de droite à voter pour les candidats de gauche aux départementales quand ceux-ci sont seuls face au RN au second tour.

    Si cette position est confirmée, je ne serai évidemment pas surpris de la stupidité de cette dame, mais je souhaiterais qu’on m’explique pourquoi le “barrage” devrait toujours se faire au profit de la droite et jamais au profit de la gauche. A fortiori quand la même Mme Vassal déclare vouloir “écarter les candidats du RN […] un danger pour notre territoire”.

    Faut-il en conclure qu’à ses yeux, la gauche est si illégitime que laisser le RN l’emporter serait un moindre mal ?

    Signaler
    • julijo julijo

      elle ne fait que suivre jacob, non ?
      disciplinée à défaut d’être finaude.
      pour “ces gens là” la gauche est illégitime depuis toujours -se souvenir des réactions en 1981- c’est la droite qui peut avoir le pouvoir et les rènes, pas la gauche. pas faite pour ça.
      et jamais le “front républicain” n’a fonctionné dans l’autre sens. (j’ai cherché pourtant)
      Thiers disait déjà : plutôt hitler que le front populaire…et ça marche toujours.

      Signaler
    • Brigitte13 Brigitte13

      julijo bonjour, c’est de quelle source, la citation de Thiers ? merci

      Signaler
    • julijo julijo

      pour Brigitte 13
      Oups !!! je me suis emportée, thiers a été le fossoyeur de la commune de paris, mais il était mort depuis longtemps même si il a fait largement pire, lorsque « plutôt hitler que le front populaire » a eu la côte, dans les années 1930.
      à la montée du nazisme, et avant la 2e guerre mondiale, des grands patrons français(comité des forges) et la droite française qui préféraient la collaboration avec hitler, récemment nommé chancelier, plutôt que les propositions du front populaire.
      pardon ! et merci, du coup j’ai révisé !!

      Signaler
    • Brigitte13 Brigitte13

      merci Julijo, moi aussi j’apprends toujours à plus de 55 ans 🙂

      Signaler
  24. BRASILIA8 BRASILIA8

    marianne13
    la droite qui depuis Sarkozy court après le RN ne serait pas capable de faire front toute seule
    ce ne sont pas les électeurs de gauche (?) qu’il faut accuser mais bien les politiques y compris les socialistes qui sur les conseils de leur réservoir à idée ( au singulier) ont abandonné l’électorat “populaire”au profit des classes moyennes ont préférer faire du sociétal plutôt que du social c’est Hollande qui a passé son son temps avec l’aide Macron à faire des cadeaux au patronat ( suppression de cotisations sociales, crédits d’impôts, loi El Komeri sur le travail)
    les mêmes qui se cachent derrière EELV qui ont toujours affirmé ne pas être de gauche avec un leader très sympathique https://www.liberation.fr/politique/elections/les-boomers-eux-ont-prevu-daller-voter-bayou-reconnait-un-visuel-maladroit-et-blessant-20210425_27JCUZ7KVVCJDJKFMPBMK53V4M/
    et je devrais en plus me sentir responsable de cette situation
    LR appelle à faire front contre les listes de gauche en Centre Loire et ailleurs et je devrait voter pour eux !
    ce n’est pas à moi de la mettre en veilleuse mais au Sarko, Darmanin, Hollande et autres

    Signaler
    • marianne13 marianne13

      D’ACCORD AVEC LE CONSTAT MAIS DÉSERTER LA CAMPAGNE EN S’ABSTENANT ME SEMBLE IRRESPONSABLE QUAND ON A DES CONVICTIONS DE GAUCHE

      Signaler
    • julijo julijo

      voter blanc ou s’abstenir pour le deuxième tour, n’est pas une désertion. au contraire.
      je ne suis perso responsable en rien de cette situation, d’autant que pas un élu de gauche n’a siégé au CR pendant les 6 dernières années. donc : pas “mon” bilan.
      mes convictions de gauche sont inébranlables (hors eelv) donc je considère que je n’ai pas de candidat ! et je n’y suis pour rien.
      la lâcheté est plutôt du côté des décideurs parisiens qui n’ont pas le courage de respecter les électeurs de gauche.

      si on comprend bien certains commentaires, les 2 sur 3 qui n’ont pas voté (désertion des urnes !!)…vous les fusillez lundi prochain à l’aube ???

      Signaler
    • Andre Andre

      J’approuve totalement votre analyse. Si l’électorat dit populaire qui votait jadis, pour l’essentiel, à gauche se laisse tenter par les sirènes du RN c’est bien parcequ’ils passent désormais sous les radars de la vie politique.
      Un PS qui a intégré depuis longtemps les dogmes de l’ultra libéralisme, un PS dont la stratégie s’est inspirée du marketing électoral de Terra Nova, les mensonges de campagne de Hollande, ses lois anti-sociales, les tendances d’une gauche “diversitaire” qui n’analyse plus les conflits qu’à travers le prisme des discriminations et se détourne des questions sociales, des écolos qui prônent une écologie punitive lourde à porter par les plus modestes, la liste est longue encore. Tout cela ne peut que faire le jeu du RN .

      Signaler
    • Andre Andre

      Nous n’avons pas à assumer les errements de cette pseudo gauche en votant pour un candidat de droite.

      Signaler
  25. Mstmitre Mstmitre

    Et si au final le RN passe on dira quoi?? Moi je suis électrice de gauche et c’est une trahison ce retrait !! Les triangulaires existent on n’a pas à les bafouer! Il n’avait qu’à convaincre ses électeurs le Muselier!!! Pour la comparaison avec Chirac/le pen, ça n’avait rien à voir: aucun parti n’a eu à se retirer! Pas d’assemblée derrière. La au Conseil Régional, il n’aura AUCUN élu de gauche !!

    Signaler
  26. BRASILIA8 BRASILIA8

    marianne13
    voter pour la droite parce que l’on a des convictions de gauche ! désolé non seulement c’est au dessus de mes forces et je ne comprends pas le raisonnement ?
    on ne doit pas parler de la même gauche

    Signaler
    • marianne13 marianne13

      UN PEU D’HONNÊTETÉ INTELLECTUELLE SVP … FAIRE OBSTACLE À L’EXTRÊME DROITE ME SEMBLE UNE DÉMARCHE NATURELLE QUAND ON A DES CONVICTIONS DE GAUCHE

      Signaler
    • julijo julijo

      se battre contre la droite fn-rn est une bataille de tous les jours que nombre de candidats ont largement oubliés sur ces prétendues listes de gauche, en en excluant une partie au départ (mad mars, lfi, collectiffs. citoyens) sous la houlette d etats majors parisiens qui sont si souvent dans les media les idiots utiles de cette droite et largement complaisants pour certains….
      par honneteté intellectuelle, justement, ce n’est pas quand il y a le feu qu’il faut installer des tuyaux.
      par conviction, je suis seul responsable de ma voix. et je saisis assez mal les différences réelles entre les deux “challengers” pour dimanche prochain.

      vous ne manquerez pas parce que : “un peu d’honneteté intellectuelle, svp” de nous reprocher dimanche soir ce “manque de démarche naturelle” si l’affaire tourne au vinaigre !?

      Signaler
    • patrick patrick

      marianne13. donc en votant pour ceux qui préfèrent voir le fn plutôt que la gauche remporter un canton et qui ne se retirent pas pour favoriser l’élimination du rn. Barrage mais que dans un sens, alors pour moi c’est FINI !
      Cette gauche est composée d’enfants de chœur.

      Signaler
  27. Mistral Mistral

    N’oublions pas le passé récent, à Marseille les électeurs de gauche ont voté Rubirola et c’est Payan qui est Maire !
    Hollande disait avant d’être élu “mon ennemi c’est la finance” et il a choisi un banquier comme conseiller puis comme ministre de l’économie !
    Les trahisons créent l’abstention !
    On peut encore citer les trahisons de ceux qui ont oeuvraient au sein d’il est temps mais qui négociaient par ailleurs avec EELV dans le dos des autres, pour finir par lâcher tous les militants sincères d’Il est temps en espérant gagner une petite place de conseiller régional.
    Finalement les traitres ont perdu et j’espère qu’ils disparaitront du paysage politique.

    Signaler
  28. Echor61 Echor61

    Il ne s’agit pas d’une trahison, j’ai voté pour cette liste au 1er tour et il est clair que dans les conditions actuelles, j’aurai et je voterai Muselier au 2ème tour. Rien n’est comparable à laisser les lycées, la culture, la mobilité, l’économie, l’argent de l’Europe, … aux mains du RN. Quelques sièges et une représentation minime dans l’hémicycle et sans aucun pouvoir (dites moi, quelles sont les marges de manœuvre et d’actions des élus de gauche à la mairie de Fréjus ?) ne sont rien au regard de ce danger. Nous devons nous ressaisir, il ne s’agit pas d’un jeu politique et pour ce qui me concerne je pense que ceux qui ne feront pas ce choix (difficile) apporteront de fait un soutien implicite au RN et cela aussi il faudra l’assumer. Et je me fous de savoir si cela serait réciproque dans un cas contraire, j’agis pour défendre mes convictions pas celles des autres.

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      je cite Maurice ( intervention du 21/6 sur le sujet des élections)
      Bah, la Region n’est que le supplétif décentralisé et coûteux du gouvernement central. À part financer en bombant le torse des fifres et des tambourins en costume Tergal et raie au milieu plutôt que du spectacle de rue en guenilles et dreadlocks, elle ne fera que remplir les obligations de sa feuille de route.
      ne croyez pas que la majorité quelle quelle soit peut faire n’importe quoi, les financement vienne de l’Etat qui garde un droit de regard

      Signaler
    • patrick patrick

      vous oubliez, permettre la privatisation du ter, augmenter le nombre des bateaux de croisières, financer le grand prix de f1, faire du greenwhatching…

      Signaler
    • Chris13 Chris13

      Moi je n’ai pas voté au premier tour et je prévois d’aller faire barrage au second. Le sentiment de trahison est moindre. Oui vous avez raison qq conseillers d oppositions au cr ne changeront rien, mais reporter la responsabilité sur les très rares électeurs de gauche qui votent encore en paca c’est une faute de la part de Faure et Bayou…

      Signaler
  29. BRASILIA8 BRASILIA8

    patrick ça c’est le programme de Muselier pour lequel Mariane 13 de gauche appelle à voter

    Signaler
  30. kukulkan kukulkan

    Une honte ! la gauche ne gagnera plus rien comme ça …. au moins auraient-ils négocié ce retrait contre des sièges ? 1/3 serait logique…

    Signaler
  31. zaza zaza

    Il faudrait lire la brève de ce soir
    Martine Vassal renouvelle son appel à faire barrage au Rassemblement national
    FRONT
    BREF
    le 22 Juin 2021
    0
    Faut-il y voir une des conséquences, par ricochet, du retrait de Jean-Laurent Félizia (Rassemblement écologique et social) aux régionales au profit de Renaud Muselier (Les Républicains) ? Martine Vassal, présidente sortante LR du département, renouvelle auprès de nos confrères de La Provence, son appel à faire barrage au Rassemblement national dans les cantons où celui-ci est opposé à la gauche.

    Dès dimanche soir, la sortante esquissait ce front républicain qui ne dit pas son nom : “Il nous reste à confirmer notre victoire dimanche prochain, de manière à écarter les candidats du Rassemblement national, nos seuls adversaires ce soir”. Auprès de La Provence, elle insiste : “Il est fondamental d’empêcher le RN d’entrer au conseil départemental. Ils n’ont pas de programme, pas de tête de liste, ils ne sont pas sur le terrain et c’est une collectivité de proximité. Je ne suis pas propriétaire des voix, mais à titre personnel, je ne voterai jamais pour faire élire un candidat RN. J’espère que tous les candidats du premier tour seront aussi clairs que moi”.

    Signaler
  32. Benoit Hannart Benoit Hannart

    Pas très glorieux

    Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Très bonne pêche @patrick. Une argumentation sur le fond et qui plus est concise. A mettre entre toutesles mains de gauche et de droite…, à la veille d’un second tour. (et dans toutes les régions).

      Signaler
  33. Elric Menescire Elric Menescire

    Alors les castors ? Heureux ?
    De plus en plus d’électeurs se rendent compte de la vaste supercherie que constitue une soi disant démocratie qui ne représente toujours que les mêmes …
    La prochaine fois.l, vous ferez comme les deux tiers des gens : vous ne raterez pas votre cours d’aquaponey, car c’est bien plus important.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire