Quand Grand Littoral et Carrefour surfent sur la misère étudiante

Actualité
le 16 Avr 2021
5

Le centre commercial des quartiers Nord vient de lancer un concours pour répondre à la précarité alimentaire étudiante. Chaque jour pendant un mois, un étudiant qui aura fait ses courses sur place sera tiré au sort pour gagner un bon d'achat d'un montant équivalent, à dépenser dans le centre. Un "jeu" qui ne fait pas du tout rire les syndicats étudiants.

Le centre commercial défend un engagement "citoyen" tout en incitant les étudiants à consommer chez lui. (Photo GM)

Le centre commercial défend un engagement "citoyen" tout en incitant les étudiants à consommer chez lui. (Photo GM)

“Faire de la communication sur le dos d’étudiants précarisés envoie un très mauvais signal”. À l’instar de Rémi, porte-parole de Solidaire.s étudiants Aix-Marseille, les syndicats étudiants sont remontés contre Carrefour, ce jeudi 15 avril. Et pour cause : l’enseigne lance ce jour sa campagne “Le mois solidaire étudiant”. Chaque jour pendant un mois, le concours […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. petitvelo petitvelo

    On dirait un système inventé par un politique local : plutôt que d’aider vraiment tout le monde dans l’intérêt général, j’en aide quelques uns pour mon intérêt particulier. C’est Jean-Noël ou Jean-Claude le prénom du nouveau conseiller marketing de Carrefour ?

    Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Même pas un petit peu honte d’inventer une “loterie” de la précarité pour faire de la com pas chère, Carrefour ?

    Signaler
  3. Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

    Un tirage au sort ! Un gadget de comm… Mais quelle honte. En plus il y a une obligation d’achat ce qui revient à consentir une remise de 50% mais pas à faire un don, d’ailleurs proportionné à la consommation. Donc le gars qui peut se payer un paquet de nouilles gagnera… un deuxième paquet de nouilles. Mais les plus belles nouilles, c’est au service commercial de Carrefour qu’on les trouve. Un peu de mal à “positiver”, là.

    Signaler
  4. Monique Gava Monique Gava

    honteux de se faire de la pub sur le dos des précaires, aujourd hui étudiants, demain handicapes ou autres précaires ….HONTEUX!!

    Signaler
  5. corsaire vert corsaire vert

    Entièrement d’accord avec cette exploitation honteuse de la misère , en bon capitalistes ….ou charité bien ordonnée commence par soi même .
    Dans la gamme de l’exploitation de l’homme par l’homme vous avez le choix !
    Quant à Biocoop je suis désagréablement surprise que leur éthique affichée soit si éloignée de leurs pratiques !
    Il y a de quoi se poser des questions sur l’authenticité de leurs bio quand le profit prime à ce point .

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire