Pour la fin de l’été, la mairie élargit les horaires d’ouverture de la plage des Catalans

Actualité
le 28 Juil 2020
8

Marqueur politique attendu sur la question de l'accès au littoral, la réouverture nocturne de la plage des Catalans lors des week-end va faire l'objet d'un arrêté municipal. Le CIQ Pharo Catalans dénonce l'absence de concertation et une décision "catastrophique" pour les riverains.

L’arrêté municipal n’est pas encore signé, mais il devrait lancer l’été marseillais de la nouvelle majorité. Jusqu’alors fermée à partir de 20 h tout l’été, la plage des Catalans restera finalement ouverte au public toute la nuit le weekend. En semaine, l’accès pour les plagistes sera possible de 7 h à 22 h. “On ne veut pas de la privation, de la prohibition. Marseille est une ville tournée vers la mer mais parfois on a l’impression qu’on lui tourne le dos”, avance Hervé Menchon, nouvel adjoint en charge de la mer, du littoral, de la biodiversité marine et des plages.

La mesure, qui devrait être confirmée par Michèle Rubirola ce mardi 28 juillet, arrive en rupture avec le précédent mandat. Depuis 2004, l’accès à la plage proche du centre-ville était réglementé pour des raisons de sécurité. L’ex-maire LR de secteur et candidate perdante Sabine Bernasconi, qui a un temps défendu une mesure similaire au Prophète, avait toutefois inclus dans son programme une extension à 22 h. “Nous sommes sur une saison bien entamée, cela va surtout prendre la forme d’un essai. Nous allons être vigilant sur place”, indique l’élu EELV. Une précision qui ne suffit pas à rassurer Jean-Pierre Galeazzi qui se dit “pris de court” par la décision et dénonce une “absence de concertation”.

Le président du CIQ Pharo Catalans tient une position également défendue dans une liste de propositions sur la “protection et sécurisation” du littoral des CIQ du 7e arrondissement. “La situation des Catalans n’est pas comparable aux autres plages, les habitation sont à 20 mètres, cela engendre beaucoup de nuisances, indique-t-il. Nous sommes favorables à une ouverture jusqu’à 21 h30 mais nous le répétons, la plage des Catalans doit être fermée la nuit.”

Absence de consensus

Hervé Menchon concède l’absence de “consensus sur l’ouverture de la plage le weekend“, mais tente de rassurer. “La présence humaine sera renforcée avec deux agents de la police municipale minimum”, assure l’adjoint. Un argument qui ne convainc pas Jean-Pierre Galeazzi : “Il n’y a pas d’éclairage, c’est impossible de surveiller. C’est un non sens d’un point de vue de la sécurité”. Interrogé sur ce point par Marsactu, la préfecture de police n’a pas donné suite avant la parution de notre article.

Pour d’autres, la décision est accueillie à bras ouverts. “C’est une vraie avancée. La fermeture des plages est inadmissible, d’ailleurs nous avions gagné face à la mairie”, se réjouit Gérard Jeanson, président du collectif de défense du littoral 13. En janvier 2019, le tribunal administratif avait donné raison à l’association en annulant l’arrêté municipal de 2016 limitant l’accès aux plages de 20 h à 8 h 30 en juillet et en août. Une décision qui n’avait pas empêché la Ville de prendre un nouvel arrêté pour l’été 2019.

“La fermeture d’une plage, c’est contredire une loi : celle de l’accessibilité au littoral. Notre objectif est que tout le monde puisse se baigner le tout dans un cadre respectueux”, pose Hervé Menchon, qui espère une publication de l’arrêté municipal avant ce week-end. Entre marqueurs politiques et premiers mécontentements, la nouvelle majorité a fait son choix.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. CathBZ CathBZ

    la loi, c’est ouverture TOUS les jours.

    Signaler
  2. Assedix Assedix

    Excellente décision !
    Je n’ai qu’une crainte, c’est que les réfractaires -qui ne manqueront pas de monter en épingle le moindre incident – parviennent à effrayer tous ceux qui veulent simplement profiter de la plage un peu plus tard et finissent par chasser l’immense majorité des gens susceptibles de profiter de cette extension horaire.
    Une seule solution, aller en profiter le plus souvent possible pour se faire une idée par soi-même ! 🙂

    Signaler
  3. Manouchaparde Manouchaparde

    Les matinaux et les sportifs apprécieront un bain très matinal et un séchage au soleil doux du matin !
    On peut comprendre les raisons d’une réticence à l’ouverture tard le soir ou la nuit mais pourquoi priver la population d’un bain tôt le matin au lever du jour et avant qu’il fasse trop chaud ?
    J’aurais bien vu une ouverture en semaine dès 6h ou 6h30…

    Signaler
  4. juH juH

    “La situation des Catalans n’est pas comparable aux autres plages, les habitation sont à 20 mètres, cela engendre beaucoup de nuisances”
    Chez moi, à moins de 20 mètres, il y a 3 bars ouverts après 22 h… Et je n’en fais pas tout un fromage.
    Ces gens jouissaient d’une situation privilégiée. On peut comprendre qu’ils se défendent. Mais ils ne peuvent pas aller à l’encontre de l’intérêt général.
    S’ils ne veulent entendre que le clapotis des vagues, ils n’ont qu’à aller profiter de leur retraite sur un voilier.

    Signaler
    • CathBZ CathBZ

      très bien résumé!!

      Signaler
  5. Haçaira Haçaira

    Désolée, mais je ne sais pas où poser ma question qui n’a rien à voir avec les plages : pouvez-vous parler de ce qui ce passe sur la plaine ? Merci

    Signaler
  6. barbapapa barbapapa

    2 fermetures aujourd’hui et il y a quelques petits jours pour pollution aux bacteries e coli sur la plage des Catalans, sans phénomène météo particulier : seraient-ce encore les chiottes du Cercle des Nageurs qui débordent et s’écoulent gaiement dans l’anse des Catalans ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire