Dans les 13/14 face au RN, les écologistes se rallient à une tête de liste Insoumise

Actualité
le 5 Fév 2020
21

Lors du live face à Marsactu, le candidat "écologiste et citoyen"  Sébastien Barles a confirmé le soutien de sa liste à une démarche d'union à gauche autour de l'Insoumis Mohamed Bensaada.

Mohamed Bensaada en octobre 2019.

Mohamed Bensaada en octobre 2019.

L'enjeu

La liste écologiste et citoyenne de Sébastien Barles va soutenir la candidature de l insoumis Mohamed Bensaada dans les 13/14, tandis que le Printemps marseillais y a désigné Jérémy Bacchi.

Le contexte

Mi-janvier, des discussions avec le Printemps marseillais avaient été lancées pour avoir la liste d union la plus large possible dans ce secteur.

C’est une négociation façon porte qui claque, ouverte puis fermée par ceux qui sont censés discuter d’une liste commune de la gauche, dans le 13/14, plus importante mairie détenue par le Rassemblement national. Après l’annonce de l’investiture du secrétaire départemental du parti communiste Jérémy Bacchi par le Printemps marseillais (lire notre article sur cette annonce), […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Richard Mouren Richard Mouren

    La machine à perdre accélère, bravo les artistes!

    Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Barles fera tout pour éviter de s’allier au Printemps Marseillais. Et ce dernier a pour le moins fait une belle c.nnerie en balançant un nom pour la tête de liste sans aller au bout des discussions visant à une démarche unitaire. Bravo à tous !

    Signaler
    • Louise LM Louise LM

      exact

      Signaler
  3. patrick patrick

    désespérant, la connerie est vraiment bien partagée à gauche

    Signaler
    • ALAIN B ALAIN B

      Barles est-il vraiment de gauche, c’est soyons gentil un social démocrate c’est à dire un centre droit
      S’il était écologiste alors il demanderait la suppression de toutes les voitures dans Marseille, les transports gratuits, cela sensibiliserait au moins les marseillais de la nécessité de lutter contre le réchauffement de la planète

      Signaler
  4. barbapapa barbapapa

    la démarche est putassière

    Signaler
  5. Otox Otox

    Le problème est que ces personnes se disent représentants du peuple, des administrés, des citoyens mais ils représentent seulement leur groupe, leur faction, leur pré carré. Ils sont dopés à l’enthousiasme et à l’acquiescement d’une minorité acquis à leur cause et prête à en découdre avec d’autres, leur semblable en l’occurrence, sur la base d’un pseudo diagnostic construit par des « on dit que » qui leur confèrerait la légitimité générale.
    Je n’ai rien contre M. Bensaada. Je ne valide pas non plus plus la stratégie du P.M. sur ce secteur.
    Toujours-est il que les personnes critiquant le P.M. se drapent toujours de considérations pures et honnêtes alors que eux aussi, avant toute chose, ont une étiquette à défendre, un groupe à faire peser, des intérêts de représentativité d’un parti politique à porter, etc.
    M.Barles et M. Bensaada ne pourront pas dire le contraire. Y’en a marre du narcissisme des petites différences sans valeurs.
    Concentrons nous sur les grosses et elle sont en face!

    Signaler
    • Laurent MALFETTES Laurent MALFETTES

      Oui, tous ces procès en légitimité instruits par les uns et les autres, tous aussi légitimes ou illégitimes que les autres, sont à désespérer. Si on en juge d’après le résultat (au moins trois listes se réclamant de la gauche, de l’écologie et des citoyens) on peut conclure que l’intelligence collective n’existe pas plus que l’abnégation des politiques professionnels ou apprentis politiques déguisés en citoyens. Les électeurs les moins dispersés auront donc le dernier mot, probablement du côté de Ravier. Bravo à tous

      Signaler
  6. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    Vu de l’extérieur (Je ne suis ni à LFI, ni à EELV, et je n’habite, ni ne milite plus dans le 13/14), j’ai du mal à comprendre les réactions hostiles à cette annonce.
    Un premier regroupement c’est déjà un regroupement. Il me semble que c’est maintenant au PM de faire le pas nécessaire pour le compléter, car enfin le retour à une liste PC/PS (qu’en reste t il du PS dans le secteur ? Quand au PCF…) ce n’est certainement pas ça qui va déclencher le vote de l’électorat populaire congelé dans l’abstention !
    Je ne crois pas avoir jamais rencontré M. BENSAADA et on n’est sûrement pas d’accord sur tout, mais son discours sur la représentation des quartiers populaires par les habitants actuels de ces quartiers et sur la nécessaire formation de représentants qui en sont issus est vrai et doit être entendu et soutenu. Sinon on n’est pas de gauche (ou progressiste, comme vous voulez).

    Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Eh bien, nous y voila (enfin!). Eh bien Félix, nous sommes pleinement d’accord sur ce point, concernant ce secteur (assez rare pour être noté).
      — Les passages en force coûtent toujours cher; et bien plus cher encore si on les laissent passer; Et les ceusses qui crient à la division auraient été bien inspirés de le faire quand celle ci a été instaurée/proclamée par M Brachi et le P.M. Les « négociations » façons P.M, où les portes ne claquent même plus tant elles sont fermées, les fins de non recevoir et les absences de réponses ne peuvent et ne doivent pas être acceptées. Et une liste PS/PC agrémentée de quelques « radicaux (de gôche), Madmars ou autres
      « place publique », sur ce secteur, sur sa sociologie, et sur son histoire récente, on voit assez clairement où ça peut nous conduire…
      — LFI, des collectifs, le pacte démocratique, que le P.M a systématiquement écarté, une liste soutenue par des personnes connaissant fort bien ce secteur et bien connues des habitants (C’est qui Bachi?…) ça s’imposait; Et si les verts acceptent de s’y joindre, et de faire exception ici, c’est encore bien mieux. Un petit tour de mes connaissances, sur les jours précédents, m’avait permis de compter une quinzaine de personnes, qui ne s’abstiennent jamais, décidées à voter nul ou blanc ou même à s’abstenir (ce que d’ailleurs je pressentais quelque peu) face à une telle « offre » politique, et à de telles pratiques politiques qu’il importe de combattre.
      — Faute de bouter Vassal/Ravier hors les murs (il aurait fallu s’y prendre tout autrement), faute de réaliser une union DES gaucheS et du pacte démocratique, l’essentiel est que chaque sensibilité qui en relève puisse s’exprimer, voter. Ceci afin que les pourcentages de Vassal/Ravier, et de Berland/Macron (même s’il fera pétoule), soient le plus faibles possible. Ceci afin qu’ils soient le moins fort possible. Egalement pour préparer la suite les suites ( on me dit dans l’oreillette que 2020 est une année fortement électorale….).
      — Bon, si maintenant et d’aventure M Brachi et ses printaniers associés veulent bien rompre avec leurs pratiques hivernales et monter dans le train, avant qu’il ne démarre, alors du coup ce secteur devient un exemple et un modèle pour l’ensemble de Marseille. Outre que ça donnerait quelques soucis à M Ravier, ça nous changerait grandement du passé récent, et de l’image, de ce secteur, de Mm Andrieux et de son bracelet Dior…

      Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Heu, dans l’oreillette on me murmure que 2021 (!) est une année fortement électorale.

      Signaler
    • Richard Mouren Richard Mouren

      « Un premier regroupement, c’est déjà un regroupement ». Nous sommes aujourd’hui 5 février) à 22 jours de la date limite de dépot des listes et à 39 jours du premier tour. Nous avons bien le temps de faire un second, voire un troisième regroupement (un quatrième?). Pendant ce temps le RN galope dans les boîtes aux lettres avec plein de propositions qui résonnent favorablement dans le 13-14: voisins vigilants, vidéosurveillance, problèmes de ramassage des ordures, crêche (de santons) dans les locaux de la mairie à St Joseph, allocations aux clubs « du bel âge », aux tambourinaïres, etc…… et ça marche, malheureusement

      Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Va falloir changer le micro-ondes pour réchauffer « l’électorat populaire ». Sinon on se dirige tout droit sur un score à la Macron. Si au niveau national on remarque que les électeurs peuvent peser après les élections, au niveau local les équipes en place se frottent les mains et peuvent dire: Merci la Gauche!

      Signaler
    • ALAIN B ALAIN B

      Nous pourrions nous demander si le but de cette liste est de faire échouer le changement avec le Printemps Marseillais, peut être que l’anticommuniste primaire est plus fort que la lutte contre le RN
      je souhaiterai me tromper mais alors si ce n’est pas le cas alors c’est l’arrivisme plutôt l’échec avec une liste pseudo de gauche que de mettre en place une politique vraiment de gauche avec le Printemps Marseillais sans eux

      Signaler
  7. Manipulite Manipulite

    Direction 5 à 7 % dans le meilleur des cas. Et tout le monde coule en se regardant le nombril.

    Signaler
    • pascal pascal

      Malheureusement je pense que vous avez raison. J’espère néanmoins me tromper

      Signaler
  8. Danièle Jeammet Danièle Jeammet

    M. Bensaada soutenu par une liste ( celle de Barles ) sur laquelle se trouve E. Levy Mozziconacci, soutien de M. Valls, qui a appelé à voter Macron dès le 1er tour des présidentielles , qui est membre du Printemps républicain mouvement islamophobe composé de militants PS vallsiens, de droite, de droite extrême.. La cohérence politique semble à l’ordre du jour par ce Mr qui fut candidat du MODEM ( avec Madrolle en 2008) puis au NPA et désormais à FI mais qui a pour soutien des personnes de droite ..

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Peut-être mais comme l’aurait dit le regrettable (mais réaliste) Charles Pasqua : « Au dépouillement les bulletins ça se comptent, ça ne s’autopsie pas ».
      Si des électeurs ou des soutiens venus de la droite ou du centre, se mettent à voter pour un militant de gauche représentants les quartiers populaires et nos concitoyens issus de l’immigration récente, ça s’appelle une victoire politique et ne doit pas être regretté.

      Signaler
  9. LN LN

    « La chute du Monstre- Marseille année zéro » – Seuil – Philippe Pujol –
    Chapitre « Remontada » Page 233.

    Ca calme

    Signaler
  10. didier L didier L

    Tout cela est bien gazeux … comme l’a dit de manière prémonitoire vous savez qui, cet homme politique devenu lui-même, depuis, très gazeux. La victoire de la droite se fera encore une fois sur la division de la gauche, sur les batailles d’ego et sur de mauvaises stratégies. Déboulonner Ravier devrait pourtant être un bel argument pour forcer à l’union.

    Signaler
  11. Louise LM Louise LM

    Très bonne nouvelle.
    Mohammed est une personnalité reconnue sur le quartier
    Cette liste plurielle pourra réveiller une partie des électeurs abstentionnistes des quartiers
    Ceux qui l’ont écarté sont malvenus de se plaindre de la multiplication des listes

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire