Pour recaser son fidèle, Renaud Muselier s’assoit sur la déontologie

Info Marsactu
le 21 Oct 2020
8

L’arrivée d’un nouveau directeur général à la tête de la société du canal de Provence doit être validée ce mercredi. Mais la Haute autorité pour la transparence de la vie publique qui doit vérifier au préalable qu’il n’y a pas de conflit d’intérêts n’a pas encore rendu son avis.

C’est le jour J pour Jean-Luc Ivaldi. Ce mercredi matin au Tholonet, sa candidature à la direction générale de la Société du canal de Provence (SCP) doit être avalisée par le conseil d’administration. Y siègent majoritairement des élus de plusieurs collectivités locales qui vont étudier le profil de ce directeur général adjoint des services de […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Renaud Muselouis XIV : tel est mon bon plaisir.

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Louis XIV était “Le Roi Soleil” , notre Muselier n’est qu’une naine rouge et encore.
    Cette morgue est insupportable , le canal de Provence avec cette désignation va être une maison de retraite dorée pour les petits marquis de la “muselierie”. Le prix du m3 va augmenter.

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      en effet les naines rouges sont peu lumineuses
      par contre elles peuvent briller pendant des centaines de milliard d’années ce qui n’est pas bon pour nous dans le cas de Musellier

      Signaler
  3. Manipulite Manipulite

    Délit de favoritisme pour Muselier et les dirigeants de la SCP complices.
    Le conseil régional PACA a une déontologue des élus + un déontologue du personnel (sic) + une commission de déontologie.
    C’est la com de Muselier et Estrosi !

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Oui ils sont équipés en déontologues , mais ils sont sourds ,muets et aveugles

      Signaler
  4. LN LN

    Les politiques ont désormais ce mot là à nous refourguer : “j’assume”. Ce qui ne veut plus rien dire dans leur bouche, c’est à dire en accepter les conséquences. Mais comme de conséquences il n’y en aura pas alors c’est comme ca, à prendre ou à laisser, ILS assument et circulez… Et je leur dirai presque qu’ils ont raison puisque cela ne changera rien à ce qu’ils, sont, ce qu’ils font ou ce qu’ils disent.
    Ils assument. Un point c’est tout

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      “J’assume”, c’est la version moderne du “m’en fouti” de Gaudin, à l’ombre duquel tant de politiciens locaux ont été élevés.

      Signaler
  5. jasmin jasmin

    Le Conseil d’Administration peut parfaitement reporter la décision après l’avis de HATVP puisque légalement, c’est un préalable. Ils vont s’assoir sur combien de lois? Il n’y a pas une instance de l’Etat qui peut annuler le vote du conseil d’administration pour vice de forme? On a vraiment trop de trous dans la legislation, surtout sachant qu’il existe des regions comme la notre où l’Etat et la loi sont juste des mots du dictionnaire.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire