Plongée dans le chaos ordinaire de la copropriété du Parc Corot

Reportage
le 14 Juin 2021
2

Depuis des mois, les habitants du parc Corot, dans le 13e arrondissement, vivent le chaos d'une copropriété dégradée, en proie aux squats et à la violence ordinaire. Une situation inextricable pour les copropriétaires comme pour les habitants.

La tour C et le bâtiment A qui concentrent l'essentiel des problèmes de la copropriété. Photo : B.G.

La tour C et le bâtiment A qui concentrent l'essentiel des problèmes de la copropriété. Photo : B.G.

En ce début d’après-midi pré-estival, le calme règne au Parc Corot. Une torpeur trompeuse qui tranche avec les tensions régulières que connaît cette grande copropriété dégradée du Nord de Marseille. Il y a quelques semaines encore, un jeune homme de 21 ans est tombé sous les balles d’un règlement de comptes, sur fond de narcotrafic. […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Merci pour ce reportage qui montre que le problème des cités, des squats, des trafics, est complexe, avec divers acteurs impliqués.
    La solution n’est donc pas simple.

    Reste la question : pourquoi les pouvoirs publics ont-ils laissé ces cités et ces quartiers, leurs habitants, abandonnés, la situation dégénérer ? Ici et ailleurs ?

    Signaler
    • Avicenne Avicenne

      En 1970, j’allais donner des cours bénévolement dans cette cité et ce n’était déjà pas bien brillant pourtant la grande majorité des habitants étaient «  blanches ! « .
      Les propriétaires sont responsables de la dégradation de leurs biens, un appartement et un immeuble s’entretiennent comme une voiture ou autre.
      Maintenant, cette mafia nigériane qui a pris possession des lieux n’a pas vocation à demeurer en France.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire