Parc national des calanques : "Un énorme travail de concertation"

À la une
le 14 Juin 2013
8

Un décret, un périmètre, un conseil d'administration, une présidente, un budget, ne manquait plus au parc national des calanques qu'un directeur. Il est arrivé le 1er juin, suivi quelques jours plus tard par un nouveau site internet. Après avoir passé une petite annonce en août dernier, la ministre a sélectionné – parmi trois propositions d'un jury – François Bland, jusqu'alors directeur de l’Office national des forêts (ONF) pour l’Île-de-France et le nord-ouest.

Le job n'est pas une retraite dorée, s'agissant du premier parc national créé en métropole depuis 1979, qui combine terre, mer et aspect périurbain. Sur notre plateau, François Bland, qui a déjà officié à l'ONF Paca, a détaillé sa feuille de route, qui commence par le recrutement et l'organisation d'une équipe. C'est aussi lui qui sera l'interlocuteur pour la longue liste de dérogations et d'autorisations que la charte du parc lui a confiée : chasse, pêche, travaux, compétitions sportives et jusqu'aux tournages de film.

D'où la question de savoir comment le directeur allait trancher toutes ces demandes, avec la pression de nombreuses catégories d'usagers. La réponse, répétée autant que nécessaire, était attendue : la concertation. Entre les contestations avant la naissance du parc comme après – avec un recours en conseil d'État – l'incertitude juridique sur sa présidente, les calanques et même un bug de coordonnées GPS, les calanques veulent surtout éviter les remous.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire