Marseille Carticipe : la démocratie à la carte

À la une
le 18 Déc 2013
13

Un casino sur le Vieux-Port ? Un aquarium à Saint-Loup ? Un village de marques dans la Crau ? Un funiculaire sur la Sainte-Victoire ? La campagne municipale qui s'annonce va voir fleurir les propositions comme des coquelicots au printemps ? Mais qu'en pensent vraiment les citoyens ? Souvent peu consultés par les politiques et les pouvoirs publics, leurs voix restent souvent inaudibles si ce n'est par le biais des bonnes vieilles pétitions numériques ou sur papier.

Or, avec l'avènement de la métropole en janvier 2016, le territoire est censé connaître une mutation en profondeur, pour laquelle les deux millions d'habitants n'ont pas ou peu été associés. Dans cette double perspective, Marsactu s'associe au cabinet Repérage urbain pour lancer Marseille Carticipe, un outil interactif destiné à créer du débat public, à l'échelle du quartier comme du territoire métropolitain. Marseille Carticipe se présente sous la forme d'une carte du territoire sur laquelle vous pourrez poser une bulle pour signaler une envie, débattre d'un projet ou formuler un voeu qui s'inscrit dans l'espace public.

Chacune de ces bulles colorées renvoie à un thème précis (mobilité, bâti, commerce, sports, culture, environnement…), elles-mêmes réparties en sous-thèmes représentées par des icônes. La vidéo ci-dessus vous explique tout, depuis la création du compte jusqu'à l'ajout d'une proposition. Une fois la bulle accrochée à un point précis de la carte, les autres participants peuvent s'emparer de la proposition, la critiquer, l'amender, la commenter, y ajouter des photos… Les idées les plus actives gagnereront automatiquement en visibilité. À moins que vous décidiez d'aller voir au coin de votre rue.

"Gain de productivité démocratique"

Une manière ludique et interactive de renouveler le débat public souvent coincé dans des formes un peu vieillotes qui exclut une bonne part de la population active. "L'idée est justement partie des démarches de concertation pour lesquelles nous sommes amenés à venir en appui aux collectivités, explique Eric Hamelin, le fondateur du cabinet Repérage urbain. Très souvent, nous utilisons des cartes en papier comme support pour relayer l'opinion et les envies des populations. Depuis longtemps, nous cherchions à utiliser les outils du web pour améliorer notre démarche sans rien trouver de satisfaisant".

Chargé d'accompagner la concertation publique autour du projet de plan local d'urbanisme de Laval en 2013, l'équipe de Repérage urbain a décidé d'investir ses frais de mission dans le développement d'un outil spécifique basé sur une carte interactive : la première version de Carticipe est née. "Avec mon frère, nous sommes des geeks depuis l'enfance. Nous nous sommes donc pris au jeu et avons développé une version que nous avons proposée à la ville de Laval. Pour nous, cela correspond à un gain de productivité démocratique". Une version plus sophistiquée a été mise en ligne à Strasbourg en lien avec Rue89 Strasbourg en août, avant Marseille en ce mois de décembre.

"Notre idée est de créer un outil générateur d'idées avec l'ambition de générer de l'intelligence collective et d'élargir le débat sur les questions d'urbanisme", reprend Eric Hamelin. Avec l'arrivée de la métropole et à l'orée des municipales, les citoyens ont donc un outil supplémentaire pour faire connaître leurs envies, leurs revendications ou même l'objet de leur colère. Histoire de prouver aux politiques bientôt en campagne que l'intelligence collective est aussi du côté des citoyens.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire