L’État va investir plus de 20 millions d’euros dans la filière cinéma à Marseille

Actualité
le 24 Oct 2022
8

Le paysage de la création cinématographique marseillais est un des gros chantiers du plan Marseille en grand. Le Dock des Suds pourrait être un de ses nouveaux centres en accueillant une école de cinéma et la future cinémathèque.

crédit photo flikr @So_P licence creative commons by-nd

crédit photo flikr @So_P licence creative commons by-nd

Après les grands discours vient l’heure de tenir ses promesses. Lors de sa venue en septembre 2021, Emmanuel Macron avait annoncé vouloir mettre l’accent sur la filière du cinéma et de l’audiovisuel, à l’occasion du plan Marseille en grand. L’implantation d’une antenne de la cinémathèque française et de l’école Cinéfabrique, la création d’une base logistique […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. polipola polipola

    Comme vous aviez pu le faire il y a déjà quelques temps lors des premières annonces concernant ces projets, il serait intéressant d’avoir les réactions des acteurs du cinéma local sur cette suite.

    Signaler
  2. LN LN

    Je sais pas pourquoi, mais j’aurais préféré lire comme titre : l’Etat va investir 20 millions d’euros dans les hôpitaux à Marseille (par exemple…)

    Signaler
    • julijo julijo

      ou dans les écoles, l’habitat insalubre, les transports en commun…… mouais, projets prioritaires s’il en est.
      cependant et malheureusement les budgets de “marseille en grand” sont affectés différemment.
      on ne peut que se réjouir pour l’instant des ambitions affichées.

      Signaler
    • Helene Goldet Helene Goldet

      Ou dans les bibliothèques
      et les musées.

      Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    “L’Etat apportera au total à Marseille environ un milliard et demi d’euros de financements nouveaux, principalement pour les transports ainsi que pour la culture et la sécurité, a détaillé l’Elysée jeudi soir. S’y ajoutera une contribution à la rénovation de 174 écoles, encore à chiffrer, a ajouté un conseiller de M. Macron.”
    Source ” Le Monde” du 2 septembre 2021

    Posez vous donc la question de savoir ce que n’ont pas fait Gaudin & Vassal associés, Hollande et Sarko ?

    Signaler
  4. BRASILIA8 BRASILIA8

    L’ Etat est prêt à investir très bien mais:
    – subvention ( quel pourcentage du total) ou prêt
    – Quel sera le coût du fonctionnement qui lui sera supporté par la Ville ( voir les problèmes de l’Alcazar, de la vidéo-surveillance …..)

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      C’est assez différent comme principe je crois. Il ne s’agit pas de subventionner un équipement de service public (comme peut l’être une bibliothèque ou un système de vidéosurveillance) qui sera exploité par une collectivité territoriale. Il s’agit de créer les équipements de démarrage d’une filière économique qui devra ensuite trouver son équilibre économique et plutôt rapporter des revenus (y compris fiscaux) qu’exiger qu’on en dépense en plus.
      Généralement pour ces clusters les collectivités locales financent ensuite seulement la structure d’animation.

      Signaler
  5. BRASILIA8 BRASILIA8

    à Félix WEYGAND
    je pose la question car par exemple la Ville dépense 7 millions d’euros par an pour l’entretien du réseau de caméra
    Le grand principe de l’Etat est de jouer les généreux en “donnant “mais le plus souvent en prêtant de l’argent pour l’investissement avec un bon exemple dans les hôpitaux mais en oubliant que les frais de fonctionnement ( salaire, énergie) sont à la charge des collectivités les dites collectivités sont d’ailleurs très fières et se pavanent aux inaugurations puis puis devant les frais de fonctionnement abandonnent ou passent des Délégations de Service Public

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire