Pour couper les ponts avec la SPA, la Ville de Marseille exfiltre ses animaux à Cabriès

Info Marsactu
le 4 Déc 2020
4

Nouvelle étape dans le conflit entre la mairie de Marseille et la SPA locale. La Ville a décidé dans l'urgence de confier la gestion de la fourrière animale à un autre refuge. Tous les animaux de la fourrière municipale vont migrer à Cabriès.

La SPA Marseille-Provence gérait la fourrière animalière municipale depuis 2001. (Photo d'illustration LC)

La SPA Marseille-Provence gérait la fourrière animalière municipale depuis 2001. (Photo d'illustration LC)

Dans le duel entre la SPA Marseille-Provence et la mairie, cette dernière vient de reprendre la main par un coup de force. La semaine dernière, l’association obtenait de la justice l’annulation du nouveau marché de fourrière animale, qu’elle venait de perdre pour la première fois en 17 ans. Mais mardi, tandis que la SPA locale […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Jacques89 Jacques89

    Fut un temps où les animaux errants alimentaient la savonnerie de Saint-Louis. Pas sûr qu’à l’époque les conditions d’euthanasie étaient des plus strictes, mais cela avait pour avantage d’abréger les souffrances de pas mal d’animaux exposés à quantités de dangers.

    Signaler
    • MPA Eco-hotes MPA Eco-hotes

      Du recyclage en quelques sortes… c’est choquant tout de même, de se dire que nos savons pouvaient être à base de chiens et chats abandonnés… !

      Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Et si on vous dit que la plupart des produits cosmétiques sont à base de graisses animales ça vous choque? Quand j’imagine ces animaux, pour la plupart, écrasés sur les routes et mourir dans d’atroces souffrances, je préfère autant que leur fin soit traitée dignement.

      Signaler
  2. MPA Eco-hotes MPA Eco-hotes

    La 2è ville de France, Marseille avec ses 861 635 habitants a lancé son appel d’offre pour le marché en DSP de la Fourrière et la stérilisation des chats errants dans la ville de Marseille le 11/04/2020 avec réponse pour le 11/05/2020… et malgré la crise du COVID cela n’a été prolongé que de 8 jours (18/05/2020).
    => En juillet 2020, l’appel d’offre a été relancé… Pourquoi ? Mystère

    2 lots dans cet appel d’offre de la ville de Marseille

    1- la Fourrière: budget entre 400 et 850 000 € HT
    2- La stérilisation des chats errants (abandonnés): budget entre 80 et 200 000 €HT (tarif associatif stérilisation simple mâle: 50 €, femelle: 60 € = maxi 3 300 chats)

    Au vu de ces sommes que l’on aime les animaux ou pas, tout.e Marseillais.e devrait s’intéresser à cette dépense !
    Les cahiers des charges pour utiliser ces sommes sont si inexistants, si légers, sans contraintes de bien-être animal, ni de suivi de entrées, sorties, recherches et aucune SENSIBILISATION en amont.
    C’est donc un marché qui s’auto-entretient avec des dépenses toujours + hautes

    Historique du nombre de stérilisations à Marseille
    2003 : 4 510 stérilisations
    2004 : 4 039 stérilisations
    2005 : 3 047 stérilisations
    2013: 1 100 par la SPA de Marseille qui recevait des subventions pour 3 000 chats

    A quoi était consacré le budget non dépensé ??? ==> Le marché lui a donc été retiré et donné à la « #FondationClara » issue du Groupe SACPA

    10/09/2018 : 570 stérilisations par la « Fondation Clara » !??
    Pendant qu’1 seule nourricière en a stérilisé 100 entre janvier et septembre 2018.

    A quand un vrai cahier des charges ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire