Quand Only Lyon vient chasser sur les terres de Marseille on the move

À la une
le 13 Mai 2011
15

Après les grecs, ce sont les gones qui débarquent sur les rives du Lacydon. A partir d’aujourd’hui et pour tout ce week-end, la métropole du Grand Lyon est venue décliner sa marque « Onlylyon » sur le Vieux-Port.

Après avoir été la première métropole française a avoir crée une véritable « marque » afin de mieux vendre son territoire, aux touristes, aux étudiants, ou aux entreprises et autres investisseurs, sur le modèle d’Amsterdam avec « I amsterdam« , et l’avoir déclinée sous forme de campagne pub traditionnelle, nos voisins rhône-alpins innovent encore en organisant cette fois un véritable road-show,  » Only Lyon On Tour« dans plusieurs grandes villes européennes. Paris, Lille et Marseille pour la France, mais aussi Londres, Barcelone, Milan, Bruxelles et Berlin. L’idée c’est de passer 3 jours au coeur de ces grandes villes, et de faire le maximum de contacts. Jeux concours via internet, distribution de luxueuses plaquettes, podium avec le groupe de break dance « pockemon crew« , champions du monde et d’europe de hip hop, c’est mieux que l’équipe dont ils portent les maillots ( eh,eh). On ne sait pas si c’est de l’embush marketing, en tout cas c’est une belle opération de com, pour faire la promotion d’une métropole et avec des budgets peu élevés ( 350 000 euros pour l’ensemble de la tournée), même si l’animation est un peu légére. On espérait que Bocuse allait nous faire gouter quelques quenelles, mais en revanche il y a quand même des coups de beaujolais à boire, avec modération bien entendu. Un exemple de marketing territorial plutôt réussit, à un moment où les grandes villes sont de plus en plus en compétition entre elles pour attirer touristes et investisseurs, et sans forcément se faire de cadeaux.

De son côté, avec sa marque  On the Move, Marseille essaie de rester dans la course. Même si, contrairement aux lyonnais, ce qui fait bien évidemment leur force, on n’a pas réussit à mettre les différentes institutions ( ville, MPM, office du tourisme, conseil général, provence promotion, Euroméditerranée…) derrière une même marque ombrelle, et une même signature. Du coup, quand Lyon s’adresse à tout le monde : investisseurs, touristes, étudiants, chefs d’entreprise, jeune actif en quête de nouveaux horizons, On the move se cantonne aux touristes. Et forcément, il y a aussi le problème du budget, on en a toujours plus à 12 que seul, ce qui permet de voir les choses en plus grand. Autre bonne idée de communication, Lyon a lancé sous la marque Onlylyon un réseau d’ambassadeurs, plus de 5000 aujourd’hui pour que tous les lyonnais, où qu’ils soient dans le monde, puisse porter la bonne parole à leur échelle. Ce réseau social fédéré par le site permet à la fois de garder le contact avec les lyonnais expatriés, mais aussi à l’agence de développement d’être mis au courant de toutes les opportunités que peuvent dénicher 5000 personnes. Une communication parfois un  brin prétentieuse  » Lyon the ideal french city », mais plutôt efficace. Un bon benchmark en tout cas pour la métropole marseillaise.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Prof Prof

    Mrs. Pfister, Gaudin, Guerini, Caselli, Zeribi, M.Euromed, M.Université d’aix-Marseille… on prend son cahier, son stylo et on va prendre des notes svp !
    Et inch’allah après on se réunit, on se met d’accord et on collabore ! ça fait longtemps que c’est plus un gros mot “collaboration”, allez y, ça ne fait pas mal !

    Signaler
  2. Communicator Communicator

    2 choses sur les réponses de Madame Onlylyon :
    – Un bon point sur “j’adore Marseille” et “la 2e ville de France” quand on connait la rivalité des 2 pour savoir qui est la 2e, ça fait sourire !
    – Un mauvais point qui révèle la seule grande faiblesse d’Onlylyon. “3 bonnes raisons de venir à Lyon ?” et elle dit :”c’est comme un petit Paris”. OK, si c’est ça, autant faire 1h20 de train en plus et avoir l’original. Cette démarche est mangnifique d’un point de vue marketing, mais il leur manque le plus important : un positionnement différenciant.
    Lyon ne sera pas une grande ville d’Europe sans sortir de l’ombre de la Tour Eiffel !

    Signaler
  3. céhère céhère

    Ils ont un problème avec le Français tous ces gens non ?

    Signaler
  4. raphael raphael

    Quand je pars de Saint Charles et que j’arrive à Part Dieu, j’ai l’impression d’arriver en Suisse : une gare et une ville propres, des transports en commun qui fonctionnent avec des traçets normaux, des musées et des équipements publics de qualité, des piscines ouvertes le WE et…pas un seul syndiqué de Force Ouvrière!

    Signaler
  5. Carlito Carlito

    Lyon est vraiment en avance sur Marseille… qui connait la campagne On The Move ? Marseille est une ville un peu ringarde où il ne se passe pas grand chose. Marsactu fait très bien son boulot (c’est déjà ça de l’avoir car sinon on ne sait rien sur Marseille) mais il va falloir un peu d’émulation sur d’autres thématiques pour que tout cela évolue plus vite…

    OnlyLyon est déjà extrêmement connu sur Lyon et assez efficace… allez Marseille faut s’activer !

    Signaler
  6. Momo Momo

    Lyon et Marseille on a le même sang qui coule dans nos veine, le Rhone.

    Il y a pas que Paris en France.

    Signaler
  7. athe athe

    Pas évident de se faire une place au niveau européen, tant que Paris détient tout: le pouvoir politique et médiatique, et le pouvoir de phagocyter tous les budgets, de la culture jusqu’aux transports. A Paris, on n’ose imaginer des jeux olympiques, ou une exposition universelle, qui n’auraient pas lieu à la capitale – et c’est pourtant ce qu’on fait dans d’autres pays (Allemagne, Espagne, etc.)
    A mon avis, ces actions médiatiques ne servent qu’aux villes avec une image forte. Marseille et Lyon doivent d’abord se débarasser de leur image de ‘ville de province’ et affirmer une identité propre. Côté image, Marseille a d’autres problèmes malgré un potentiel énorme, mais ce ‘comme Paris en plus petit’ des Lyonnais est évidemment désastreux. Personne ne va à Barcelone pour voir ‘Madrid en un peu plus petit’. Pour sortir de l’emprise de Paris, il faudra surtout commencer par l’oublier un peu, et se saisir de tous les moyens possibles – l’Europe, des contactes priviligiés avec d’autres grandes villes, etc. – et des vrais médias (et en particulier la presse) à la hauteur des ses ambitions. Mais le plus grand handicap de ces deux villes restera Paris.

    Signaler
  8. liseron duveteux liseron duveteux

    Lyon peut faire ce qu’elle veut,elle se trouvera toujours entre,Paris et Marseille.
    Marseille au même titre que les grandes villes méditéranéènne,Barcelone,Naples,Gêne,a quelque chose en plus,que même Paris ne pourra jamais avoir.
    Ces villes sont des villes pays.

    Signaler
  9. Fredo2009 Fredo2009

    Je trouve cette initiative géniale. Sur ce coup, Lyon fait preuve d’audace et de d’opportunisme alors que cela manque depuis trop longtemps aux villes françaises. J’espère que d’autre villes suivront pour le bien de notre image nationale.

    Signaler
  10. LILI LILI

    Moi je dis bravo à Lyon pour cette tournée. Beaucoup de gens donnent leur avis mais en attendant, Lyon agit et fait des choses… Même si tout est toujours critiquable, je trouve que ça donne une image sympa de leur ville. Je vis à Marseille et j’aime cette ville, mais là, il faut bien reconnaître que nous avons pris beaucoup de retard dans la compétition que se livrent les villes à l’échelle nationale et internationale.

    Signaler
  11. Manipulite Manipulite

    Comparez les données économiques de Lyon et Marseille (créations d’entreprises, chômage,innovations) qualité de la vie (transports, sécurité, propreté, crèches…) et vous verrez que Marseille est plus proche d’Alger que de Lyon.
    Allez un coup de pastaga et on oublie tout ça !

    Signaler
  12. Bastien Bastien

    Ce qui me pose problème c est pas tant qu ils aient besoin de venir à Marseille faire la promo pour attirer les touristes, étudiants et investisseurs car Marseille peut et doit faire de même ! C est surtout le réseau d embassadeurs. Ce réseau qui existe depuis bien plus longtemps que 2007, car en 2003, lorsque j étais en californie j ai vu des lyonnais cracher sur Marseille en disant que c était une ville pourrie pleine d arabes ( n hesitant pas a dire que marseille faisait partie de l algerie!) et avec un fort taux de criminalité! Et en n hésitant pas a insister sur la prétendue merveille de selon eux leur 2ème ville de France, Lyon …. Havre de paix, ….. Voila moi ce qui me gêne c est que ce réseau d ambassadeur est une réalité aujourd hui et j en ai même informé la cci en disant qu il nous fallait absolument une cellule de veille pour recenser ce genre de dérapages et d utiliser ça contre cette ville de lyon et ce grand Lyon qui se croit tout permis, voire même d organiser d autres initiantives mondiales pour promouvoir mpm et Marseille Provence … Tout cela doit absolument commencer par la mutualistion des pouvoirs et des finances entre les communautés urbaines de Provence et vite avec la cci et la creation un club des investisseurs Marseille provence en chefs d orchestres

    Signaler
  13. emr1 emr1

    La bonne dénomination est Office DE Tourisme Blandine, depuis 2004 tous les Offices de Tourisme de France sont dénommés ainsi. et pas qu’Only Lyon, Marseille aussi, Nices, Paris… il faut s’y mettre. Office DE Tourisme de France !

    Bravo pour cette belle promotion !

    Signaler
  14. Tresorier Tresorier

    J’ai vécu 20 ans à Lyon et je suis absolumment content d’en être enfin parti.

    Lyon a pour elle une belle architecture et des emplois à profusion.

    Pour le reste, les gens sont froids et hautains (c’est le coté “petit Paris”), on est loin de la mer et de la montagne, il fait affreusement chaud en hiver et très froid en hiver, c’est humide, les pauvres et les immigrés sont relégués aux fins fonds des banlieues, Bron Terraillon, Vaulx en Velin Mas du Taureau, Vénissieux Les Minguettes, Caluire et Cuire sont des cités pourries et dignes du 9-3,….. Bref, rien de très intéressant.

    Je ne comprend pas l’attitude des lyonnais.

    Marseille a besoin d’eaux et eux ont besoin de nous. On pourrait mettre en commun nos intérêts et nos atouts au lieu de se concurrencer, au plus grand profit de Paris.

    Par ce que Marseille a plus de relations avec Paris qu’avec Lyon.

    Et c’est le cas de toutes les villes de province.

    LAMENTABLE !!!

    Signaler
  15. Myrelingues Myrelingues

    Je suis Lyonnais. Les Lyonnais sont peut-être un peu moins chaleureux que d’autres, mais ils ne sont pas spécialement hautains. Il faut aussi comprendre la façon de penser lyonnaise qui est certes spécial , mais pas méchant. Moi, je ne le remarque qu’à peine.

    En général, dans les grandes villes, la banlieue est toujours plus pauvre que le centre-ville. A Marseille, c’est différend : même le centre-ville est pauvre, c’est comme une grande banlieue.

    Quand la femme dit que c’est comme un petit Paris, elle veut surtout dire que Lyon a toutes les qualités d’une grande ville comme Paris.

    Et pour continuer sur Paris, je dirais que Paris a tout fait pour créer une dépendance autour d’elle. C’est normal que toutes les villes aillent vers elle, puisque Paris a tout prit !

    Pour finir : Lyon ne veut pas vampiriser les ressources de Marseille, au contraire. Cette campagne, c’est pour créer du lien entre les deux villes.

    Mais lke véritable problème pour Marseille, comme pour Lyon, c’est… Paris et le centralisme ! Et tant que personne ne se battra pas contre le centralisme, ça ne changera jamais !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire