Manuel Bompard, en campagne dans les pantoufles de Jean-Luc Mélenchon

À la une
le 8 Juin 2022
45

Le cadre de la France insoumise prend ses marques dans le centre de Marseille où il espère succéder à Jean-Luc Mélenchon. S'il doit encore se défaire de l'image du parachuté, Manuel Bompard joue en terrain conquis dans l'une des circonscriptions les plus favorables de France.

Manuel Bompard à la rencontre des clients d'une boucherie place de Strasbourg (3e). (Photo : LC)

Manuel Bompard à la rencontre des clients d'une boucherie place de Strasbourg (3e). (Photo : LC)

Au milieu d’une semaine parfaitement estivale, la pluie a décidé de s’inviter sur le marché de la Joliette, pile au moment où Manuel Bompard devait y distribuer ses tracts de campagne. Les forains remballent et les rares chalands hâtent le pas pour ne pas finir trempés. Mais l’équipe du candidat de la Nupes dans la […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Happy Happy

    Ce n’est pas à l’honneur de la France insoumise d’offrir la circonscription la plus facile de France à un homme blanc, ingénieur et “homme d’appareil”, quelles que soient ses autres qualifications. Mauvais point pour le renouvellement populaire de l’assemblée. Manuel Bompard est peut être le cerveau de son parti, sûrement pas le ventre ni la voix de la belle de mai et Saint mauront.

    Signaler
    • Patafanari Patafanari

      Il est certes blanc, homme (et peut-être même hétérosexuel), mais à sa décharge on ne peut lui reprocher de disposer du physique avenant qui est, malheureusement, toujours un atout pour conquérir les cœurs et récolter les voix.

      Signaler
    • Jean-François BOUYER Jean-François BOUYER

      Je ne vois pas en quoi être un homme blanc heterosexuel, devrait empecher d’être un élu de la République. quand ma maman qui ne pouvait plus se déplacer me donnait sa procuration je votais en son nom en fonction de ses consignes et pas de mes opinions.

      Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Ce n’est pas l’honneur de la France tout simplement d’avoir des candidats qui déclarent que la police tue. Une trentaine de ” flics” tués par an et des centaines de blessés. Visiblement l’insoumis de comptoir avec ces victimes prend son pied grâce à ces chiffres. Il déclare que c’est son Devoir.Je connaissais la liste de nos Droits et Devoirs ,mais celui d’être un con ,est une nouveauté.
    Au sujet de l’Ingenieur Bompard, je vois que nous sommes gâtés.Nous avions déjà l’ingénieur Rué qui est une référence en matière de nullimunicipalité et maintenant Bompard .
    45000 ingénieurs sont diplômés par an, visiblement tous ne sont pas des génies car supporter Pedrolito en politique fait oser,comme dirait l’autre.
    NB .Si les policiers mis en cause dernièrement ont fautés ,ils devront rendre compte de leurs faits .Au moins cela est clair.

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      FO, LFI vos deux thèmes favoris pourriez vous tout de même apporter un peu de variété dans vos commentaire qui tournent au réflexe pavlovien
      merci d’avance

      Signaler
    • vékiya vékiya

      Bienvenue à Manuel Bompard et à la nupes, voire à lfi.

      Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Vous êtes peut être FO et LFI à la fois ?
    Et si en plus ingénieur, là cela serait la totale🤗

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      5mn: beau réflexe

      Signaler
  4. LOU GABIAN LOU GABIAN

    MARSEILLE poubelle politique de la France, décharge politique?

    Signaler
  5. julijo julijo

    Le parachutage politique est une méthode ancienne et assez courante. Ce n’est pas toujours agréable pour les électeurs d’une circonscription. C’est dans certains cas dommageable pour la population, il faut que la « greffe » prenne ! et par ailleurs il y a sûrement aussi des gens du « cru » tout aussi capables de devenir député ; cependant, il est vrai que depuis le non cumul des mandats, et la fonction constitutionnelle des députés, élus de la nation, le rôle local des députés est amoindri. Leur pouvoir reste national, et leur influence dans leur circonscription parfois difficile.

    Il y a eu, et il y a des parachutages amusants, entre autres : chirac, maire de paris, député de corrèze, michel debré, maire d’amboise, et député de la réunion, guigou d’avignon en seine dt denis, mariani du vaucluse député des français de l’étranger, marion maréchal de st cloud au vaucluse, strauss kahn député de haute savoie, puis du val d’oise, taubira députée de guyane, candidate en Ile de France, rama yade de paris au loir et cher, martine aubry de paris à lille et tant d’autres…plus récemment, zemmour à st tropez, blanquer, attal, et quelques autres ; enfin bompard député européen dans la 4e à marseille.
    J’avoue que ce qui me gène le plus ce sont surtout les candidats qui ont des « affaires » accrochées à leurs basques – jugées ou non- je trouve qu’ils devraient attendre que l’action de la justice soit éteinte afin de prouver leur honnêteté et de solliciter les électeurs. Les parachutages dans l’ensemble ne me gênent pas et ne me choquent pas plus que ça.
    Je souhaite seulement que bompard au palais bourbon défende l’ensemble des promesses du programme de la nupes. sa suppléante kalila sevin, fera sans aucun le relais nécessaire.

    Signaler
    • Pascal L Pascal L

      Je vais voter Bompard mais pas de gaité de cœur.
      Pour contredire Braillaise 45000 ingé par an mais pas plus du 20e sont docteurs ingé et, de plus, dans un domaine qui fait partie du hard scientifique.
      Sa thèse est en ligne et, pour en avoir lu un paquet, elle me semble de bon niveau même si ce n’est pas ma spécialité (une thèse de rigolo c’est utile pour se remettre à jour on a 100 pages de l’état de l’art qui permet de ne pas acheter un bouquin sur le sujet, une thèse de très haut niveau, presque tout le monde décroche à la page 2).

      Mais le fait qu’il ait été un bon étudiant de spécialité scientifique ne le rend pas légitime à mes yeux.

      Et le fait qu’il n’aura, au final, que des mandats où il n’y avait rien à faire pour être élu, me gêne encore plus.

      Et Julijo, ce n’est pas parce que la droite fait pareil qu’on ne peut pas s’en plaindre !!!

      Signaler
    • julijo julijo

      @pascal L, je crois que les parachutages ne sont ni l’apanage des uns ou des autres.
      pour mémoire, guy hermier à l’époque était venu de paris pour prendre la place de billoux, plus récemment, corbière élu à paris, s’est retrouvé à montreuil, et mélenchon à tente un coup dans le pas de calais….(et si il y a moins de lfi, c’est du à l’âge de la formation)
      la démarche est largement partagée maheureusement., et cela n’obère en rien la qualité des candidats !

      Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Pour votre info , 10 000 docteurs par an et. 50 000 doctorants.Nous ne sommes donc pas dans un cas de rareté non plus,faut pas exagérer.
    Bon étudiant ,sans doute, mais n’a pas intégré le CNRS, ni l’INRIA Paris ou Henri Poincaré.
    Donc sachons raison garder au sujet du successeur du génie des Carpates.

    Signaler
    • vékiya vékiya

      Sur médiaprt nous avons Meta et sur Marsactu nous avons Brallaisse

      Signaler
    • Pascal L Pascal L

      @Brallasse : docteur tout seul et ingé tout seul il y en a plein. Les 2 c’est moins courant (aussi parce que pendant longtemps, en France, un ingé qui faisait un doctorat c’était suspect : il allait se pervertir à la fac).
      Une thèse dans un labo rattaché à l’ONERA ce n’est pas rien non plus. Bref, faites vous une idée, allez la lire.
      Et pour intégrer le CNRS, encore faut-il le vouloir. Je ne le connais pas, c’est ses choix, et de toute façon il ne postule pas au prix Nobel de math ou de physique théorique, donc on ne mélange pas tout.

      Signaler
  7. Brallaisse Brallaisse

    L’intelligence est un effort pour savoir de quoi l’on parle.”
    Yvon Belaval
    Malheureusement ce n’est pas le cas de certains ici.

    Signaler
    • vékiya vékiya

      heureusement que vous êtes là pour élever le niveau.

      Signaler
  8. hugo2005 hugo2005

    Un parachutage peut être une réussite.
    L’histoire politique locale donne l’exemple de Guy Hermier , parachuté en 1978, dans la circonscription historique de François Billoux , au grand dam des militants locaux et qui durant ses 23 ans de mandat a su recueillir l’adhésion des habitants de sa circonscription.

    Signaler
    • julijo julijo

      tout à fait, je viens de le rajouter à ma “liste” perso des parachutés illustres !

      Signaler
  9. julijo julijo

    @vekiya, quel courage…
    comme pour meta sur mdp, je me permets des propos un peu limites, mais la citation mérite d’être entière : “Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ! Michel Audiard ”

    en même temps, ça a un côté réjouissant de voir le tollé et l’agressivité de ces gens macronistes, ni de droite ni de gauche, qui essaient depuis bien 30 ans la même méthode qui ne marche pas pour sortir les français de leur galère. et qui s’enfoncent, puis qui deviennent méprisants et insultants et ne contrôlent aucun de leurs arguments.

    Signaler
    • vékiya vékiya

      qui est le con ? moi ? brallaisse ? vous ? je ne comprends pas

      Signaler
    • julijo julijo

      non, non, j’appuyais votre commentaire parlant de meta sur mdp. il y a des ressemblances.
      et j’appréciais votre courage de répondre à une agressivité certaine.

      Signaler
  10. Brallaisse Brallaisse

    Pascal , c’était avant. Aujourd’hui nos ingénieurs ne vont pas se pervertir à la Fac comme vous dîtes, même Centrale Marseille a une école doctorale en mathématiques.
    Je vais suivre votre conseil et aller sur le site des thèses,pour voir.
    Je ne le connais pas, et ne tiens nullement à le faire , mais ce qui est est ” hérissant ” c’est l’argument , il est bon en maths, donc c’est une “Tronche”, donc il est compétent,donc il a raison.Le matérialisme scientifique is back.
    Bruno Megret ,front national était polytechnicien, et si l’on suit le raisonnement précédemment évoqué vous connaissez le résultat.
    Qui à raison ?.L”X” ou le Thésard ?
    Quel est le meilleur en calcul ?.
    Ce critère est purement idiot.
    La preuve , le député Hermier, issu de la Fac,prof de Lettres a été un excellent député et regretté.C’est dire.
    C’est l’Homme qui compte, et pas son diplôme comme argument de base.

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      Pourtant ce qui vous gêne chez Mr Bompard c’est qu’il est ingénieur mais pas un mot sur l’ homme

      Signaler
    • Pascal L Pascal L

      C’est exactement ce que je dis depuis le début, qu’il soit meilleur ou moins bon que Villani, je m’en moque. Mais que, par exemple, il ne saura jamais que sa circonscription est envahie par les fourmis d’Argentine, (le 8e fléau d’Égypte si il y en avait besoin d’un de plus) si il n’y met pas plus les pieds que son prédécesseur, ça me dérange.

      Signaler
  11. Tyresias Tyresias

    Ce serait peut-être plus intéressant de mettre en perspective le parachutage en question, avec le retrait de la candidature du leader de Nos vies, Nos voix ?

    Signaler
  12. Brallaisse Brallaisse

    Pas besoin Brasiliab , le fait d’être le successeur de Melanchon est suffisant et édifiant, et le questionnement de Tyresias qui précède éclaire bien le débat.
    A ce titre le sujet de thèse de Kevin Vacher est bien plus intéressant pour la démocratie:« les discours ordinaires sur la sécurité et leur traitement dans les démocraties locales » qu’un traité de mathématiques d’une utilité toute relative pour le Politique.
    Mais Pedrolito pense avoir tout compris ,remplacer une députation populaire , authentique et humaniste par une députation mathématiques semble pour lui la solution.
    C’est son choix, dommage.

    Signaler
  13. Lecteur Electeur Lecteur Electeur

    Le parasitage de cette plateforme de commentaires par un même individu et ce sur tous les sujets dissuade de lire non seulement les commentaires de cet individu mais aussi la liste des autres commentaires souvent intéressants.

    Je propose donc à la rédaction le sujet de réflexion et de décision (positive ou négative) suivant : limiter par programme informatique les commentaires à deux interventions par article pour un même abonné.

    Signaler
    • vékiya vékiya

      attention, vous vous rapprochez de l’urss et de cuba

      Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Ahahah j’ai une meilleure idée encore : faire payer pour commenter. Ou un abonnement premium à 250 euros avec commentaires illimités. Sérieusement, on n’apprécie ou pas les commentaires de Braillaisse… Personne n’est obligé de lui répondre ni même de le lire. En soutenant Marsactu, je soutiens le pluralisme. Celui ci peut et doit pouvoir s’exprimer dans les commentaires aussi. Toute confiance dans l’esprit critique des lecteurs pour faire le tri…

      Signaler
    • Pascal L Pascal L

      L’enfer est pavé de bonnes intentions.

      Signaler
    • julijo julijo

      yes !!! bonne idée les deux commentaires ! je vote pour !

      Signaler
    • Jean-Marie Leforestier Jean-Marie Leforestier

      Suite au commentaire de “Lecteur électeur” :

      A ce stade, il ne me semble pas nécessaire d’instaurer un mécanisme de régulation du nombre de commentaires, ce qui n’empêche pas chacun-e d’être vigilant-e.
      Mais le fond de la question ne manque pas de pertinence. Il me semble que, comme dans tout groupe, il est de la responsabilité de chacun de veiller à ce que cet espace reste un espace de discussion agréable pour toutes et tous. Ce qui passe, comme dans “la vraie vie” par la capacité à laisser la place aux autres de s’exprimer.

      Signaler
  14. Brallaisse Brallaisse

    Allez le dernier pour la route.
    Au moins , nos contradictions mutuelles permettent d’échanger .Ce qui est pas mal.

    Signaler
  15. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    Etonnant qu’on parle des bienfaits ou malfaits du “parachutage” dans le cas des législatives : ça n’a aucun sens et cela trahit la vision pervertie du député que nous ont donné nos regrettables zélus locaux.

    Un député est certes élu localement, mais son mandat c’est de voter les lois, à l’Assemblée, et d’y être aussi souvent que possible : il n’est pas censé tapiner en local.

    Je n’aime pas Bompard. Mais entre lui, qui, comme le tartuffe qui lui sert de patron (j’ai dit patron ?), n’en aura rien à faire du local pour se concentrer sur son “destin” national et sera donc à priori de longue à Paris, et un LRP qui, s’il est élu, mettra un pantin à sa botte à la tête de la mairie du 9/10 et n’ira jamais à l’Assemblée pour être influent uniquement en local et sans même être en 1ère ligne, ben en fait je préfère Bompard. Et ça me fait mal de le reconnaître, mais au sens constitutionnel c’est préférable.

    Comme toujours à force d’être habitués au pire par nos zélus, on y voit la norme et même de la beauté. Exemple du “fini / parti” : qu’y aurait-il de mal à partir si on a fini ? Les faits : c’est le “parti / fini” (“je suis parti donc c’est fini”) qui est effectif, mais on s’est faits dresser à le dire autrement.

    Signaler
  16. Patafanari Patafanari

    Manuel Valls reviens! Il y a une circonscription idéale pour toi!

    Signaler
  17. CriblédeFraise CriblédeFraise

    Il n’y a de parachutage que parce que ces élections – dites nationales – sont un scrutin uninominal par circonscriptions selon des découpages qui s’apparentent souvent à du charcutage.
    Soyons fous et imaginons un scrutin proportionnel et donc de liste… exit les parachuté-e-s.

    Signaler
    • vékiya vékiya

      pas certain car il faudra des têtes d’affiches et de listes ainsi qu’une certaine attractivité des noms sur la liste

      Signaler
  18. CriblédeFraise CriblédeFraise

    Certes, mais si il s’agit de listes nationales comme la représentation du même nom, la question de l’implantation locale ne se pose pas.
    Or quelle est la nécessité d’une représentation locale pour une ou un député quand on a déjà des conseillers municipaux, départementaux, métropolitains et regionaux ?

    Signaler
  19. Jean-François BOUYER Jean-François BOUYER

    Le deputé n’est pas un élu local mais National, il doit penser à ce qui est bon pour la France et pas seulement pour sa circonscription. l’ancrage local juste, mais c’est déjà pas mal de comprendre comment telle ou telle loi ou décsion est ressentie par le pays.

    Signaler
  20. Tarama Tarama

    Pendant longtemps je me disais que le fait qu’aucun politique d’envergure n’essaie d’être parachuté à Marseille indiquait le niveau de toxicité du marigot local, dans lequel les crocodiles nationaux n’osaient même pas plonger… 😬
    (Les mecs devaient rêver d’un autre destin que de se faire emboucaner à leur portail un dimanche à 23h par un Monsieur Frère ou un pote à Anigo).

    C’était un indicateur comme un autre des particularismes locaux.

    (Le cas de M.Bompard, qui n’est pas une célébrité, est un peu différent).

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire